1
min

Manger de peur

Image de Shadow

Shadow

7 lectures

2

Manger de peur
Après tant d’années qui avaient ancré en moi ces mauvaises habitudes, je ne savais plus où me situer. Quelle était mon ennemie : la nourriture, mon refuge, mon remords, ou bien cette anxiété chronique, qui s’accrochait à moi telle un parasite. Impossible à éradiquer.
Depuis ce funeste après-midi où, pour éviter un dialogue conflictuel, j’avais fouillé les placards de la cuisine familiale, puis avalé une boite de maïs et un pot de lait concentré. Moyen dérisoire de fuir ma solitude et la crainte de faire pleurer ma mère en vivant mes désirs et mes ambitions loin d’elle. Depuis ce jour, le refuge est devenu pire que le mal.
Cette nourriture, en cachette, ce rempart à la peur. Cette paroi étanche dont mon corps s’enrobe pour se rendre impénétrable au danger de laisser la vie décider à ma place, à la crainte absolue de perdre le contrôle, de glisser dans le vide de l’incertitude.
Sept ans d’errance, puis sept de rémission, puis sept de tranquillité, avant de revivre sept ans de descente aux enfers, puis sept de survie chaotique, remplis de honte et de découragement. Combien de miroirs ai-je cassé dans mes vies précédentes pour que celle-ci soit à ce point ponctuée de séquences septennales ?
Peur, comment dois-je te dire pour ne plus te maudire ? Pour ne plus t’éviter ?

Thèmes

Image de Très très courts
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
j'adore le côté sensoriel de votre texte et qui engage le corps tout entier
·
Image de IBEX
IBEX · il y a
je lisais il y a peu qu'il n'existait que 2 formes de sentiments en ce bas monde : la peur et l'amour. Vous auriez donc le sujet de votre prochain texte, et qui sais, une ébauche de solution à nous donner à lire, à intérioriser ?
·