Les yeux arc-en-ciel

il y a
1 min
56
lectures
12

Écrire libère, apaise et épanouie. Mon premier roman est terminé et dans l'attente d'être édité. En attendant, je suis ravie de vous faire voyager dans mes pensées  [+]

Ça grouille en elle, ça s’agite et ça tiraille. Elle ne se plaint pourtant jamais. Timothé est inquiet pour Elsa. Cette jolie brunette qu’il a rencontrée il y a une paire d’année dans son maillot de bain couleur corail immergée dans l’eau turquoise. Un arc-en-ciel s’était dessiné dans les yeux de Timothé. Le visage d’Elsa était illuminé de gaieté. Son sourire faisait jaillir des étincelles de joie. Depuis cet été, ensemble, leur vie rayonne.

Et pourtant, elle a mal. Son visage est noir, couleur tristesse. Même le ciel est gris. La nature s’est harmonisée avec leur humeur maussade. Il a peur. Elle est tétanisée. Un nouveau combat envers elle-même commence. Elle est anxieuse de la durée de ce combat. Timothé est inquiet de la vie à venir suite à l’origine de cette torture abdominale. Elle est frêle, mais solide psychologiquement. Il est confiant, il l’aime et il sera toujours là pour la soutenir dans ce combat qui débute. Leur amour est leur médicament. Ils partagent tous : les joies, les peines et les craintes. Malheureusement, il se sent impuissant. Il aimerait absorber quelques ondes de douleur pour la soulager quelques heures.
Elle crit, elle hurle. La taille d’un abricot lui a-t-on-dit. Comment un abricot peut générer autant de souffrances ? Ce fruit pourtant si doux, sucré et juteux s’avère être acide, amer et sec dans le corps d’Elsa. Elle est jeune, à peine vingt ans, c’est trop tôt pour souffrir. Elle aime tellement la vie. Elle aime tant vivre auprès de Timothé.

Alors pour s’apaiser, ils rêvent tous les deux. Elle ambitionne de lui cuisiner des tartes aux fraises lorsqu’elle aura quatre-vingts ans. Il se réjouit de l’emmener tous les ans s’enivrer de bonheur dans cette eau turquoise. Il est persuadé qu’à soixante-dix ans elle sera toujours aussi resplendissante dans son maillot de bain corail. Pendant quelques heures elle oublie la douleur et l’arc-en-ciel réapparaît dans les yeux de Timothé. Ils rient, ils sourient, les étincelles de joie illuminent la pièce sombre. Jusqu’à ce que l’abricot recommence à la torturer. Il la dorlote, l’embrasse et la caresse.

Ils appréhendent leur rendez-vous avec le distributeur de bonnes ou mauvaises nouvelles. Ce jour-là, la nature sera-t-elle synchronisée avec l'annonce ?
Le soleil transperce les voluptueux nuages gris. L'arc-en-ciel éclaircit les yeux de Timothé et le sourire embellit le doux visage d'Elsa.

- " Madame, vous avez deux abricots, une fille et un garçon."
12
12

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Michaël Artvic
Michaël Artvic · il y a
Instant de vie bien écrit, merci pour ce moment de lecture !
Je vous invite à lire une poésie , Les croches dans le vent ( un air de piano )

Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Un agréable moment de lecture.
Bonne continuation!

Image de AQéda A.
AQéda A. · il y a
Ahh quelle technique d'écriture. Bravo je vous laisse un cœur.
Puis-je vous inviter à découvrir mon nouveau poème XÉNOPHILE. ABONNEZ-VOUS au passage ;)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/xenophile-1

Image de N'guessan K.
N'guessan K. · il y a
sansationnel! Vous texte est magnifique. J'ai aimé la chute. Plus de peur pour rien, c'est le cycle de la vie mr Timothé. Je crois que cette bonne nouvelle renforcera d'avantage leur amour. Et c'est pour nous une belle preuve de patience , d'amour et une belle façon de ne pas fuir devant les difficultés. Quand on a choisi de vivre ensemble, il est raisonnable de tout assumer. Merci pour cette belle plume. En passant j'aimerais vous inviter à découvrir mon œuvre par ce lien et à donner vos impressions https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/confusion-15
Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Je pensais que tu fait de l'écriture automatique .j'ai du relire pour se retrouver . De la couleur.. un bonne nouvelle merci de le soutenir https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/au-commencement-etait-lamour-2
Image de RAC
RAC · il y a
J'aime bien l'image de l'abricot ! Très tendre...
Image de Justine Martin
Justine Martin · il y a
Un petit peu de douceur oui !
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Un texte assez coloré qu'on se plaît à lire et relire. Un bravo à vous pour ce chef-d'oeuvre. Vous-avez ma modeste voix.

Je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, et à me soutenir avec vos voix, si jamais il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11
J'adorerais également lire vos commentaires avisés qui m'aideront à me parfaire.

Image de Justine Martin
Justine Martin · il y a
Je suis heureuse de lire que vous avez apprécié. Merci 😊
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Jolie chute qui ramène un peu d'espoir et de couleur, toutes les couleurs de l'arc en ciel ;-)
Image de Justine Martin
Justine Martin · il y a
Dans notre monde on est trop habitué à l'annonce d'une maladie, j'ai voulu changer les choses et annoncer quelque chose de colorée !

Vous aimerez aussi !