lettre pour une maman de gosse majeur

il y a
2 min
25
lectures
1
Courage ma bichette. On peut se voir un jour mais évidemment pas le mercredi puisque je comprends bien qu'il faut laisser la priorité à tes petits chéris.... qui grandissent.
Bon, c'est vrai que quand tu les regardes maintenant, tu te demandes où sont passé Poupon et Poupette....
Ben.... devant toi.... en plus grand!!!!
Certes un aîné qui approche de la majorité, c'est une étape, surtout que la cadette n'est pas si loin derrière.... autant te faire une raison: fini les couches, les biberons, les poupées, les petites voitures. Fini d'être la reine , d'être un exemple, un modèle et la muse de tous leurs poèmes d'enfants (pareil pour Monsieur, là au moins y a pas de jaloux!). Fini les dents qui tombent et cette connasse de petite souris qui vient te raquer quelques euros, pareil pour les listes interminables de "souhaits" de Noel listés dans le catalogue du magasin du coin que ces gros nases de capitalistes ont soin de t'envoyer quand tu n'as même pas fini de payer les frais de rentrée scolaire avec ardoise et stylo-plume intégrés. Fini les décisions prises avec calculs et parcimonies et jamais contestées.....
Ne pleure pas ma bichette....
Car voici le temps des "boums", des clopes en cachette (sans savoir ce qu'il y a dedans exactement), des chéris qui défilent (tu sais, ceux qui sont "pour la vie" et qu'on jette 15 jours après parce qu'il n'a pas fini sa crise d'acné), des virées en mob' et des discussions suspicieuses sur les préservatifs, la pilule et les joyeusetés des petits soucis féminins (qui intéressent parfois aussi les garçons), sans oublier LA question: dis , papa, comment on fait les bébés? à laquelle tu ne peux plus répondre en parlant des cigognes (surtout quand on n'habite pas en Alsace)ni des choux et des roses. Bonjour la descente du trône parental et les réflexions dans lesquelles tu te sens nulle et au bord de la dépression parce que de toute façon, tu ne comprends rien (mais ils ne savent pas que toi aussi tu as eu 18 ans, et que si leur racontais, ils en rougiraient ces petits monstres) Bon c'est vrai que tu ne comprends rien mais c'est aussi parce qu'ils te parlent par smartphone interposé et qu'ils écoutent au travers de l'oreillette quand tu demandes avec douceur et diplomatie s'ils veulent bien ranger leur chambre ou tout au moins l'aérer. (Et aussi quant tu leur dis que tu les aime ce grand garçon à la barbichette naissante ou cette demoiselle qui t'a piqué ton dernier tube de rouge carmin). Bonjour les sourires hypocrites qui remercient petite maman chérie de donner 20 euros pour l'entrée du bal et le verre de l'amitié qu'il offrira à ses 12 meilleurs potes (pour rappel, la petite souris n'en demandait que 2, mais bon, là ils ont toutes leurs dents!!!! enfin j'espère!!) et les mercis du bout des lèvres pour le cadeau de Noel pas de la bonne couleur, de la bonne forme ou du bon prix!!. Bonjour les inquiétudes sur l'orientation, le permis de conduire, les sorties et les 5 minutes qu'il faut concéder pour qu'il fasse un truc vite fait qui prendra finalement 55 minutes...

Mais Bonjour aussi à l'indépendance, au plan ciné sans Disney, aux sorties sans avoir à interrompre une super discussion sur la littérature de salle d'attente ou le dernier roman à la mode, les vacances mer ou montagne (pardon ma bichette, c'est vrai que Monsieur préfère l'altitude) ou les recettes in-ra-tables, pour accompagner Poupon aux WC ou Poupette boire un verre de grenadine.

Bien sûr, il reste encore quelques étapes avant d'être libérée, délivrée et que les étoiles te tendent les braaas, mais bon dis-toi que , comme l'écrit le poète , « avoir un enfant c'est accepter que ton cœur marche à tes côtés pour TOUJOURS . » TOUJOURS , ma bichette.... (fallait y penser y'a 19 ans que le petit spermatozoïde ne serait pas toujours petit!!! ah bon? ta mère t'a déjà dit ça???? ).
Pour te rassurer et t'aider à accepter la majorité inéluctable de ton fiston chéri, je t'offre mon soutien le plus sincère. Et puis tu sais, aujourd'hui ça te parait dur-dur mais dans 40 ans, ça peut être pire!!!! (tu as vu le film Tanguy????). Je te souhaite du courage et de l'amour. Et aussi beaucoup de patience et d'humour;)
Gros bisous ma bichette
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !