2
min

Lettre à la Guillotine

Image de _maeall_

_maeall_

74 lectures

43

Messieurs,
Dans quelques instants, je ne serai plus là. Vous rendez vous compte de cela ? Si je je suis plus là, comment ma famille vivra-t-elle ? Ma petite Marie ? Un condamné à mort brise une famille toute entière. Mon poignet encore vivant vous écrit ces quelques mots pour se sentir utile une dernière fois, alors que vous auriez pu me rendre utile une centaine de fois.

Notre passé n'est guère notre futur et le mal que nous avons pu faire ne nous empêcherait pas de faire le bien, nous aurions pu nous corriger. Seulement, nous nous sentons inutiles et rejetés par cette société qui ne sait que tuer et qui, à la vue de des lois non respectées, décide d'alourdir les peines, pensant guérir la plaie. Tout ce que vous allez obtenir, c'est moins de main d'oeuvre, car si vous punissez tous les Hommes ayant volé une pomme, qui vous restera-t-il pour les cueillir ? La réussite des bourreaux dépend de l'échec des citoyens. Si ces derniers arrêtaient de voler, de tuer, alors la guillotine n'aurait plus de travail. Vous vivez de notre mort. Vous êtes comme nous, si ce n'est pire: tuer est votre quotidien lorsque tuer n'était pour la plupart d'entre nous, qu'un acte unique.

Arriverez-vous à dormir le soir, paisiblement, entourés de votre famille, quand vous saurez qu'une autre est effondrée et se demande comment survivre ? Ce sera la mère de cette famille que vous tuerez quelques mois plus tard car, à la vue de ses enfants affamés, elle aura décidé de voler. Et ce seront les enfants de cette mère que vous égorgerez, encore quelque mois après car, orphelins et abandonnés, sans cesse moqués et insultés, ce sont ces enfants là que vous assassinerez, car une énième fois provoqués, ils auront tué.

Mais vous ne voyez pas, non, vous ne voyez pas que c'est vous même qui incitez à tout cela. Ouvrez les yeux, descendez dans les rues, allez pleurer avec eux, souffrir comme ils le font, vous battre comme ils le font. Dans vos palais, vous n'êtes pas atteints par la misère, vous mangez ce que l'on vous sert, rien ne vous pousse à tuer, et ceci est pourtant ce que vous aimez faire. Avez-vous constaté une baisse des crimes ? Des vols ? Car si vous continuez cette horreur, c'est qu'il y en a toujours autant.

C'est pour cela qu'aujourd'hui j'écris cette lettre, pour vous rappeler que vous êtes nos semblables, vous êtes des Hommes comme nous. Il n'est pas normal que vous fassiez de votre pouvoir une pelle creusant un fossé, un fossé entre vous et nous. Nous devrions avoir les mêmes droits, suivre les mêmes lois, être jugés de la même façon. Tout ce que j'espère, c'est que ma mort soit, grâce a ces mots, la dernière et que les Hommes vivront un jour égaux, égaux en droit.

Chers dirigeants de l'Etat, votre loi ne fonctionne pas, il est temps de la mettre à bas.
Cordialement, un condamné bientôt mort †

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts
43

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Belles tournures. Mes positives appréciations sur cette oeuvre.Je vote. Je donne toutes mes voix. Si vous avez le temps, je vous propose de visiter mes deux textes en compétition.Sous le regard du diable ". https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sous-le-regard-du-diable
Et
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/malchance

·
Image de Pherton Casimir
Pherton Casimir · il y a
Bravo. Je vote.
Allez me supporterhttps://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/friendzone Friendzone, hyper intéressant
Merci.

·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Un condamné qui veut se repentir...mes voix
Je concours aussi

·
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Un texte émouvant et bien écrit (seule réserve: "chers dirigeants" et "cordialement" auraient été avantageusement remplacés par des expressions laissant place à (au moins) un soupçon d'amertume)
·
Image de _maeall_
_maeall_ · il y a
Merci pour ces critiques constructives :)
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Un beau réquisitoire de ce condamné à mort, qui pense à autrui avant soi-même.
·
Image de _maeall_
_maeall_ · il y a
Merci :)
·
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
Il faut distribuer ce texte aux Gilets jaunes. Ils disent à peu près la même chose sur les maux d'aujourd'hui
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Et Badinter applaudit des deux mains, je vote !
Et vous invite sur ma page, merci au cas où...

·
Image de _maeall_
_maeall_ · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Une lettre éloquente , un réquisitoire magistral contre ceux qui donnent la mort volontairement .
La forme épistolaire lui donne une force indéniable .

·
Image de _maeall_
_maeall_ · il y a
Je vous remercie beaucoup !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo, -Maeall-, pour ce cri désespéré contre toutes les injustices ignobles !
Mes voix ! Une invitation à visiter “Sombraville” qui est en FINALE pour le prix Imaginarius
2018. Il ne nous reste qu’un jour pour voter. Merci d’avance et bonne journée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de _maeall_
_maeall_ · il y a
Merci beaucoup, j'irais voir !

(PS: je suis désolée de toutes les fautes qu'il y a dans mon texte, je ne les avais pas vues et je ne les vois que maintenant...)

·
Image de Landry des Alpes
Landry des Alpes · il y a
Comme quoi se relire 10 fois est utile ;-). Si vous allez lire Sombraville, passez aussi par là : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-vie-a-contre-jour , c'est moins sombre qu'il n'y paraît...
·
Image de _maeall_
_maeall_ · il y a
Effectivement... :/
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance et à bientôt, -maeall- !
·