2
min

Les voitures

Image de Antoine Janot

Antoine Janot

1 lecture

0

Si on mettait des visages à la place des roues, il faudrait des têtes bien rondes pour bien rouler. Ça peut se trouver.

Ça aurait beaucoup d'avantages. Tout d'abord, les roues gueuleraient un bon coup pour klaxonner, et sans plus de détours, elles pourraient ainsi directement insulter les autres connards qui savent pas conduire, ça évitera au chauffeur de le faire lui-même.
Et puis on pourrait mettre des roues bridées, des débridées, des noires, des blanches, des jaunes, des bouilles de bébés aussi pour faire un peu baver la voiture, c'est toujours plus impressionnant d'avoir des traces de pneus quand on fait des dérapages. Attention toutefois à ne pas abuser des dérapages, les joues deviennent rouges au bout d'un moment, ce qui fait mal, et surtout ce qui peut faire pleurer ladite roue, mouillant le bitume de larmes plus ou moins salées, voire de sang si les joues sont trop usées, ce qui peut être glissant, ce qui peut être dangereux.

Si on mettait des visages à la place des roues, il y aurait aussi quelques inconvénients, faut pas se mentir. Déjà, forcément, les roues auront la tête qui tourne. En cas d'excès de vitesse, elles vomiront, pas forcément toutes en même temps, mais elles vomiront, ce qui peut être dangereux.
À contrario, une voiture embourbée dans une grosse flaque aura le plaisir de voir ses roues boire tout ça à toutes aussi grosses gorgées, ce qui pourrait paraître être un avantage si l'on ne tenait pas rigueur de la nature du liquide bu. En effet, de nombreuses roues tomberont malades si les flaques ne respectent pas les mesures d'hygiène élémentaires, voire même ivres si les flaques se révèlent alcoolisées, ce qui peut être mortel.

Au-delà de toutes ces considérations techniques à la limite de l'ennui, on ne peut occulter l'attrait commercial que cette nouvelle offre produira, notamment quant à l'essor de l'économie mondiale et, il faut le dire aussi, compétitive. En effet, les roues se vendront à prix d'or. Les voitures les plus chères seront naturellement celles à têtes de star, des roues très recherchées sur le marché des sosies.
Et puis y aura les chauffeurs bling-bling, ceux qui veulent qu'on les voit de loin, ceux-là passeront leur existence à chercher les têtes qui leur ressembleront le plus, payant des chirurgies esthétiques hallucinantes pour parfaire le mimétisme, de manière à ce qu'on voit leur visage rouler dans les rues, véhiculant leur auto-promotion même à l'arrêt.

Mais ce qu'on préférera ce seront les roues aux cheveux très longs, avec le vent ça donne de l'allure dès qu'on prend un peu de vitesse, ce qui peut d'ailleurs être dangereux pour les voitures derrière, c'est pour ça qu'il faut respecter les distances de sécurité. Après c'est comme tout, c'est juste une question de mode.
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur