26 lectures

6

Les deux gars rejoignaient joyeusement l'étroit chemin de terre menant à leur gîte à flanc de montagne. Une heure plus tôt, il ne leur avait pas fallu plus de vingt minutes pour descendre au village, trois kilomètres plus bas. Ils en revenaient à présent en mode balade, les bras chargés d'un pain à croûte brunie, de petits chèvres frais, odorants et herbeux, d'un jambon de pays, noir de poivre et fumeux, d'olives, de pommes, de noix, d'une pleine amphore de vin.
Nos deux gus en étaient tout retournés d'avance, de leur surprise aux filles... Un petit-déj' rustique, tardif et arrosé, et qui pourrait finir tous couchés dans le foin, baisant comme paysans, frocs retournés sur les godasses. Quelques coups de butoir lancés sauce sanglier, puis on sort en riant respirer la nature. "C'est ça la vie, pensa Etienne. C'est faire les fous, se faire des blagues, se foutre de tout. Personne n'est là pour voir si ce qu'on dit est vrai..."
Ils étaient arrivés au gîte, silencieux et désert, écrasé de chaleur déjà. Les filles devaient dormir, pensait Pablo, et ça arrangeait drôlement leurs affaires. Ils eurent le temps de dresser le buffet du terroir, d'asseoir une mise en scène, d'aménager l'espace. Fin prêts, les paillards, à en découdre sur la paille...
Ils eurent encore le temps de s'en griller une, puis de s'en rouler un, puis de goûter au vin. Les filles ne venaient toujours pas.
--- Ca, c'est trop fort! s'indigna Etienne. On te les chouchoute, on te leur fait du théâtre et...ça dort!
Pablo aurait bien donné raison à son pote, mais des bruits d'eau qu'on agite, réguliers, en cadence, le tirèrent de sa torpeur. Si le chanvre avait fait son bonhomme de chemin, enveloppant encore les sons perçus à l'instant, l'effet s'en estompait pourtant, et les bruits répétés, les clapotis vagues, finirent de le réveiller.
--- T'entends?
--- Quoi? demanda Etienne.
--- L'eau! Elle bouge!
--- Quoi!?
Saisis d'une intuition commune, voilà nos deux gaillards qui dévalent en terrasse. Là, une roche immense, plate et naturelle, pose en équilibre sur une terre en pente. Plaque minérale creusée en son milieu, juste assez pour ouvrir un bassin, une mare aux délices. Un oeil bleu sous le ciel.
Les filles s'y frottent les écailles, le plaisir luit sur leurs lèvres. Leurs seins sont libres, lisses leurs sexes, leurs fentes écartées au soleil. Et le feu lèche profond, pénètre tout, écartèle et triture, suçote, engloutit, aspire goulu, échauffe, jusqu'au trognon.
Deux sirènes échouées sur Lesbos sous l'oeil médusé de mes deux connards.
--- Merde, je bande!
"Moi aussi", pensa Etienne.
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Isa. C
Isa. C · il y a
J'ai adoré la fin.. Tellement masculine !!
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
C'est tout à fait ça :-)
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
hilarant cette version Lesbos de certains crétins de mâle partis... m'euh, beaucoup trop, un fait!... mais nin MOI, putois je suis féministe, ça passe ou non, chère autrice démiurge, mon kon menteur?
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Je précise que les hommes ne sont pas mes ennemis...Tout ça n'est que prétexte à faire un peu d'humour :-)
Image de François B.
François B. · il y a
Eh oui... nul n'est indispensable...
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Les indispensables, les cimetières en sont pleins.... ;-)
Image de de l air
de l air · il y a
Quelle chance, le feu !
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Il y avait aussi la terre et l'eau. Ne manquait plus que vous pour avoir le quatrième élément ;-)
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Quelle surprise !! Enfin, le résultat est là!
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Je suis une vilaine petite blagueuse
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Étienne, Étienne, Étienne
Oh ! tiens-le bien...! ^^

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Madame de Froidmond n’était plus très loin d’entrer à la Cour. Tous les plans échafaudés allaient enfin porter leurs fruits. Il faut dire que son mariage avec le duc de Boulogne l’avait ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Et un jour qu’elles désiraient s’enlacer dans ses bras, Qu’elles pensaient ne jamais se lasser dans ses draps, Alors que les corps caressaient du bout des doigts, Que les peaux et les ...