Les temps changent

il y a
2 min
1 196
lectures
47
Qualifié
Image de Été 2021
Je m'appelle Bobby – il paraît que j'ai une tête à m'appeler Bobby – et on peut dire que j'ai la poisse. Et j'exagère pas.
Mon job au départ, c'était le sauvetage en montagne. Secourir des gens perdus dans le blizzard ou enfouis dans une avalanche, ça c'était quelque chose ! Un boulot sérieux d'abord, fait par des pros. Et puis sauver des vies, c'est gratifiant, on est un peu des héros. Je dois dire que je ne détestais pas le regard admiratif des gens quand on ramenait des touristes frigorifiés, mais vivants. Avec mon binôme Stan, on avait fière allure. Mais bon, c'était avant.

Désormais, je traîne à faire du lard sur la terrasse du restaurant d'altitude que Stan a ouvert depuis qu'on est plus sauveteurs. Tous ces touristes m'énervent, mais bon ils ont longtemps été mon gagne-pain. Et puis, il y a les enfants. J'adore les gosses, c'est mon rayon de soleil. Leurs grands yeux extasiés quand ils passent la main dans ma fourrure, ça vaut la peine. Oui, je l'avais pas précisé, je suis un saint-bernard à poil noir de 75 kg (j'ai un peu forci). Inactif depuis deux ans.
D'après Filou, mon cousin labrador qui bosse à la police scientifique, j'ai perdu mon job depuis que tous les gens qui vont en montagne doivent porter une balise. J'ai pas tout compris, mais avec ce bazar, on retrouve à coup sûr quelqu'un, même au fond d'une crevasse ou sous dix mètres de neige. Fini pour nous, les chiens d'avalanche. On n'arrête pas le progrès... Il m'a même affirmé que ces balises étaient reliées à ces trucs qu'on voit des fois briller haut dans le ciel. Mais bon, ça a beau être une tronche, le Filou, faudrait pas qu'il me prenne pour un jambon !

Alors, bien sûr, j'ai essayé de me recycler. La dame de Dog Job qui s'occupe de mon cas est très gentille avec moi. Et d'après elle, on est nombreux, les sacs à puces à déprimer. Mais c'est pas si facile de se recaser avec mon profil. Pensez donc. Chien d'aveugle ? J'aurais les compétences, mais je suis trop puissant, ce serait risqué d'après eux. La sécurité, le gardiennage ? Trop lent, et puis c'est un secteur complètement noyauté par les bergers allemands, les dogues, une vraie mafia. L'expérimentation médicale ? Je suis trop vieux, et puis j'ai ma fierté, quand même. Chien de traîneau ? La neige, ça me connaît, mais je suis trop lourd et pas assez typé. Ils veulent que des yeux bleus, comme ces frimeurs de huskies.

Pas super donc le bilan de compétences. Voilà pourquoi je suis encore sur la terrasse du restaurant de Stan à faire des selfies avec les touristes. Qui sont de moins en moins nombreux d'ailleurs cet hiver. Une histoire de maladie contagieuse, ça non plus j'ai pas bien compris. Du coup, Stan est en pleine déprime et j'ai plein de temps pour faire des virées en montagne en solo. Mais bon, juste se balader et croiser des chamois, c'est pas pareil qu'avant. Je m'ennuie !

Bien sûr, je pourrais rejoindre le FDNC (Front Défense de la Nation Canine), mais je n'ai jamais été un extrémiste. Et puis leur patron, ce rottweiler gris, ne m'inspire pas confiance. Son regard m'inquiète.
Ils sont venus me voir pour m'embarquer dans leur mouvement, car sans me vanter, je suis assez connu dans le milieu de la montagne. « Vous avez une super image » qu'ils m'ont dit. Mais bon, je suis pas chaud. Moi, tout ce que je veux, c'est retrouver un job honnête si possible sans quitter la région. C'est pas trop demander non, après toutes ces années à m'occuper des autres ?

Bon, je vais aller me faire une petite sieste dans la neige, histoire de me changer les idées. J'adore ça et puis Stan me dit que les touristes adorent prendre en photo ma masse enfouie dans la poudreuse. Quand on peut faire plaisir. Peut-être que ça m'inspirera pour trouver ce que pourrait faire un vieux cabot comme moi dans le monde d'aujourd'hui ? Tout va tellement vite. Après ma sieste, j'irai causer avec Jazz, le matou du chalet d'à côté. Il a beau être exaspérant avec ce petit sourire insupportable quand il me regarde par en-dessous, c'est un malin. Et puis, il fait partie de la Ligue Féline, il a des contacts partout, ça peut servir. Et il est inquiet en ce moment, une histoire de chat siamois arrivant chez nous par bateaux entiers et qui viendraient piquer leur boulot. Si c'est pas malheureux...
47

Un petit mot pour l'auteur ? 9 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Carl Pax
Carl Pax · il y a
Pauvre Bobby, dur dur le recyclage :) Mais il ne se laisse pas abattre ! Et il n'est pas tout seul à avoir du mal à se retrouver dans le monde d'aujourd'hui... bravo pour cette petite histoire sympathique et tendre Thierry !
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci d'être passé Carl ! J'ai eu le temps de déguster quelques verres de méthanol bleu dans un bar au fin fond de la galaxie. Très cool...
Image de Carl Pax
Carl Pax · il y a
Je trinque avec vous alors ! :))
Image de Mona Lassus
Mona Lassus · il y a
Il a le sens de l'humour, le Bobby. J'aime, le vote. Aimeriez-vous connaitre "le secret de Gaétan" ?
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci Mona d être passé. Bobby a pris un ticket pour connaître le secret de Gaetan...
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Un like pour cette belle découverte. J'aime beaucoup le ton de Bobby et sa façon de dépeindre notre société.
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci Olivier. Bobby est ravi de ce commentaire et a tenu à saluer M. Durand chapeau bas !
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Je réitère mon j'aime pour ce Saint-Bernard attachant et au sens de l'humour incomparable
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Mille mercis pour ce petit coucou Ombrage !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La Mercedes

Thierry Schultz

Le paysan poussa la porte de la grange et lui fit signe d'avancer. Essayant de ne pas trébucher dans cette pénombre, Daniel plissa ses yeux de myope, sans grand succès. Aussi quand le vieux tira la... [+]