Lovés

il y a
1 min
238
lectures
5
Lauréat
Jury
Non ! C’est impossible ! Ça ne peut pas s’arrêter là. Il ne peut pas me quitter ainsi, lâchement. Je connais tout de lui, ses pensées, ses paroles, la moindre de ses actions, avec précision. Depuis si peu de jours... et pourtant il me semble l’avoir côtoyé depuis toujours. Que faire désormais ? Je ne peux me résoudre à le savoir perdu, à ne pas connaître ce qui va advenir.
Je ne sais pas à partir de quel moment je me suis sentie si proche de lui. Il emplissait même mes rêves. Ça va vous paraître invraisemblable mais je crois bien que je suis tombée amoureuse... Partager ainsi tant de choses nous a rapprochés.
Bien sûr nous étions toujours tous les deux, lovés dans la tiédeur de mon canapé ou de mon lit, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Que d’instants passionnels avons-nous vécus fébrilement ! Le temps semblait s’arrêter, le réel et ses contraintes s’abolissaient. Il me suffisait, j’étais tout pour lui, je lui donnais vie. Et quand la réalité se rappelait à moi, je savais que je ne le quittais que momentanément et je souriais, impatiente de me jeter à nouveau sur lui, avidement et de reprendre le fil de notre relation interrompue.
Désormais je me sens seule et désemparée. La tête emplie de souvenirs doux et vifs. Avec le sentiment étrange d’être encore avec lui et déjà délaissée. Perdue dans mes pensées toutes dirigées vers lui, je saisis distraitement sa couverture que je caresse amoureusement : je viens de finir Adolphe de Benjamin Constant.

5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,