Manipulations d'autorité

il y a
1 min
13
lectures
1

Court, vous avez dit "court"? Femme, amoureuse, maman, enseignante, névrosée comme tout le monde, en mode SEP depuis 2003, on ne se refait pas... J'écris, je lis, je suis, m'enfuis, poursuivie  [+]

J’avais dit non. Je ne veux pas me lever et je ne me lèverai pas. Marre qu’elle veuille tout le temps que je fasse ce qu’elle attend de moi. De toute façon, je le sais que je ne suis pas son préféré. Ou que je ne le suis plus. Toute la maison le sait. Enfin ceux qui s’intéressent un tout petit peu à moi. Je ne broie pas du noir, je suis dans le noir quasiment en permanence dans cette piaule ! Je pleure, personne n’entend. Je tombe, personne n’accourt pour me relever. Constats indéniables voilà tout. Enfin non ça n’est pas tout : est-ce que quelqu’un se souvient seulement de ce qui a provoqué la perte de mon bras droit ? Non, évidemment, ça signifierait remettre en cause l’honnêteté de mademoiselle la princesse de cette maison !
En tout cas, aujourd’hui, avec ou sans l’aide de personne, je me ferai comprendre en ne bougeant pas du pieu. Je sais bien le faire ça. Mon bras atrophié restera branlant au bord du lit, je ne sautillerai pas d’un poil. Sans doute la jolie va-t-elle revenir de l’extérieur, comme chaque jour, s’approcher de moi, me parler tout bas pour ensuite se tourner vers le reste de la famille et dire dans un sanglot « Rien ne sera plus jamais comme avant... » Phrase qu’elle aura entendue à la télé. Elle me prendra alors dans ses bras, me portera à son cou avant de balbutier, comme pour s’en convaincre « Oh et puis c’est pas grave, j’ai plus besoin de toi, j’suis grande maintenant ! »
Croyez-moi, c’est dur à entendre cette autorité d’enfant qui nous a toujours manipulé, pour qui on a cru être tout durant cinq ans. Doudou je ne suis plus mais peluche en chef je deviendrai. Foi de nounours !
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
merci pour ces paroles de Nounours très émouvantes!