Livre-berté

il y a
1 min
20
lectures
3
Cela faisait déjà trois ans que je pourrissais dans ce fuligineux cachot au sol et aux murs de pierres humides, attendant mon jugement avec pour uniques compagnons quelques rats nyctalopes, avec lesquels je partageais mon ignoble pain, et diverses horreurs rampantes, plus ou moins agressives.
Lire était le seul moyen de m’épargner la folie qui me guettait dans la nuit éternelle de ces quatre murs nus. J’aurais lu n’importe quoi, du Proust ou du Oui-Oui, du moment que j’eusse à lire.
Et ce matin-là, après des centaines de tentatives pour l’amadouer, mon implacable gardien s’émut sur mon sort au point qu’il accepta de me donner un livre. UN LIVRE !
L’oculus de la porte s’ouvrit en un clac retentissant et le geôlier me jeta un petit livre au travers. Je le ramassai fébrilement. C’était un mini dictionnaire. Je m’approchai du seul trou dans le mur qui donnait un peu de lumière et j’ouvris le dictionnaire, au hasard, vers la moitié. Mes yeux s’habituant progressivement à la lumière, je réussis finalement à lire le premier mot en haut à gauche de la page.
C’était le mot... LIBERTÉ.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Des mots choisis avec soin pour décrire les affres de l'emprisonnement, avec une recherche au niveau de la conjugaison. Dommage que ce texte soit si court.
Image de Fid-Ho LAKHA
Fid-Ho LAKHA · il y a
Un peu sadique le gardien ! À moins que ce soit de l’humour !