Lost of love.

il y a
1 min
23
lectures
1

Ecrivaine. La tête dans les mots, la main sur la page, les pieds à travers le monde. "Plus je te regarde et moins j'écris, Plus je te regarde et plus je lis, La poésie dans tes yeux."  [+]

J'ai couru vers lui, l'air un peu gauche, puis je lui ai dit... tant pis.
Le souffle éclaté, j'étais enfin devant lui :
"Oui je sais, j'ai les genoux écorchés d'avoir couru trop vite.
Oui je sais, j'ai le visage décalqué de t'avoir trop regardé.
Oui je sais, j'ai les mains à vif d'avoir trop écrit sans jamais te
parler.
Alors, je ne ressemble peut-être plus à rien mais laisse moi te dire
comme... Enfin, tu sais comme...
Comme nos matins étaient clairs de nos nuits.
Comme tu magnifies les anges dès que tu ouvres les yeux.
Une douceur acide à t'en flouter les neurones. Et puis mince.
Je me suis même demandée si le miel de ton thé n'était pas
coupable d'hanter mon cerveau à l'éther de ton éternité.
Alors oui, fous-toi de mon ton entêté, de n'arriver qu'à te parler
en T mais t'es mon bonheur qui aujourd'hui m'explose de
tristesse.
T'es juste des -je t'aime- que je n'ai jamais su entendre.
Alors pardonne moi, pardonne moi de tout !
Je n'ai jamais su ressentir l'amour chez les autres et je m'en fous.
C'est uniquement auprès de toi que j'ai fait l'erreur d'avoir peur.
Alors laisse moi te dire que même ton regard sombre avait le
pouvoir de me faire sourire. La vérité c'est que tu es encore plus
beau dans le combat, tu serais capable d'éclater le ciel pour
crier la justice et l'amour. Et moi je me tais, incapable de dire les
mots que j'écris.
Et si par hasard tu viendrais à ne plus être pour moi, tu sais que...enfin
je veux dire... je ne serais plus jamais tout-à-fait moi-même.
C'est dans l'intelligence de ta poésie que je vis, que je lis et que j'écris.
Ne m'ampute jamais de toi et j'apprendrais à te dire tout ce que je
t'aime."
Je me suis réveillée la mémoire en sueur.
Je me suis demandée qui pouvait bien être cette personne à qui je criais autant de désespoir. Moi qui n'aime la vie que dans le silence de l'amour.

J.D 9/10/10/15.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,