1
min

L'ombre qui me caresse tendrement

76 lectures

42

Aujourd'hui c'est l'une des journée où ça ne va pas tu vois ? Celle où l'on se demande pourquoi ? pour qui ? comment ?

Alors je sors sans beaucoup d'enchantement et...

je vois le soleil briller intensément, je vois les vagues remuer sans cesser, je vois le vent souffler, bouger les feuilles et toi, oh oui toi je te vois partout. Tu es là ou le soleil passe, tu es là ou la vague prend de la hauteur, tu es là dans ce ciel bleu, tu es dans ce sourire d'un inconnu, tu es dans les fleurs qui borde le parc, tu es dans les éclats de rire, tu es le nez rouge de ce clown. Et quand la nuit arrive, quand mes paupières lourdes, d'une journée passée sans t'avoir touchée, se ferment je te retrouve dans mes songes.

Tu n'es plus seulement une ombre, tu est matérialisée, un peu décoiffée, mais tes yeux brillent et tu me dit "pourquoi cette drôle de tête ? tu as vu un fantôme ?" oh non, je n'ai vu que des ombres aujourd'hui, qui se baladait dans les rues de notre ville, dans l'air, dans les vagues, dans les rires, dans le vent, et c'était toi. et puis te voilà cette nuit, tu as de nouveau repris forme et je ne m'en lasserais pas, reviendras tu la nuit prochaine ? "je reviendrais mais si je ne suis pas là, tu me verras au petit matin dans les premiers rayons de soleil, dans l'eau chaude qui coule sur ta peau, dans ces oiseaux qui chantent". Et je me réveille et tu as raison, je te vois dans chaque détails d'un petit matin heureux.

Tu es morte et partout à la fois, tu es sous terre et dans le vent, tu es dans ces photos et dans le soleil qui brille, tu es toute froide ici bas mais tu me caresses doucement dans le vent, tu es devenue poussière et pourtant je te vois dans l'ombre des oiseaux qui volent dans le ciel, dans l'ombre des arbres qui dansent, dans l'ombre des vagues et puis dans mon ombre à moi.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
42

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Miraje
Miraje · il y a
Comme un ange protecteur ...
·
Image de Corinne Val
Corinne Val · il y a
Merci pour ces ombres si belles
·
Image de Christopher Olivier
Christopher Olivier · il y a
Belle romance, l'ombre est traitée ici, par son absence, triste mais à la fois optimiste.
Si cela vous dit : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/you-and-the-night

·
Image de Amélie Désormeaux
Amélie Désormeaux · il y a
merci beaucoup pour ce commentaire car c'est l'effet voulu ! Cela m'a dit ;)
·
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Mes voix pour votre façon originale de traiter le thème.
Mon don"vous plaira peut-être ?

·
Image de Amélie Désormeaux
Amélie Désormeaux · il y a
merci !
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Triste et beau à la fois. Les ombres sont inaccessibles et omniprésentes à la fois, comme un souvenir qui perdure :)
·
Image de Amélie Désormeaux
Amélie Désormeaux · il y a
et qui nous effleure merci !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une façon originale de garder le contact avec à l'être disparu en
s'adressant aux ombres omniprésentes ! Une belle œuvre malgré
la présence de quelques coquilles ! Mes Voix ! Une invitation à venir
découvrir “Sombraville” qui est également en lice pour le Prix Imaginarius
2018. Merci d’avance !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de Amélie Désormeaux
Amélie Désormeaux · il y a
Merci beaucoup! quel genre de coquilles par exemple que je puisse m'améliorer ;)
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bonsoir Amélie, je vous envoie un message dans MP à propos des coquilles.
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Dans l'ombre d'un être cher qui a disparu . Une façon très originale d’aborder le thème .
·
Image de Amélie Désormeaux
Amélie Désormeaux · il y a
merci !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Merci beaucoup de découvrir mon texte" la fontaine aux bulles " en lice également .
·
Image de Iron06
Iron06 · il y a
22 voix à cette heure et pas 1 seul commentaire !
Ils sont rapides et pressés les votants...

Parler à un défunt, à un être cher, à une partie de soi même, continuer à le faire vivre, à lui donner sa place dans le monde des vivants,
c'est très personnel , très intime.
Je vous accompagne dans votre démarche Amélie mais ce texte ne devrait pas être exposé ni concourir ici.

La caresse appartient au monde du vivant et de la matière.

·
Image de Amélie Désormeaux
Amélie Désormeaux · il y a
la mort est elle un sujet tabou pour vous ?
·
Image de Iron06
Iron06 · il y a
Sympa la question (çà me rappelle un sujet de bac philo "la mort est-elle pensable?")
Vous avez 4 heures !

Tabou.
Pour moi non (et depuis longtemps).
Pour une grande majorité dans notre société occidentale, elle l'est.

Je développe .
Depuis Montaigne et son "que philosopher c'est apprendre à mourir", le sujet de la Mort et son traitement à travers les siècles et les différentes civilisations et religions m'ont toujours passionné.
J'ai pu approcher son environnement durant quelques années au service des familles dans un crématorium en tant que maître de cérémonie.
La philosophie bouddhiste a fini de me réconcilier avec elle.
Elle est tabou pour le + grand grand nombre car on nous a conditionné à la fuir et à nous croire immortels.
Elle nous fait bien + de mal alors lorsque elle touche un proche, un parent.
On n'y est pas préparé. On ne sait rien. On est ravagé.
On doit l'inclure à notre vie, y penser sérieusement afin de respecter la Vie + encore.
Vivre chaque jour comme s'il était le dernier

Par rapport à votre écrit, il est fort et vrai.
Personnellement un texte de cette nature je ne l'aurais pas exposé ni mis en compétition.
Cela m'a choqué voilà tout.
Question de sensibilité (pas de sensiblerie :-) )

Je vous redonne la main ...

·
Image de Amélie Désormeaux
Amélie Désormeaux · il y a
Merci pour votre réponse. Mais je voudrais savoir pourquoi ce texte qui parle d'une personne vivante ressentant la présence d'une personne morte ne devrait pas être exposé ici ? Pourquoi on peut parler de l'amour de deux personnes sans que ça gène et pas de ça ? Comme vous l'avez dit ce n'est pas tabou, la mort est un passage inévitable. Peut-être que je suis trop jeune pour comprendre ce genre de chose ainsi j'aimerais que vous éclairiez ma lanterne...
·