49 lectures

11

Dans le royaume froid de Tiskal, à l’orée de la forêt noire, certaines toitures de chaume se sont écroulées sous le poids de la neige qui recouvre la vallée de son lourd manteau. Les sapins courbent l’échine accablés par ce fardeau. Aucune cheminée ne fume, car le bois est ramassé pour être revendu au profit du seigneur. Les gens ont faim, la famine guette. Les greniers sont vides, les collecteurs d’impôt ont pris plus que leur part. Les petites gens sont faibles, malades et affamés.
Plus haut sur le promontoire rocheux, le château du maître se dresse, majestueux. La fête bat son plein dans la grande salle. L’écho renvoie dans la vallée la mélodie des vielles et des lyres qui font résonner leurs coffres. Le son du tambourin laisse imaginer la danseuse en transe qui suit le rythme. Sur les coussins moelleux et les tapis d’Orient se prélassent quelques privilégiés. La lumière chaude des lustres semble donner vie aux scènes et aux icônes religieuses peintes sur les murs. Les mosaïques d’or et de pierres précieuses scintillent de mille éclats. Des obèses s’empiffrent : sangliers aux pommes, cygnes rôtis aux figues. Des fruits débordent des coupes en porcelaine. Ils sont foulés aux pieds par des servantes portant des plateaux d’argent sur lesquels des verres en cristal remplis de liqueur tintent joyeusement. Le vin coule à flots. Les mentons au gras double sont mouillés de la récolte des vignes, si bien que les cols des tuniques en soie d’Asie et satin brodé d’or sont souillées. Elles serviront pour essuyer les doigts boudinés des marchands repus.
Le seigneur du château se réchauffe près de l’une des nombreuses cheminées de la salle admirant l’orgie. Il sourit d’aise devant tant de...
— Les sans-terre, des centaines, ils sont des centaines ! crie un garde en surgissant dans la pièce par une entrée dérobée.
— Les portes nous protègeront ne t’en fais pas ! le rassure le maître du lieu certain de ses défenses, se croyant en sûreté entre ses murs.
— Seigneur, ils ont déjà réussi à rentrer, des centaines... hurle le garde.
— Comment ont-ils passé les grilles ? s’étonne le suzerain inconscient du danger.
Déglutissant le garde reprend :
– Ils sont si maigres... ils se sont glissés entre les barreaux. Les sentinelles se font attaquer à coups d’ongles et de dents. J’ai vu des sans-terre affamés dévorer goulûment le cadavre d’un malheureux... fuyez nous sommes perdus ! Ils réclament ce qui leur revient.
La porte de la grande salle cède. Le seigneur réalise que c’est la fin de son royaume.

Thèmes

Image de Très très courts
11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Ravi de cette issue.! D'autres nouvelles ? On en redemande.
·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
Pas pour le moment sur Short Edition mais vous pouvez me lire sur mon site : https://www.fourmiztory.com/publications/
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Cette façon qu’ont les révoltés de passer à travers les barreaux me rappelle une souris que j’avais vue agir ainsi, jadis. Un court efficace.
·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
Haha !
·
Image de Aubry Françon
Aubry Françon · il y a
Belle description d'une jacquerie désespérée.
·
Image de Mafalda
Mafalda · il y a
Bonjour. Je suis bien d’accord. Il y a un goût de reviens y. Moi aussi j’aimerais beaucoup une suite ! À vous de jouer. Belle journée !
·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
À force de commentaires, je vais devoir m'y mettre !-)
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
un texte très sensitif qui engage notre corps entier
·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
Merci pour ce commentaire très touchant.
·
Image de Nic
Nic · il y a
J'ai lu, j'ai aimé, une suite peut-être?
·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
Merci. Un jour qui sait
·
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
De belles descriptions. J'aime cette ambiance moyenâgeuse avec son lot d'opulence et d'injustices, cette révolte au fond des tripes.
Tellement affamés que les grilles ne les retiennent plus !
Il me faudrait une suite...

·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
Merci pour ce commentaire. Pour la suite ... peut-être un jour qui sait !
·
Image de Volsi
Volsi · il y a
Tes descriptions sont assez belles mais je trouve qu'il y a trop de décalage entre la place accordée à la description et celle dévolue au récit. Une sorte de déséquilibre qui me laisse sur ma faim (oui, sale jeu de mot :).
·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
Merci pour le commentaire constructif Volsi :) Je prends note !
·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
un TTC de valeur soutenu par une belle plume. J'ai un regret,: qu'il ne soit pas en compétition.
J'ai un nouvelle en finale, peut-être viendrez-vous me soutenir ? Merci.

·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
Merci. J'aime votre plume aussi et le suspense de votre histoire.
·
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Superbe récit, avez vous lu ma frénésie ?
·
Image de Ethan J Pingault
Ethan J Pingault · il y a
Merci ! J'ai lu avec grand plaisir et en moins d'une minute !
·