Ma ville fantôme

il y a
1 min
11
lectures
1

Bonjour, chère lectrice ! Salut, cher lecteur ! Ici-bas tu échoues, curieux tu évolues Entre mes mots. Certes tes yeux, ô web-flâneur, Noteront que le nom "auteur" ne m'est pas dû. Vois-tu  [+]

Chère ville, chère ville natale, chère ville de mes plus beaux amours, chère ville de ma destruction,
Chère ville,

Faisons un break. S'il te plaît, j'en ai besoin. Toi et moi, on est liées pour toujours. Je t'aime, et je crois que tu m'aimes un peu malgré tout, mais on ne peut pas continuer comme ça. Toi et moi, on vit dans le passé, tu comprends ? Tu as vu trop de larmes sur mon sourire, beaucoup de joie c'est vrai, mais trop de larmes.

Chère ville, je ne peux pas te laisser le choix, cette fois. J'ai besoin de partir loin de toi quelques mois. Je reviendrai ! C'est promis. Mais pas tout de suite. Tu vois, c'est pas ta faute, mais tu abrites trop de fantômes.

Ô ma ville, si tu savais comme ça me brise le coeur de faire ça... Je dois le faire. Nous devons le faire. Ça ira, je te le promets. Je ne te quitte pas, c'est juste un break, promis. Je veux faire ma vie avec toi, en toi, toujours. Mais pour ça on doit apprendre le monde et les autres. Tu quitteras mes ombres, et je reviendrai en essayant d'être un peu plus lumineuse, un peu plus vivante.

Ma chère ville, ma ville d'amour, ma ville à moi, si tu savais comme je t'aime ! Si tu savais comme j'ai peur de partir loin de toi ! Tu es mon repère sur tant de choses... Tu as enregistré tous mes souvenirs, tous mes pas, tous mes rires, tous mes cris. Tu m'as accompagnée dans tant de moments difficiles. Tu as toujours été là depuis plus d'un lustre.

Ma belle ville fantôme, pardonne-moi ma faiblesse. Je ne tiendrai pas un an de plus avec toi si tu ne me laisses pas t'oublier un peu. Je veux te re-découvrir, tu comprends ? Je veux revenir en étrangère. Je veux que toi et moi, on rejoue notre rencontre, notre idylle. Je veux te réapprivoiser, faire table rase du passé.

Chère ville, chère ville natale, chère ville de mes plus beaux amours, chère ville de ma destruction,
Chère ville, faisons un break. Ça vaut mieux, je t'assure.

À dans un an, ma ville fantôme.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
C'est un endroit qui couvre la routine des jours qui nous ont fait grandir.

Vous aimerez aussi !