1
min

Lou dernier des Moussu

Image de Zutalor!

Zutalor!

609 lectures

108

Apportant ce matin des parfums de myrtilles, un vent chaud le réveille. Trop de bruit, trop de cris hier soir, l'ours a fui et s'est mis à l'abri dans un creux, sous de larges sapins accrochés tout au bord d’un abîme.

Pesamment, l’animal soulève son grand corps. Alpiniste griffu, il rejoint la haie mauve et entame un festin.

Un campagnol surgit, qui regagne son nid. Gaspard l’a repéré. Il laisse les myrtilles, se rue derrière le rat et d’une énorme patte explore sa réserve. Se goinfrer des muguettes, noisettes des montagnes, c’est se remplir la panse, ne vivre qu’au présent et tant pis pour la suite. Repu, le géant plantigrade ferait bien une sieste.


Mais, voici que d’en bas, venant de la vallée, montent des bêlements.
Gaspard n’est pas savant, mais pas sot pour autant.
Il a mal à un bras. Il lèche sa fourrure. Mais que lui voulaient-ils, hier, ces bipèdes excités avec leurs longs bâtons d'où sortaient des traits rouges et d’âcres odeurs de poudre ?

L’ours flaire le danger : cent fois, alors que, vent de face il tentait d'approcher des océans de laine, taches blanches, noires et grises parsemant l’herbe verte, cent fois par les bergers il se fit repousser.

Soudain, des aboiements furieux couvrent le chant des bêtes et l'air se déchire jusqu’au cœur des rochers.


Alors, sans que tombe la pluie, l'orage éclate, trouant en mille endroits l'azur qui devient rouge : les éclairs, le tonnerre, un grand choc au poitrail, un flot-fleuve de sang qui jaillit et bouillonne, les yeux se brouillent, la montagne vacille, lou moussu étouffe, pleure, s’indigne, il lutte pour rester droit, il s’accroche mais il glisse et finit dans le vide.
La foudre des fusils redouble, avec pour point de mire une cible sans vie.

Lou dernier pedescaus, lou dernier des Moussu, les montagnards l’ont eu.


_________________________________________________


Précisions sur les noms donnés à l’ours par les Pyrénéens :
Lou type, lou moussu (le monsieur), lou pedescaus (le va-nu-pieds), lou hilh de pute (le fils de pute) ; les surnoms : Martin, Gaspard, Dominique, Jean.

108

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JLK
JLK · il y a
Oyez la fin malheureuse
D'un autre ours dans les Rocheuses
Qu'on tua et qui finit
En descente de grizzlit...

·
Image de Alberto Trentinher
Alberto Trentinher · il y a
"Si bien que, tout ours qu'il était, il vint à s'ennuyer de cette triste vie,". Bravo Zutalor!
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un joli texte empreint de poésie sur une actualité qui ne laisse pas indifférent.
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
:o)
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Un magnifique récit !
·
Image de MATARIO13
MATARIO13 · il y a
Très beau texte. Bravo
·
Image de Olivier Darcourt
Olivier Darcourt · il y a
Moi qui m'indigne du sort de nos ours, la triste fin de Gaspard m'a fait rugir ! N'empêche, c'est rudement bien écrit !!
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
He bien, voilà qui nous rappelle un certain tigre n’est-ce pas ?
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Un peu, oui...
Au fait, il faut que j'aille lire vos textes dont je vous parlais hier. A tout de suite !

·
Image de Nihal
Nihal · il y a
C'est une bien belle histoire … aussi émouvante que réaliste. Bravo, c'est splendide !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Ainsi finit le dernier des ours de montagne .
Captivant et cette description de la nature ! On a l'impression d'y être !

·
Image de RAC
RAC · il y a
Bien triste & réaliste histoire...
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur