Lettre au Diable

il y a
1 min
5
lectures
0

Je suis une taiseuse, donc j'écris  [+]

Très cher Diable,
J'ai décidé de ne plus t'écrire car tu es capable de me hanter et de me déjanter.
Comment te dire? Plus que de t'avoir côtoyé, ton ombre a souvent su me verrouiller dans les catacombes. Alors je ne te demanderai rien et je n'attends rien de toi!
j'aurai souhaité te rendre à l'état de misérabilisme tant de fois.
Lorsque l'affaire de la petite Marina, 8 ans, morte en 2009, sous les sévices de ses parents a provoqué la condamnation de la France par la CDCH, ton ignominie, Démon, est réapparue. Comment cette petite Marina, aux yeux clairs avait trouvé la force de croiser les bras face à l'adulte qui avait pris le cliché de la photo? La petite fille souriait , se mordant la lèvre.
Démon, je t'attribue la misère humaine, car elle tient de toi. Je veux penser que ces horreurs appartiennent à une force supérieure, comme le meilleur de l'Homme, tient à une part du Divin, comme le disait Pascal. Non, l'homme n'est pas dieu, ni diable non plus. Et c'est parce que je ne suis pas un dieu que je m'enlise parfois quand les êtres qui me sont chers me font souffrir. Ceux qui m'aiment s'appuient très rarement sur mon radeau et le font car ils coulent. Et sans le vouloir, ils me font prendre l'eau! Mais je ne coulerai pas Démon!
Et je ne t'invoquerai pas pour ne pas m'attirer à toi!
Alors quoi, Diable, tu attends toujours un mot de moi?
NIET!
J'ai décidé de te plaindre et de garder mes pleurs, car les envoyer au diable, c'est refouler mes émotions.
Il n'y a qu'une chose en toi qui m'attire et qui traverse le temps: c'est le diable au corps. Au diable l'avarice des petits sentiments!
"La vie, c'est ça!" Me souffles-tu .
Oui, je ne dirai pas VADE RETRO SATANAS.
Le diable au corps pétrit mon corps de souvenirs voluptueux!
Enfin je t'écris cette lettre comme à un amant que l'on quitte, pour se débarrasser du pire et du meilleur qu'il a su donner de lui. je t'adresse un adieu:

A DIEU!
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,