L'histoire qui fait pâlir

il y a
1 min
87
lectures
29

Toute ma vie a été bercée par la littérature, la poésie, et le théâtre. J'ai pris la plume très tôt, et bien que légère elle donna du poids à mes mots, qui devinrent des récits, des  [+]

Je viens d'écrire un histoire qui fait pâlir. Ça commence mal, me direz-vous.

Si votre histoire fait pâlir pourquoi l'avez-vous écrite ?
Pour être lu, pardi !
Pour être lu par qui ?
Par ceux qui veulent pâlir !
Vous imaginez ceux qui veulent pâlir lire votre histoire ?
Ben oui, je ne vois pas pourquoi vous en faites une histoire !
C'est vous qui en faite une histoire, pas moi !
Non, moi j'écris une histoire, je ne la fait pas !
Vous ne faites pas quoi ?
L'histoire !
Vous faites quoi alors ?
Un livre d'histoires, pas comme vous !
Pourquoi pas comme moi, qu'est-ce que j'ai fait, moi ?
Vous faites une tonne d'histoires parce que j'ai fait un livre d'histoires qui fait pâlir.
C'est le livre qui fait pâlir, ou les histoires qui font pâlir ?
Non, le livre fait lire, ce sont les histoires qui font pâlir. Vous confondez pas lire et pâlir ! Au fait, mon livre qui fait pâlir, vous allez le lire ?
Bien sûr que non !
Alors vous en faites une histoire pour quelqu'un qui lit pas ! Il faut laisser pour ne pas pâlir papa lire ! Si vous voulez pâlir, pâlissez, si vous ne voulez pas lire, je ne vous dit pas lisez.
Je veux bien essayer de lire et de pâlir, mais qu'avez-vous écrit, au juste. — Une bonne aventure qui se termine bien !
Hé bien soit, je vais la lire sur ma liseuse !
J'espère que c'est une liseuse de bonne aventure !
Pourquoi ?
Parce que mon histoire parle d'une diseuse de bonne aventure ! Pour que la diseuse soit lue il faut que la liseuse soit bonne, mais là, je m'aventure... si l'histoire fait pâlir fallait pas la lire pour ne pas pâlir !

29

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !