L'inconnu...

il y a
1 min
40
lectures
3

Auteure de débilités insipides ! Je n'écris pas, je note juste des passages et des bribes de ma vie, agrémentés d'un peu de fiction. Mon blog  [+]

Je l'attendais. Je pensais à lui, à ce que nous ferions. Il ne devait plus être bien loin.

Il venait tout spécialement de Bordeaux pour se voir. C'était l'inconnu pour nous deux. Aucune photo, seulement une description de lui sur un site de rencontres discrètes et rapides : caucasien, un mètre quatre vingt dix, les cheveux bruns et les yeux bleus.

J'étais prête, allongée sur mon lit, nue et non dans une tenue affriolante rouge et noir comme il me l'avait suggéré lors de nos échanges électroniques.

J'étais sereine, mais doucement, en l'attendant, je commençais à m'endormir. Soudain, j'entendis le grincement de la porte d'entrée. C'était lui, mon inconnu.

Je retenais ma respiration, feignant de dormir. Ses pas s'approchaient jusqu'à la chambre. Les volets étaient fermés, la lumière éteinte.

Il s'assit sur le bord du lit, sa main s'égara et commença à me caresser. Je faisais mine de me réveiller, lentement, doucement quand je sentis ses lèvres sur les miennes. Je ressentais une chaleur brulante. Mon cœur palpitait et battait la chamade.

Ces lèvres quittèrent les miennes pour s'aventurer sur mes seins, déjà excités. Je sentais sa langue sur la pointe de mes tétons, dure et bien gonflée, laissant l'excitation monter progressivement.

Je ressentais ses mains descendre le long de mes courbes, effleurant mon bas ventre.
À chaque caresse, je frissonnais, ma vulve, devenant de plus en plus humide. J'étais prise d'une envie de plaisir sans fin.

Une de mes mains cherchait la boucle de ceinture de son pantalon. Les boutons se détachèrent enfin et je pus le caresser à mon tour.
Je pris son sexe, en bouche, entre mes lèvres.

Nous venions à peine de faire connaissance mais la nuit promettait d'être torride...
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Quelqu'un qui va directement au vif du sujet !
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Et bien ! Oui... la nuit est prometteuse...
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
J'allais le dire ;)

Vous aimerez aussi !

Très très courts

L'intrigante exaltée

Gail

Madame de Froidmond n’était plus très loin d’entrer à la Cour. Tous les plans échafaudés allaient enfin porter leurs fruits. Il faut dire que son mariage avec le duc de Boulogne l’avait... [+]


Très très courts

Le bâton du baryton

Benoit Gautier

Hey Joe, te souviens-tu du film de Woody Allen La Rose pourpre du Caire ?... Les personnages traversent la toile et le cinéma envahit la vie. Telle ta voix chaude de baryton qui imbibait le... [+]