2
min

Ma femme est dans le train

Image de Antoine Finck

Antoine Finck

1328 lectures

351

Qualifié

18h30. Comme toujours dans pareille situation, j’étais arrivé avec un peu d’avance ; on ne sait jamais ce qui peut arriver en cours de route.
Son train devait arriver à 18h45. Voilà une semaine qu’elle était partie chez une amie d’enfance à Thonon-les-Bains. Durant notre vie de couple, très rares furent nos séparations. L’un sans l’autre est perdu, comme projeté dans le vide.
Ce jour de novembre, j’arpentai le quai avec une certaine appréhension. Un petit serrement au cœur. Peu de gens étaient présents, la gare était triste. De temps en temps, une annonce prévenait de l’arrivée d’un train. Je jetais régulièrement un œil sur l’immense pendule installée au-dessus du panneau « Arrivées grandes lignes ». Elle me fascinait.
Un homme âgé était assis sur un banc, les yeux dans le vague. La pendule indiquait tranquillement 18h43. Le quai était toujours aussi désert.
18h44. Le train allait arriver d’une seconde à l’autre. Je ne savais plus quoi faire de mes mains.
18h45. Toujours rien. Personne. Un ballon roula jusqu’à moi ; je tapai dedans en direction d’un gamin.
18h46. Aucune annonce dans les haut-parleurs. Aucun train à l’horizon. Des palpitations. Le panneau des arrivées indiquait bien « Arrivée de Thonon-les-Bains 18h45, voie 3 ».
J’étais devant la voie 3. Aucun retard de prévu. L’homme du banc était toujours là, les mains posées sur les genoux. « C’est quoi ce foutoir ? ». N’y tenant plus, je m’approchai de lui.
— Excusez-moi monsieur, mais vous attendez quelqu’un vous aussi ?
Il me regarda et acquiesça.
— Le train semble avoir du retard, ajoutai-je.
— Vous pouvez le dire ; il n’est jamais arrivé.
Sa voix était calme.
— Pardon ?
— Vous m’avez bien entendu. Le train de 18h45, celui que vous attendez, n’est jamais entré en gare.
Je le regardai un instant puis, mal à l’aise, je tournai la tête vers les rails.
— Mais enfin c’est ridicule, ma femme est dans le train.
Le bras que je tendais vers le bout du quai flottait dans l’air.
– Il va arriver. Il va entrer dans cette maudite gare. Avec du retard. Mais il va arriver. 
L’homme haussa ses épaules d’oiseau. Il devait être fou. Un malade. Tout va rentrer dans l’ordre. J’inspirai une grande bouffée d’air.
Un type, petit, voûté, passa non loin. Un employé de la SNCF ! En quelques enjambées j’arrivai à sa hauteur.
— Monsieur !
— Oui ?
— Le train de 18h45.
— Eh bien ?
— Il n’est pas arrivé ! Que se passe-t-il ?
D’un geste vif, il releva sa casquette.
— Mais si. Bien sûr qu’il est arrivé.
— Ecoutez, je suis là depuis une demi-heure, je n’ai pas pu le rater, c’est impossible.
— La preuve que si !
Il me dévisagea, puis, un rictus sur ses lèvres :
— Monsieur, faites un effort. Ce train est entré en gare. Vous ne l’avez pas vu, c’est tout. Comme ce vieux monsieur.
Il se rapprocha de moi et murmura :
— Il n’a pas toute sa tête.
Il me fit un clin d’œil.
Je ne savais plus quoi dire.
Je fermai les yeux. J’allais me réveiller, prendre un petit-déjeuner, une bonne douche bien chaude. Sur le chemin de la gare, j’achèterais un bouquet de tulipes. Puis, en regardant ma femme descendre du train, plus séduisante que jamais, je penserais : « Tu es l’homme le plus heureux du monde ».
—C’est comment votre nom ?
Sa voix nasillarde me ramena à la réalité. Avec des gestes saccadés, le type de la SNCF sortit de sa besace un gros cahier, avec inscrit « Train de 18h45 » sur la couverture, qu’il ouvrit religieusement. J’étais vidé. Je voulais être nulle part. Revoir ma femme.
— Alors votre nom, c’est comment ?
— Pourquoi voulez-vous le savoir ?
— C’est pour l’inscrire dans ce cahier. Le cahier des gens qui n’ont pas vu le train de 18h45. Vous voyez ce dingue sur son banc, il n’a jamais voulu signer. Regardez où ça l’a mené.
Le petit homme releva la tête dans ma direction. Il jubilait. Ses pieds frappaient en cadence le quai.
— Alors ce nom ? Hin ! Hin ! Hin ! Ça vient ? Hin ! Hin ! Hin !
Son rire sadique me glaça. Personne alentour. Je quittai la gare précipitamment.
Sa voix haut perchée me poursuivit jusque dans la rue puis s’estompa.
Aujourd’hui j’attends toujours ma femme. J’ai quitté boulot, appartement, amis et me suis installé sur un banc de la gare de Lyon, devant l’arrivée des grandes lignes. On fait la manche à tour de rôle avec le vieil homme. Et on joue aux dés.

PRIX

Image de Printemps 2018
351

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Boopy Boopy
Boopy Boopy · il y a
Une place sur le banc, pour attendre près de toi ?
·
Image de Domi Roca
Domi Roca · il y a
Je crois bien l' avoir attendu ce mystérieux train :) histoire qui tient en haleine.
Et merci d'avoir voté pour mon texte en finale

·
Image de I'll Be Holding On
I'll Be Holding On · il y a
J'ai été happé par ma lecture ...
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
C'est gentil, merci !
·
Image de Lililala
Lililala · il y a
J'ai beaucoup aimé ! (pas d'inspiration pour mon commentaire ce matin...tout est dit dans les autres) +1 !
·
Image de Benjamin Sibille
Benjamin Sibille · il y a
Une histoire folle ou de fous? Vous emportez votre mystère avec brio bravo!
Si vous voulez passer https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-cheval-et-la-fleche

·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
J'avais beaucoup apprécié , votre femme avait sa place parmi nous. 0 la prochaine station, j'en suis sûr.
·
Image de Kiki
Kiki · il y a
quelle tristesse mais rondement mené. On est pris dans le feu de l'action de l'attente. Bravo j'ai aimé.Je vous donne mes 3 voix.
Je vous invite si ce n'est pas encore fait à aller lire le poème des cuves de Sassenage. Je vous guiderai dans les entrailles de cette cavité magique. MERCI D'avance

·
Image de Raginel
Raginel · il y a
Merci pour l'intensité et le rythme de ce texte. Une atmosphère bien rendue. mes voix et mes remerciements.
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Pas de quoi ! Merci d'être passé Raginel.
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
un court surréaliste
comme un conte noir
où le personnage semble
pris dans une boucle
sans fin^^^+5

·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Bertrand
·
Image de Marsile Rincedalle
Marsile Rincedalle · il y a
Dites, vous êtes Belge ? parce que chez nous, c'est tous les jours comme dans votre nouvelle. A part que les employés de la SNCB ne prennent pas la peine de noter votre nom. Vous êtes sûr que vous n'êtes pas Belge ?
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Sûr ! Et ce n'est pas une blague ;-)
·
Image de Klelia
Klelia · il y a
Attendre sans fin... à devenir fou !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Oups... Que voici un texte angoissant !
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Pas trop quand même j'espère !
·
Image de Gérard Aubry
Gérard Aubry · il y a
Dommage, pour plus d'intensité le texte devrait être au présent! Le présent pour citer le passé quand il devient l'avenir! Merci! Bravo! G. A.
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
C'est une bonne idée effectivement.
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Guy de Maupassant, sors immédiatement de cette excellente histoire et continue à tournebouler les ciboulots de tes lecteurs qui se cotisent pour t'offrir ainsi qu'à Antoine Finck un dé à coudre d'absinthe et un grand verre d'eau fraîche au bar de cette gare fantôme !
;-)

·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Un verre, ça ne se refuse pas ! Merci !
·
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Super texte ! Un petit air de théâtre de l'absurde. Félicitations
·
Image de Antoine Finck
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Un très bon texte que vous faites vivre grâce à une utilisation maîtrisée des dialogues. C'est original, bien pensé, prenant. Mon vote
·
Image de Antoine Finck
Image de Zouzou
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Comme Eliza. C'est du Kafka
Je suis gréviste du vote. Ne m'en veuillez pas

·
Image de Eliza
Eliza · il y a
L'histoire nous tient en haleine de bout en bout. La fin est tout simplement géniale. Contente que vous m'ayez lue, cela m'a permis de vous lire à mon tour sinon je serais passée à côté du train de 18H45 et peut-être serais-je à la gare à jouer aux dés avec vous.
·
Image de Antoine Finck
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une atmosphère à la Bergman dans les fraises sauvages ! Bravo, Antoine ! Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire mon sonnet Mumba en compète printemps sur l'histoire tragique d'un migrant http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba

·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci ! J'irai découvrir avec plaisir les enquêtes du commissaire Shura !
·
Image de Nectoux Marc
Nectoux Marc · il y a
La quatrième dimension pure et dure ou bien un pur jus de folie créative. C'est super écrit. Ecriture claire, efficace, j'ai pas décroché. C'est prenant et plein de suspens. J'avoue m'être attendu à une chute plus vertigineuse. Bon, mais après chacun sa sauce. Je vous donne mes 5 voix en pure sincérité.
·
Image de Antoine Finck
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
De votre clic à un autre, me voilà dans votre univers. Qu'ils sont étranges nos compagnons à tous attendre quelqu'un. :)
Bravo, j'aime votre blues.

·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Fascinant et inquiétant bienvenue dans la quatrième dimension !
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Patricia
·
Image de Jean-Claude Renault
Jean-Claude Renault · il y a
Le vote de 19h55 n'existe pas.
·
Image de Antoine Finck
Image de Steph
Steph · il y a
Il paraît qu'un train peut en cacher un autre... Intriguant et bien écrit, mes 5 voix.
·
Image de Abigail
Abigail · il y a
Magique, inquiétant et drôle aussi. Bravo
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
L'employé de gare ne ment....
BBBBBBBBBBBBrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.... votre récit est tellement troublant !!!!
Mais il est passé où, ce train, nom d'une pipe en bois de troène !!!
Merci

·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
J'aimerais bien le savoir !
·
Image de Sylvie Thi
Sylvie Thi · il y a
C'est vrai. ...on fait trop confiance aux trains.... super
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Sylvie Thi !
·
Image de Charlette
Charlette · il y a
Une situation banale qui vire au cauchemar. Belle ambiance et excellente chute !
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Charlette
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Wow
·
Image de Kenavo
Kenavo · il y a
Plus sera la chute... MES 5 voix ! Vous pouvez aussi aller voir ma poésie ''Aphrodite 2018'' pour le prix Saint-Valentin...
·
Image de Laurent Vinciguerra
Laurent Vinciguerra · il y a
du fantastique au quotidien.
·
Image de Emsie
Emsie · il y a
Super histoire, écriture fluide et excellente chute, tout ce que j'aime... Et 5 de plus !
·
Image de Antoine Finck
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Quelle situation angoissante !
Apprécierez-vous "Entre les persiennes" en lice pour le prix Saint-Valentin ?

·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Pas encore arrivée ? A votre place, je me ferais du souci...
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
C'est vrai qu'elle a disparu sans crier gare (je l'aurais entendue !). Mais je suis patient.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Si elle a crié gare, ya d'l'espoir... peut-être s'est-elle attardée sur mon sonnet du Prix de la St Valentin ?
·
Image de Hermann Sboniek
Hermann Sboniek · il y a
Bonjour Antoine. "Un train peut en cacher un autre " les 18 h 45 sont particulièrement sensible à cette maxime de la vie du rail. Bravo pour ce petit moment "des gares ment" :-)
·
Image de Antoine Finck
Image de Chantane
Chantane · il y a
Agréable moment de lecture , belle plume
·
Image de Antoine Finck
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Bien écrit et angoissant à souhait ... !
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci De l'Air
·
Image de Brennou
Brennou · il y a
En fait, il avait peut-être de l'avance... ? C'est tellement exceptionnel à la SNCF...
·
Image de Dolia
Dolia · il y a
Ca me rappelle cette petite série télévisée "Twilight zone". Traduit en français par "La 4ème dimension".
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Ah… je ne connais pas. A découvrir…
·
Image de Gil Nathan
Gil Nathan · il y a
Une belle histoire absurde... Thonon-les-Bains, retour à 18h45... Je réserve un billet pour ma femme : elle a besoin de repos, moi aussi... Y a encore une place sur le banc ?
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Ah ! Ah ! Oui, ça peut servir :-)
C'est un grand banc. Amenez des bouquins : ça nous changera des dés.

·
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Le talent est dans ce texte. Une belle surprise surréaliste.
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci beaucoup Ancre. J'aime beaucoup votre "Parfum" ;-)
·
Image de Alixone
Alixone · il y a
Une belle découverte sur votre page. Je vote avec plaisir (+4).
Si vous aimez la poésie, j'ai un texte en "une" sur ma page.

·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Alixone !
·
Image de Maggy DM
Maggy DM · il y a
Je reste sans voix devant ce texte. Il est rempli de suspens et nous laisse dans un inconfort incroyable. Merci pour ce partage. Mon soutien.
Des nouveautés sur ma page si vous souhaitez... bonne soirée

·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Maggydm. Bonne journée.
·
Image de Andy
Andy · il y a
superbe récit... J'espère que mes modestes vous feront plaisir ! Je suis nouveau sur la plateforme et je viens de publier mon premier très très court.. Je serais heureux d'avoir votre avis :)
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ne-meurs-pas

·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Mystère non résolu. J'aime beaucoup.
·
Image de Corinei
Corinei · il y a
toujours succulent votre texte sympa si vous pouviez me donner votre avis sur SAM j'écris et je ris en même temps
·
Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Mystère non résolu, j'ai aimé, je vote, si vous pouvez voir " FEMME " sur mon compte, merci
·
Image de Leméditant
Leméditant · il y a
Un mystère non résolu qui titille notre curiosité.. Votre récit laisse un goût de tristesse mais il est très bien mené jusqu'à cette fin fort bizarre! Bravo pour ce suspense surréaliste. Mes cinq voix sont bien à l'heure !
·
Image de Noellia Lawren
Noellia Lawren · il y a
j'aime le suspens, l'originalité , bravo beaucoup de talent mon vote +5
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/un-dernier-baiser-1

·
Image de Luce des prés
Luce des prés · il y a
Un peu angoissant mais j'aime quand même !!! +5
je vous invite à lire mon haïku printanier, si ça vous dit ...

·
Image de Antoine Finck
Image de Sibipa
Sibipa · il y a
Une petite plongée dans l'absurde et le fantastique, c'est pas mal du tout....
·
Image de Antoine Finck
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Glaçant mais très bien écrit
Belle journée

·
Image de Fergus
Fergus · il y a
Bonjour, Antoine
J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de cette histoire.
Encore un coup de Guillaume Pépy ! :-)

·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Oui surement ;-)
·
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Voilà un texte bien écrit et d'une grande originalité, que demander de plus... je vote !
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Christian !
·
Image de Ardèle
Ardèle · il y a
Le suspense est total. Bravo
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
+5 pour cette attente interminable et peut-être pas justifiée... j'ai bien aimé votre histoire...
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Elisabeth
·
Image de Proton40
Proton40 · il y a
Toutes mes voix également... Un joli moment de lecture !! Comme Pat, j'ai aussi pensé à Beckett...
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Rien que ça ! Merci.
·
Image de Pat
Pat · il y a
Mes 5 voix pour votre texte qui me rappelle le théâtre de l'absurde, "En attendant Godot". Je vous invite à lire,"Contemplation" si le cœur vous en dit.
·
Image de Antoine Finck
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
Bravo ! C'est bien écrit et j'aime beaucoup ce mystère qui émane de votre histoire, avec ces deux hommes attendant toujours le train de 18h45. Mes votes. http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-prix-imaginarius
·
Image de Vaucey
Vaucey · il y a
Une histoire savoureuse, alliant fantastique et humour désabusé :) Bravo !
·
Image de Bertrand Gille
Bertrand Gille · il y a
C'est singulier mais j'aime bien ! (j'ai même cru lire du Devos à un moment :) En tout cas, il aurait pu raconter une histoire similaire)
un instant j'ai pensé que le vieil homme sur le banc n'était autre que ce même homme qui attendait sa femme mais... de nombreuses années après... par le biais d'une faille spatio-temporelle; les mutliples occurrences du même Monsieur, revenant chaque fois sur ce quai, auraient même pu s'y retrouver :) ça pourrait être une jolie piste à creuser :)

En tout cas cela a bien fonctionné : j'ai voté!
Bravo à vous !

à tout hasard, en attendant le train, allez faire une ballade dans la nature, ça aide à se ressourcer et à relativiser le retard des trains ;)
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/promenades-1
(ou si la Saint-Valentin est un thème qui vous tente : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/chemins-de-vies)
Je suis preneur de retours sur la perception que les differents lecteurs ont de mes modestes poèmes.
(vote ou pas vote, ce n'est pas le plus important)

·
Image de Jacques F.
Jacques F. · il y a
Bien trouvé! J'en ai presque peur de laisser ma femme encore prendre le train! Pourtant...
·
Image de Antoine Finck
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
Il y a des "intants de vie " vraiment mélancoliques...
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Un petit bijou que ce texte étrange et décalé, c'est vraiment un bonheur à lire. Mérite un court-métrage. Mes voix. Peut-être aimerez vous "L'héroïne", "Le Grandpé" et "Tata Marcelle".
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Merci Pascal !
·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Après vos 5 minutes , voilà 18 heures quarante-cinq ! Seriez vous horloger ? En tout cas texte très agréable à lire…en faisant route ensemble.
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Un petit problème avec les pendules peut-être… En tout cas je ne porte pas de montre !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Mystère, suspense mêlés à un brin de sarcasme dans un contexte de drame. Un récit bien mené !
·
Image de Antoine Finck
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce récit bien écrit, inquiétant et fantastique ! Mes votes ! Une invitation à partir en voyage sur ma “Croisière” ( qui est en FINALE ) si vous ne craignez pas la brume en mer ! Merci d’avance !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/croisiere-2

·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Insolite ce texte à la lisière du fantastique.
·
Image de Violette
Violette · il y a
Un train fantôme bien perturbant !
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Bien remise Violette ;-) ?
·
Image de Violette
Violette · il y a
Je cherche encore ............... !
·
Image de Romane González
Romane González · il y a
J'ai vraiment aimé ce ttc fantastique!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

En 2050 fut créée une machine révolutionnaire. Elle permettait tout simplement à chacun de connaître le temps qui lui restait à vivre. Ce jour-là, Alfred Pinson, la quarantaine, avait ...

Du même thème