1
min

Lettre à A.

Image de A. Nardop

A. Nardop

190 lectures

42

FINALISTE
Sélection Jury

Recommandé
Chère A.,

Je me suis éveillé tôt ce matin.
Le soleil, l’odeur du printemps par la fenêtre ouverte.
Vous étiez là. Dans ma pensée. Ma pensée. Il m’est difficile d’expliquer ce qui pour moi est une évidence. Parfois je ne pense pas à vous, vous êtes ma pensée. Vous êtes avec moi.
J’ai décidé de profiter de cette journée avec vous.
Nous avons rapidement quitté la ville et ses rues désertes puis attaqué à VTT le chemin du tramway qui, de Grenoble, conduisait sur le plateau de Villard-de-Lans. Il n’en reste qu’une piste herbeuse, parfois même un simple sentier.
J’ai été heureux de vous montrer la beauté de la brume légère, naissant des champs au premier soleil, qui fraîchissait nos visages. Nous avons senti l’air du matin, parfumé d’herbes mouillées et de terre, brassé par notre passage.
La fatigue et la faim nous ont arrêtés à la Tour Sans Venin. Je vous ai fait goûter le plaisir du repos avec le fromage et le pain frais achetés en partant. Je vous ai raconté les légendes de cette tour. Certains disent que les serpents ne s’en approchent pas, d’autres que la terre de cet endroit guérit de leurs morsures.
Après la Tour Sans Venin, le chemin devient plus large, nous avons traversé la forêt, passé les anciens tunnels du tramway puis à Saint-Nizier commencé la montée vers le Moucherotte.
C’était le but.
J’ai regardé la ville sous le couvercle gris jaunâtre de pollution qui la couvre les jours de beau temps et vous m’avez quitté. J’ai su que vous étiez là, dans cette ville. Je pouvais voir l’immeuble où vous travaillez, je vous imaginais derrière votre bureau ou marchant dans la rue.
J’aurais voulu vous montrer le Mont-Blanc, énorme au bout de l’horizon, vous parler de cet hôtel détruit. Vous dire son histoire, vous parler de ses plafonds qui gardaient quelques fragments de fresques. Vous montrer ce carreau de faïence bleue pris dans une salle de bain si longtemps avant de vous connaître. Pour vous l’offrir.
Vous n’étiez plus là. Je vous savais dans la ville.
Le vent de la falaise était doux sur mon visage, je lui ai murmuré, pour qu’il vous le porte, ce poème de René Char. Ma prière quand je pense à vous, dix fois, cent fois, plus souvent sans doute, tous les jours.

« Dans les rues de la ville il y a mon amour. (...) Il ne se souvient plus ; qui au juste l'aima et l'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas ? »

J’ai mangé, dormi au soleil sous cette couverture de vent qui vous portait mon espérance.
Je vous ai écrit cette lettre et suis retourné chez moi.

Vous attendre.

PRIX

Image de 2016

Thèmes

Image de Très Très court
42

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de SandraB
SandraB · il y a
Je découvre vos mots. Très belle plume. On se laisse embarquer comme la feuille tombée dans le ruisseau qui se laisse portée et emportée au gré du petit flot... C’était bien agréable cette petite balade en eau douce. J’y reviendrai...
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Un grand merci pour être venue vous balader avec moi et pour la douceur de vos mots.
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Un moment de bonheur , c'est beau , poétique . Une jolie lettre qui semble tellement intime . Je suis désolée de ne pas l'avoir découverte plus tôt .
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Merci à vous, vous découvrez un peu mon pays.
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Une invitation au voyage à travers la lecture de cette lettre si touchante. On en redemande
·
Image de HarukoSan
HarukoSan · il y a
Que c'est beau...!!! mais que c'est bien dit, plaisant à lire encore et encore , en fermant les yeux ..j'adore, le seul regret c'est de ne pas l'avoir lu plus tôt pour compter plus de re lectures!!! -:) je me rattraperai c'est certain, merci beaucoup pour votre lettre à A??? et A...comme mon prénom!!!
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Peut-être aurais-pu vous l'écrire si nos routes s'étaient croisées.
Merci de votre lecture et d'avoir apprécié cette lettre.

·
Image de HarukoSan
HarukoSan · il y a
oh mais c'est juste pour l'initiale qui n'a rien a voir avec mon pseudo! mais c'est tout à fait vrai que vous avez écrit une tres belle lettre! mes compliments et bonne chance encore pour arriver sur le podium ...à bientôt Claustre.
·
Image de Frnorac
Frnorac · il y a
Je viens de découvrir ce message à A. et je me sens presque indiscrète de l'avoir lu... Je l'ai même lu plusieurs fois ! Votre écriture est tellement élégante que j'y ai trouvé l'apaisement que seule peut procurer la nature sauvage. Nous direz-vous un jour si A. est venue ? - Merci pour ce dépaysement - Françoise
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Merci beaucoup.
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Un texte joli et poétique, de plus, vous décrivez fort bien un coin de la montagne...
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Merci de votre visite, si ces textes vous ont plus, je les aurais écrits à temps gagné.
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Merci. Superbe au printemps.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Une belle balade !
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Merci. Superbe au printemps.
·
Image de Chablik
Chablik · il y a
Dans l'attente, un vote supplémentaire !
·
Image de Thara
Thara · il y a
On découvre de jolis paysages à travers cette lettre qui ne laisse pas indifférente !
·