Les souvenirs envolés

il y a
2 min
107
lectures
18
J'entre dans cette grande pièce et je la vois, là assise sur une chaise autour de cette table avec les autres. Je la trouve très belle ma Mamounette, avec ses cheveux d’un blanc lumineux et son joli chemisier à fleurs. Toujours aussi coquette !
Elle regarde dans ma direction, fronce les yeux d’un air très interrogateur. Elle me distingue mal et pourtant je vois sur son visage une expression qui se dégage !
Puis lorsque je suis devant elle, son visage s’illumine et de sa bouche sort les paroles qui me réconfortent « Ah ma fille, c’est toi, tu es venue ». Oui, je suis sa fille, mais laquelle parmi les quatre qu’elle a ? Cela n’a pas d’importance, du moment qu’elle me reconnait.
Je l’embrasse et je lui prends la main en m’asseyant près d’elle. Je connais par avance les questions qu’elle va me poser, toujours les mêmes  : « Tu habites où maintenant ? » « Comment vont les enfants ? ».
Et je lui donne toujours les mêmes réponses, son air change à chaque fois. Elle me scrute de son regard éteint car elle ne se souvient pas de mes enfants et ne reconnait rien de ce que je lui dis. Puis elle balbutie des mots que je ne comprends pas, elle part dans une histoire qui lui appartient, dans ce monde étrange qui est devenu le sien.
Et comme d’accoutumé, je lui montre les photos de mes deux petites filles, ses arrières petites-filles. Elle caresse leur visage sur mon portable. J’aime la tendresse qu’elle a dans son regard en soupirant « mon dieu qu’elles sont jolies ». Elle qui a si souvent été entourée d’enfants, elle les aime tant ! De vagues souvenirs resurgissent, elle se souvient qu’elle a gardé ses petits-enfants, mais elle est incapable aujourd’hui d’en donner leur prénom.
Puis elle repart dans son histoire.... Je lui tiens toujours la main. Elle ne veut pas que je la quitte. Puis les mêmes questions reviennent « Tu habites où maintenant ? » « Comment vont les enfants ? », comme si elle venait juste de s’apercevoir que je suis là.
Toujours le même rituel, mais je ne m’en lasse pas. C’est la meilleure maman, grand-mère et arrière-grand-mère du monde ! Elle a su nous donner plus d’amour qu’un seul cœur n’en contienne. Et je peux vous assurer qu’il y a beaucoup d’amour dans son cœur pour avoir choyé ses six enfants, ses douze petits-enfants et ses vingt arrières petits-enfants.
Sa voisine de table vient m’embrasser en me disant « Ho que je suis contente que tu sois là, il y a longtemps que tu es arrivée car je t’attendais » puis réalise tout à coup que je ne suis pas ici pour elle, mais pour ma Mamounette. Elle s’exclame alors « quelle chance elle a ta maman, vous êtes belles à voir toutes les deux » !
Je lui offre alors un peu de mon temps, elle qui attend toujours de la visite et qui n’en a pas....
18

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,