3
min

L'Oreille

112 lectures

113

Emma ne se rendait pas compte de la vitesse incroyable prise par leur vaisseau.
Les planètes et les soleils innombrables se matérialisaient devant leurs yeux puis disparaissaient comme des chimères. Mais le vaisseau lui-même semblait immobile.
La Terre...au début on la voyait encore à travers un halo de brume . Elle roulait comme une bille et, parfois un grand éclair de feu jaillissait.
La Terre était en danger de mort et c’est pour cela que Papa Maman avaient décidé de partir loin, si loin sur une exo-planète. Ils avaient tout calculé avec leurs ordinateurs. Physiciens tous les deux. Emma les trouvait très intelligents et en était fière.
La Terre était devenue un tout petit point sombre. Le soleil aussi n’était plus qu’une lentille dorée et puis ils s’étaient effacés.
Emma avait pleuré et son cousin Paul aussi. Ses parents à lui étaient morts dans une explosion et du coup il faisait partie de l’expédition.
Malgré l’exigüité de l’habitacle ils avaient réussi à emmener leur chien fauve et aussi la petite chatte noire.
Combien de gens avaient disparu...Et tous ces pauvres animaux...Et tous ces merveilleux oiseaux qui s’envoleraient le plus haut possible...
Il y avait des guerres partout. C’était terrorisant.
« Nous allons traverser une grande partie de la voie Lactée et puis nous nous poserons sur notre nouvelle patrie. Nous vivrons sur l’extrémité de la première spirale à l’opposé de notre ancienne terre.
La Voie Lactée...Emma se souvenait que son père l’avait emmenée à Saint- Jacques de Compostelle pour pouvoir l’admirer. Le ciel de nuit était si pur et la Voie Lactée une trainée de brume opalescente...
Papa lui avait dit que les Anciens pensaient que c’était la route les âmes... Les esprits des morts s’envolaient dans cette galaxie, la notre. « Nous sommes tout au bout, disait-il, avec notre soleil et les autres planètes. »
Elle ne pouvait pas concevoir cela . Comment pouvait –elle voir tout cet amas brillant de constellations , les voir dans le ciel au- dessus d’elle et en faire partie ?
Et voilà que maintenant ils y étaient vraiment, dedans.
« Il y a 200 milliards d’étoiles expliquait Maman »
-Mais quand est-ce qu’on arrive ? demandèrent les enfants.
Les parents se mirent à rire : « Bientôt ; nous arrivons bientôt. »
Pourtant Emma avait l’impression qu’ils n’avançaient pas ; que c’étaient les étoiles et les planètes qui se précipitaient sur eux et ça faisait peur parfois.
La voûte noire s’éclairait parfois d’éclairs de couleur semblables à des aurores boréales.
« Attachez bien vos ceintures nous arrivons »
Un choc violent déstabilisa le vaisseau : ils pénétraient dans l’atmosphère.
A travers le hublot, Emma ne vit que du blanc, des nuages partout.
« Tout cela va se dissiper dit le père. Nous sortirons rapidement de ce brouillard et tout sera clair lorsque nous toucherons le sol. »
Mais, à l’atterrissage, du sol en question s’élevait une brume humide et tenace.
Un soleil pâle éclairait des collines impressionnantes. La végétation semblait constituée majoritairement de fougères, de mousses et de lichens.
« C’est moche ici ! dirent les enfants.
« Je me demande ce que nous allons trouver sur cette planète , dit la mère, particulièrement pour nous nourrir. Nous avons de provisions, certes, mais elles s’épuiseront à la longue.Nous avons des graines, heureusement. »

Après l’installation de leur tente ils commencèrent les premières explorations
Ils ne virent pas d’animaux, seuls quelques oiseaux ressemblant à des vautours balayaient le firmament.
Ils arrivèrent devant un grand canyon aux eaux tumultueuses .
«  Quelle source d’énergie dit, le père. »
Ils continuèrent leur promenade sur le bord du fleuve qui paraissait infranchissable
Dans une anfractuosité ils découvrirent un œuf énorme.
« C’est un œuf de dinosaure, ça ? demanda Paul.
Les parents ne répondirent pas mais ils avaient l’air inquiet.

Finalement, ils décidèrent de réintégrer le vaisseau et de traverser la grande rivière.
Sur l’autre côté le climat semblait plus clément, l’herbe plus verte, le soleil plus brillant et il faisait chaud.
Après leur nouvelle installation, ils repartirent tous en promenade.
Un bon repas les avait réconfortés et ils marchèrent longtemps sans fatiguer.
Au loin ils aperçurent un relief noyé dans une brume légère une longue écharpe blanche.
En approchant ils perçurent des bruits indistincts. On aurait dit des voix humaines, des chants , des cris étouffés...
Tout ce brouhaha semblait sortir d’un trou noir situé au milieu du relief.
Ils s’aperçurent alors que celui-ci avait la forme d’une immense oreille.
«  Ce sont les voix des morts ? demanda Emma.
«  Les voix des morts ?...peut être... peut être des vivants...
Nous pourrons peut être communiquer, retrouver d’autres personnes qui se sont échappées comme nous de l’enfer de notre ancien monde et qui ont trouvé refuge ici... »
C’est l’oreille de Dieu ? demanda Emma qui semblait bouleversée.
Ceci est l’Oreille des Mondes, en tous cas, ma chérie »
Sur les côtés il y avait des fleurs , des insectes, des papillons, des abeilles.
Il y avait des arbres et des oiseaux.
Il y avait l’espoir.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
113

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Marie
Marie · il y a
J'arrive un peu tard pour le vote. Mais j'apprécie votre texte.
Si vous souhaitez découvrir l'un des miens https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/loin-des-yeux-loin-du-coeur

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Jacqueline Milhaud
Jacqueline Milhaud · il y a
Merci pour votre soutien ! Çela ne fait pas longtemps que je participe à 'Short .
J'y ai trouvé de bonnes choses , des interrogations aussi .
Par exemple pour les poemes classiques , libres, haïkus difficile de se prononcer .
Mais c'est sympathique de lire et d'être lu !
Je vais donc prolonger mon plaisir Àvec la selection du public .
Intéressant ! Merci !

·
Image de Jacqueline Milhaud
Jacqueline Milhaud · il y a
Merci, Roserimes, Bonne 'annee au vous aussi! Ét que la petite .esperance nous accompagne !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bonsoir Jacqueline,
Votre récit m'a emporté vers des contrées imaginaires, à l'écoute, d'un nouveau monde, où tel des Robinsons, une famille démarre un nouveau cycle de vie sous le signe de l'espoir.
Soyons à l'écoute, de notre monde afin de le préserver !
Merci pour ce partage,
Belle soirée et mes meilleurs voeux Jacqueline,
Amitié de plumes,
Roserimes, mon vote

·
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Un nouveau monde !
·
Image de Jacqueline Milhaud
Jacqueline Milhaud · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote. 5 voix.
Je suis aussi en compétition avec une brume brumeuse ... :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Un texte beau et touchant, je me suis laissé embrumer avec plaisir
·
Image de Jacqueline Milhaud
Jacqueline Milhaud · il y a
Merci, Elena . C'est gentil ! Ét tous mes vœux !
·
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
Espérons que cette oreille entende leurs rêves.
·
Image de Jacqueline Milhaud
Jacqueline Milhaud · il y a
Ce serait bien ! Merci pour votre soutien !
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Un très beau texte !
Si vous souhaitez un commentaire précis et argumenté, n'hésitez pas à demander et, de même, ne vous gênez pas pour venir commenter, critiquer ou même détester ma "Frontière de brumes"...
Tous mes vœux pour cette nouvelle année !

·
Image de Jacqueline Milhaud
Jacqueline Milhaud · il y a
Merci pour votre commentaire..et pour votre vote . Je vais traverser votre frontière de brumes !
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Bon voyage ;)
·
Image de Thara
Thara · il y a
Leur souhaitant une vie meilleure, l'espoir étant permis. Merci pour ce partage de lecture...
·
Image de Jacqueline Milhaud
Jacqueline Milhaud · il y a
Merci, Thara Ét bonne année !
·