Les sentiers de la guerre

il y a
1 min
1 203
lectures
166
Finaliste
Public
Un matin de printemps j’entendis le son d’une explosion retentir à travers les petites enceintes de ma radio. Ce son était le terrible bruit que fait la guerre lorsqu’elle éclate. Un son terrible qui déchire, anéanti, et massacre tout sur son passage. Rapidement je sentis la colère et la haine m’envahir, faisant couler dans mes veines un feu bien plus chaud que le crachat d’un volcan. Le racisme, la haine de l’étranger et l’égoïsme, tant de sentiments négatifs qui tentaient de corrompre les valeurs qui font de moi ce que je suis... Mais cette coulée ardente fut rapidement transformée en désespoir devant les images de mon peuple mort pour une cause qui n’était pas la leur. Je senti en moi l’appel du devoir, nous étions attaqués et il était temps de se défendre. Je décidai de prendre les armes et de me rendre sur les sentiers de guerre. La peur répandit en moi un souffle glacé qui tentait de paralyser chacun de mes membres afin de me faire reculer. Mais l’espoir et la détermination sont plus forts que la terreur que tentent de faire régner nos ennemis. Alors je marche, je marche sur cette route que je connais si bien. En posant mon regard tout autour de moi je vis que je n’étais pas seul, d’autres ont décidé de prendre les armes et de marcher vers ce champ de bataille où de terribles combats seront livrés. La route nous unifie, nous canalisant vers un objectif commun : la victoire. Peu à peu nous nous rapprochons, nos cœurs battent à l’unisson, nos souffles se synchronisent, la peur est toujours présente mais nous sentons qu’ensemble nous triompherons. Nous voilà face à ce qui déterminera notre destin, notre avenir. Cette chose que le terrorisme tente d’abattre. Cette chose que nous défendrons car notre futur en dépend. Me voici devant les grilles de mon école, la route est mon sentier de guerre, mon cartable, mes feuilles et mon stylo seront mes meilleures armes, mon banc en bois situé face au tableau noir blanchi par la craie sera mon champ de bataille, car seule la connaissance pourra venir à bout de l’ignorance rependue par nos ennemis. Alors je me battrai... Alors nous nous battrons...
166

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,