MAMAN

il y a
1 min
3
lectures
0
Maman

Je regarde la feuille vide et je veux écrire** , non pas seulement pour le plaisir d'écrire . Moi je veux écrire pour verser mes larmes , déverser les mots , dans les profondeurs du troue noir mes pensés s'égarent , je pense au texte que je vais construire , je tente de rassembler les lettres pour te dire combien je t aime maman . l'ombre de mon passé me colle a la peau. Dans les terrains sombres de la créativité , il y a aucun mentor a ta hauteur qui peut me guider , dans la brume je ne vois que du blanc , la solitude est mon seul réconfort. Maman tu es et tu restes mon seul fort , sur le banc des pensifs nocturnes je suis stricto sensu!!! impossible de fermer l’œil un recueil sur ma couette j'attend que tu me fasses signe , une berceuse pour m’évader dans les fantasmes de mon enfance , maman intense est ton absence , un cœur trahie la main au cœur je pleure en silence!!!***
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Big bang

Laureline Maumelat

Vivien entrebâille l’épais rideau de velours pour tenter d’apercevoir une fois de plus celle qui emménage à côté. La lumière du soleil couchant est encore vive et il plisse les yeux, ça... [+]