Lisa et le pot au lait

il y a
2 min
44
lectures
13

Nouvelle année, nouvelles espérances. Qu'elle soit douce pour vous et les vôtres. Louisa  [+]

Au cours de sa petite enfance Lisa devait souvent quitter ses parents, ses frère et sœurs pour des raisons de santé. Ces absences souvent longues faisaient de Lisa une enfant nostalgique.
De retour à la maison elle ne voulait pas quitter sa mère d’une semelle et la suivait comme son ombre.
Lisa savait que pour sa maman la journée commençait tôt. Dès le matin sept heures elle se rendait à la petite épicerie du village pour aller chercher le lait du jour. A cette époque beaucoup de denrées alimentaires étaient vendues au détail, tout était pesé, mesuré, consigné.
Le lait arrivait très tôt dans de grands bidons d’une trentaine de litres que le grossiste laissait devant la porte du petit commerce. Chacun arrivait, qui avec sa bouteille, qui avec son pot au lait. Sa mère avait quant à elle un pot qui devait contenir deux litres, fermé par un couvercle attaché au moyen d’une petite chaîne métallique.
Lisa savait que sa mère partait tous les matins vers sept heures sans bruit mais pas sans l’indispensable pot au lait.
Pour ne pas avoir entendu sa mère quelques matins, et l’avoir attendue jusqu’à son retour, Lisa avait trouvé une astuce : elle cachait le pot au lait dans son lit. Sa mère le cherchait à tâtons dans le noir. Immanquablement le son de la chaînette contre le pot la réveillerait à coup sûr. Elle enjambait alors son lit en disant « maman attends je viens avec toi ».
Elle ferait sa toilette plus tard, se dépêchait de s’habiller de se chausser, sa mère n’avait plus qu’à lacer ses chaussures et la prendre par la main en lui disant : « petite coquine, il faut y aller tu me retardes ».
L’épicier lui dirait en riant « tu es bien matinales, tu as peur que ta mère s’envole ». Lisa baissait la tête et serrait plus fort la main de sa chère maman.
Sitôt de retour le lait était versé dans une grande casserole et mis à bouillir afin que le père puisse se servir et le mettre bien chaud dans son café avant son départ pour le travail. Lisa s’asseyait fière à côté de lui en buvant son bol de lait sucré. Son frère et ses sœurs se levaient plus tard pour avaler un grand bol de chocolat chaud qui laissait une moustache gourmande sur leurs lèvres. La maman devrait nettoyer les visages.
Ensuite la toilette faite chacun enfilait sa blouse, grise unie pour les garçons, à carreaux bleus et blancs pour les filles, prenait son cartable préparé la veille et c’était le départ pour l’école.

Il y a un an la maman s’est envolée sans faire de bruit : pas de chaînette et de pot au lait pour réveiller Lisa.
13

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Hypatia de Salem
Hypatia de Salem · il y a
Faire resurgir un passé presque insignifiant qui peut prendre une dimension bien plus importante au seuil de la séparation 🙂
Image de Louisa
Louisa · il y a
Merci infiniment pour votre sympathie
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
La dernière phrase est touchante.
Image de Louisa
Louisa · il y a
Merci F. Gouelan
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Le pot au lait, j'ai connu comme tant d'autres. Tendre et mignonne cette histoire avec une fin triste naturellement.
Image de Louisa
Louisa · il y a
Merci Dolo
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Un texte qui parle d'une époque, d'un monde, de souvenirs...Très émouvant !
Image de Louisa
Louisa · il y a
En effet toute une époque avec les emballages plastiques et autres. Les magasins bio reviennent au vrac pour certains produits...
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Beaucoup d émotion à la lecture de ce texte
Image de Louisa
Louisa · il y a
Un partage, merci Fleur A.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Quelle belle évocation , le pot à lait en étain , le bidon comme on disait , un objet sur lequel il faut fermer les paupières et laisser venir les mots pleins de douceur.
Image de Louisa
Louisa · il y a
Merci infiniment Ginette
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
L' image du pot au lait et sa chaînette... image sépia touchante !
Image de Louisa
Louisa · il y a
Merci beaucoup Alice
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Le pot au lait , j'ai bien connu celui-ci dans mon enfance :-)
Image de Louisa
Louisa · il y a
Merci beaucoup
Image de Roxane Soixante-treize
Roxane Soixante-treize · il y a
J aime beaucoup ce texte, et tous ces détails de vie, qui sonnent "vrai "...
Image de Louisa
Louisa · il y a
Outre l'histoire de Lisa, il s'agit d'un témoignage de la vie villageoise des années de l'après guerre
Image de Roxane Soixante-treize
Roxane Soixante-treize · il y a
Cette histoire me rappelle les souvenirs racontés autrefois par ma grand mère. .. ( je m en suis inspirée pour une histoire cf " La ferme de Jeanne ". )
Impressionnant de constater à quel point le monde a changé !

Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Une jolie histoire nostalgique. La dernière phrase est d'une grande tristesse, pleine de larmes rentrées

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Remember

Déborah Locatelli

« Le souvenir se nourrit du regret qui nous enchaîne à ceux que nous ne pouvons plus faire revivre » (Norman Manea)
C’était pourtant un jour comme un autre. Comme des tas... [+]