1
min
Image de Pascal Marion

Pascal Marion

21 lectures

1

Le vent ecarte les roseaux d'ou l'on peut apercevoir ma lune brune.
Elle s'élèverait bien doucement si le vent ne soufflait.
Le souvenir des nuages gris s'estompe malgré que le lune blonde les voit toujours.
Le monde d'Azeroth a retrouvé ses 2 lunes et moi, l'elfe de la nuit, je vénère notre déesse Elune.
Oh peuple Tauren, prier la nuit pour que la lune brune suive le chemin de la sagesse.
La lune blonde nous éclaire de son éclat blanc. Dansé mes frères au son des flutes et des fifres.
Accueillé nos frères d'armes, les nains et les trolls.
Repoussé les gobelins qui ne voient qu'avec des nuages noir et des éclairs.
La vie va reprendre son cours sans que nos prieres ne soient entendu dans ce ciel chargé.
Ma lune brune reste dans ses roseaux. La lune blonde, un jour, partira éclairer une autre planète.
Ce temps-là, si ma lune brune ne trouve pas son chemin, nous les elfes de la nuit devront nous battrent contre les gobelins.
Ce combat sera rude et dure. L'issue incertaine.
Peut-être que Azraël nous ramènera un peu la lune blonde pour nous assister dans ce combat.
Elune-adore. Zin-al-Elune. Ande'thoras-ethil.
1

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Chère A., Je me suis éveillé tôt ce matin. Le soleil, l’odeur du printemps par la fenêtre ouverte. Vous étiez là. Dans ma pensée. Ma pensée. Il m’est difficile ...