Ma vision dans l'express

il y a
1 min
27
lectures
5

Bonjour, Prenez- place, et partez à la découverte de mon univers... Si l'envie vous tente d'autres textes sont sur mon site https://mdmslmargaux.wixsite.com/mademoisellemgx N'hésitez pas  [+]

Je pars pour Paris en train, un train qui s'en va pour Paris. Tant de créatures si hétéroclite s’en va pour Paname. Je dévale l’escalator à toute allure, train de 17h05 en approche. Je vois des humanoïdes sortir et entrer de l’ouverture distincte de l’express tandis que je continue de cavaler afin de ne pas l’achopper. Les portes se ferment imperceptiblement pourtant je m’obstine à m’y infiltrer. Mon sac à l’épaule je m’appose sur un des sièges vacants, épuisée par mon anxiété et ma crainte de ne rater mon train, je met ma capuche afin de poser subtilement mon crâne accablant d’âmes. Je regarde par le vasistas la lumière du jour sans vraiment me focaliser sur un de mes projets qui soit d'écriture ou d'art. Je respire à pleines narine une odeur d’humidité de remugle qu’une nausée se dresse dans mes entrailles, la saleté inéluctable des transport en commun me met hors de moi. La lassitude me vînt et je me mis à guetter chaque personnes présente. Une dame vient tout juste d’apparaître avec un bouquin tout en marchant furtivement, elle est si concentrée que un rien peut l'emmener au quart de tour pendant que son voisin lui regarde ses messages sur son appareil, je dirai que c'est un homme où le travail prend une immense importance dans sa vie. Derrière moi se trouve deux personnes qui semble se connaître à peine, j’aurais manifesté cela par une psy et son client mais les circonstances étaient inadéquat, ils parlaient du comportement impulsif de l'homme, qu'il devait se canaliser face aux situations compliquées. A sa gauche, une alliance d’amis plutôt âgés palabrent. En face de moi, un homme d’une vingtaine d’années est captivé par la beauté si rare de sa petite amie, ils se regardaient si passionnément, un amour naissant. Je constate par la suite que les mortels veulent perpétuellement esquiver le contact visuel et physique tout au long de leur voyage. Quiconque a une occupation qui embrasse de ne croiser la vision d’autrui à croire que ce n'est qu'une société égoïste. Des centaines de personnes j’aperçois lors de mon excursion pourtant aucune n’heurte le déroulement de mon existence. Ce n'est qu’une constatation de plus que je vis au quotidien par le biais de mes pensées naissantes.
5
5

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Vive la communauté de ceux qui écrivent….une famille. Beau texte.
Image de Commandant
Commandant · il y a
Égoïsme ou peur de l'autre ? Égoïsme et peur de l'autre. La nature humaine ne regarde que ce qu'elle connait, observe ce qui l'intéresse, contemple ce qu'elle admire et dédaigne ce qu'elle ignore.
Image de Lunatique
Lunatique · il y a
Merci beaucoup pour ce commentaire constructif qui caractérise à mon texte..
Image de Commandant
Commandant · il y a
Mais de rien. Je suis moi même plus spectateur qu'acteur de ma vie ^_^' Ce texte me parle limpidement ! ^^

Vous aimerez aussi !