L'odyssée d'une feuille

il y a
2 min
3
lectures
0
Il était une fois, une toute petite feuille qui pendouillait au bout d’une tige, elle-même suspendue à l'extrémité d’une branche, elle-même déployant ses atouts au sommet d’un arbre. Chaque jour, chaque heure et chaque minute, cette petite feuille contemplait le monde depuis son piédestal boisé. Devant elle se dressait une belle colline verdoyante. Mais notre petite feuille était curieuse... elle désirait ardemment savoir ce qu’il y avait au-delà de cette colline. Ca en devenait maladif. Elle le souhaita tellement fort qu'un jour un coup de vent généreux balaya toutes les feuilles de l'arbre. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, l'air chaud et puissant la souleva, la décrocha de sa branche et l’envoya valdinguer. Elle se mit à gonfler, se tordre et tournoyer dans les airs. Elle virevoltait telle une patineuse artistique sur la piste de glace. La petite feuille était aux anges, même pas peur !
Il y avait tant à comprendre et à découvrir sur son chemin. Des créatures insoupçonnées dont elle ne connaissait même pas les noms. A quoi servaient-elles ? Qui les avait mises là ? Était-ce vivant ? Elle avait trouvé impressionnant de voir sa forêt d’en haut. Tant d’autres petites feuilles à connaître ! Et puis elle avait vu au-delà de la colline. D’abord les vaches. Ces drôles de bêtes dont le meuglement la surprenait toujours depuis sa branche. Et puis le lac. Elle avait eu très très peur que le vent décide de la déposer à la surface de l’eau car elle n’était pas sûre de réussir à flotter du premier coup, encore moins à nager... Et enfin la ville, avec ses tours gigantesques et terrifiantes, que les pies qui venaient jacasser sur sa branche lui décrivaient jadis. Ce voyage aérien était une véritable bulle de liberté. Elle dansait avec les pollens, faisait la course avec les moucherons, naviguer entre les courants d’air. Elle se sentait vivante, importante et heureuse.
Le voyage dura un certain temps, puis un jour elle toucha délicatement le sol. Le vent s’était calmé et choisit de la déposer sur une surface très étrange. Cette surface grise et dure dégageait une odeur très forte. La petite feuille se mit alors à paniquer car elle ne ressentait plus le contact avec la terre, comme si cette chose grise faisait obstacle. Elle avait perdu la connexion avec ce qui la nourrissait depuis toujours. Elle est restée là quelques instants à se demander comment elle allait pouvoir s’en sortir. Puis soudain un autre coup de vent, cette fois court et violent, accompagné d'un bruit tonitruant, la propulsa de nouveau vers le ciel. Elle se sentie happée, comme si elle dégringolait à toute vitesse vers le haut. Sa sève ne fit qu’un tour... La cause de ce décollage soudain était une sorte d’animal brillant qui avançait très vite sur le sol gris. Il y en avait plusieurs. C’était comme un joli ballet, sauf que les fumées noires que ces choses émettaient rendaient l’air irrespirable. Chaque fois que l’une d’elles passait, la petite feuille était projetée dans les airs et retombait quelques mètres plus loin. Elle en avait la nausée et commença à regretter d'avoir quitté son arbre.
C’est à ce moment là qu’elle fit la plus belle découverte de son monde : une petite fille ! Celle-ci s’approcha de la petite feuille, l'attrapa tendrement entre ses doigts délicats et la déposa dans le creux de ses mains, comme un trésor précieux. C’était le moment le plus intense de la vie de la petite feuille. Puis la petite fille l’amena à sa destination finale, une montagne de feuilles posée en plein coeur d’un beau jardin fleuri. Il y en avait des rouges, des oranges, d’autres couleur café. Elles étaient toutes différentes, certaines grandes et pointues, d’autres charnues et arrondies, et d’autres encore en forme d’étoile ou de coeur. Toutes accueillirent chaleureusement la petite feuille. C'était l'endroit idéal pour passer l'automne et retourner lentement à la terre...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !