Les premiers n'ont aucun mérite

il y a
1 min
43
lectures
4

Je suis venu à l'écriture très (très) tard, grâce à un forum sur le web, où j'ai rencontré des amis m'ayant encouragé à continuer à déconner. Je ne savais pas que c'était là mon univers  [+]

Nous sommes mal classés sur cette course ? On en a bien du mérite néanmoins 0000000000000000000à être classé comme ça avec toutes les connerries qu'on fait, si ça n'est pas la marque indélébile de la Classe avec un grand C ? Parce que Chico, quand on regarde bien où est son mérite ? Il est le meilleur, sa ficelle élastique est tout simplement magique, quand il va à gauche, le vent vient à gauche dans les deux heures qui suivent, s'il va à droite, le vent le suit.

Moi, si j'étais aussi bon que lui, je serais premier depuis longtemps, avec les qualités qu'il a c'est à la portée de n'importe qui. Tandis qu'être deuxième et troisième avec nos petits cerveaux pleins de courants d'air (ça fait deux heures que j'aurais dû changer de voile...), et nos petits moyens riquiqui, c'est un véritable exploit d'être classés comme on l'est.

Mais oui, nous sommes des handicapés de la comprenette, c'est comme si des unijambistes faisaient deuxième et troisième au tour de France ! Chapeau messieurs, la performance du vainqueur en est éclipsée...Regardez Hussein Bolt. Il prend le départ d’une course et hop ! il arrive premier. Où est son mérite ? D’aucuns me diront que pour atteindre ce niveau, il faut beaucoup travailler. Travailler ? Vous appelez ça travailler vous ? Quand on a les dispositions qu’il montre, c’est un jeu d’enfant de courir autour d’un stade. D’autres diront : Il faut du courage et de la constance pour courir sans arrêt autour du même stade, et s’il veut maintenir sa suprématie il faut qu’il l’entretienne. Admettons. Moi, par exemple, en quoi ai-je été béni des dieux ? J’entends ici ou là murmurer, pas grand-chose. Jaloux ! Si, je suis plutôt doué pour faire la sieste. Malheureusement il n’y a pas de compétition de sieste, ce qui n’enlève rien à ma démonstration. Si je devais m’entraîner pour être le meilleur siesteur mondial, je le ferais sans état d’âme, parce que j’ai reçu au berceau le don de siester. Il me suffit d’adopter une position adéquate qu’il m’a fallu acquérir après de nombreux entraînements difficiles, mais qui ne m’étaient pas désagréables, tout comme Hussein autour de son stade, l’acquisition de la technique demande des heures et des heures de travail pour que le geste soit élégant et efficient, et je crois avoir atteint le niveau mondial. Et Zizou ? Il adorait jouer au foot . Dans quelle discipline fut-il champion du monde ? foot-ball ! Je n’ajoute rien, je crois que la démonstration est faite !
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,