2
min

Les pierres de brume

106 lectures

114

Une épidémie de brumose avait touché la Grèce et menaçait de se propager dans les pays voisins. La brumose était une maladie grave ou les gens diffusaient de la brume partout.Si les vapeurs de brume leur montaient au cerveau cela pouvait les rendre fou. Tout le monde était contaminé, sauf une jeune guerrière du nom d’ Athéna.
Elle était sage, courageuse et prudente. Un soir au chevet de sa chère mère, elle eu une idée! Voulant aider sa famille et ses amis, Athéna décida brusquement de partir chercher l’antidote qui les sauverait tous. Le temps de rassembler quelques affaires et de dire au revoir à sa mère et à son père, elle était déjà partie. Athéna savait que la route serait longue, périlleuse et semée d’embuche, mais elle n’avait peur de rien, ni de personne et nul ne pourrait l’arrêter.
Bientôt, Athéna arriva devant la forêt des murmures. Si il y avait un endroit où il devait avoir de la brume, c’était bien ici. Pour se protéger, Athéna fabriqua un masque ( pour que les vapeurs de la brume ne lui montent pas au cerveau ) avec tout ce qui lui tomba sous la main. Ainsi, elle n’avait rien à craindre. La légende racontait que la forêt était hantée par le premier guerrier a s’y être aventuré. La jeune fille avança d’un pas léger. Athéna marchait depuis une bonne heure et était un peu fatiguée. Dix minutes plus tard, alors qu’elle se croyait perdue, elle déboucha dans un petit bosquet. Elle s’adossa contre un arbre pour reprendre son souffle, et soudain Athéna entendit un murmure effrayant du genre : qui ose s’aventurer dans ma forêt ! Elle courut sans même se retourner quand tout à coup une ombre s’éleva devant elle. D’instinct, la jeune guerrière sortit son épée et défia du regard le fantôme. Athéna fut surprise quand elle entendit : ah une jeune fille.!! Salut, je m’appelle André et toi? Hébétée, elle ne répondit pas tout de suite... A... Athéna. Bon et bien Athéna que fais tu ici toute seule ? Je vais chercher des pierres de brume, pour soigner mon pays. Puis-je t’accompagner ? Je n’y vois pas d’inconvénient répondit-elle. Grace à André ils sortir rapidement de la forêt.
Les deux amis arrivèrent bientôt au lac sacré. Là où se trouvaient les pierres de brume. Le seul moyen de guérir les habitants de la Grèce. Malheureusement les fameuses pierres se trouvaient au fond du lac et étaient protégées par le monstre. Le père d’Athèna disait toujours : « tous les gens qui sont allés combattre ce monstre sont morts. » Mais toi ma fille, tu le vaincras ce monstre. Cette pensée lui réchauffa le coeur. Athéna était de plus en plus déterminée. D’un bond, elle sauta dans le lac. Une chance qu’elle soit une excellente nageuse. Tandis qu’elle avançait progressivement dans l’eau, Athéna se retrouva nez à nez avec le monstre. Avec des cicatrices partout il était effrayant, au moins 8 mètres de long et 3 rangées de dents. Elle lui sauta dessus et l’emprisonna dans un gigantesque filet. Il se débattit pendant qu’elle lui enfonça son épée dans le dos. Le monstre tomba au fond du lac dans un nuage de poussière. Athéna nagea le plus vite possible, récupéra les pierres de brume et remonta à la surface victorieuse.
Après tout ce qu’elle avait affronté, le chemin du retour fut du gâteau pour elle.
Athéna et André rentrèrent au pays. On aurait dit, que la ville avait été attaquée par des zombies. Des poubelles gisaient par terre, des portes avaient été arrachées et de la brume recouvrait le tout. Malgré ça, les gens sortirent de chez eux et les acclamèrent. A la surprise d’Athéna personne n’eut peur d’André.
Quelques heures plus tard, ils apportèrent les pierres de brume aux médecins qui s’empressèrent de fabriquer l’antidote.
Athéna fut nommée chef de la ville. André quand à lui, s’installa dans une petite maison. Et la vie continua comme si il ne s’était rien passé.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
114

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Une belle histoire qui finit bien ! Athéna a fait preuve d’un grand courage pour sauver son peuple.
Merci pour le partage :-)

·
Image de Dessine moi un mouton
Dessine moi un mouton · il y a
un grand merci!!!
même si je ne suis pas en finale, je suis très fière de ce que j'ai accomplie à 11 ans

·
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Je ne répèterai pas ce qui a été dit plus bas. Il y a matière a faire un excellent texte. La version actuelle, toit agréable qu'elle soit, s'enrichirait sans doute de quelques petites retouches. En tout cas, un agréable moment de lecture, n'est ce pas le principal ?
·
Image de Dessine moi un mouton
Dessine moi un mouton · il y a
merci beaucoup
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Françoise Mausoléo
Françoise Mausoléo · il y a
je vote pour les pierres de brume
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
C’est joli, joliment dit, pensé que ces pierres de brume qui contiennent tout l’esprit, tout le pouvoir, tous les pouvoirs des pierres. Et moi et moi et moi les pierres j’aime, qu’elles soient pierres gemmes, pierres précieuses ou semi-précieuses. Un conte plaisant qui nous propulse au cœur de l’Olympe et des terres de Grèce, nous amène sur les pas d’un personnage prénommé André qui sort d’on ne sait où, et où Athéna, fruit d’un dieu et d’une Titanide, déesse d’Athènes, déesse de la guerre et monstre imaginaire gardien d’un lac, s’affrontent dans un périlleux combat, dans lequel Athéna en sort victorieuse.
Ceci dit et cependant vous avez commis des maladresses et puis des erreurs d’orthographie, si vous le souhaitez, je me ferai un plaisir de vous les indiquer. Vous trouverez mes grains de voix, grains de cœur, à gauche, sous la cinquième pierre, posée, enfouie au fond du lac. Belle et bonne chance à vous Dessine-moi un mouton, dans moins d’une heure, vous serez, nous serons toutes et tous fixé(e)s sur notre sort… heureux ou malheureux selon la décision du Comité de salut public.  ;-)

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un conte agréable et frais, qui charmera petits et grands, avec cette Athena au nom de déesse et sa fin optimiste.
Quelques coquilles, par exemple c’est « ils sortirENT » et « si ils » doit être remplacé par « s’ils »
Cela ne m’empêche pas d’apprécier et de vous encourager avec mes voix.
Merci pour votre passage et votre invitation. Continuez à écrire sur Short !

·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
je rejoins Abi dans son commentaire, l'idée est bonne, la construction a besoin de clarté, séparez les paragraphes, les dialogues : une ligne débutée par un tiret pour chaque personnage qui intervient ... attention à l'orthographe ( André, "quant" à lui )...
Vous avez tous les ingrédients pour produire un texte de qualité, il vous suffit d'affiner votre écriture, persévérez.
Dans l'attente d'une nouvelle lecture, Je vous donne une note d'encouragement de 5 points,

·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Tous les ingrédients sont réunis pour écrire un beau conte mais l'expression est parfois maladroite et le scénario un peu simpliste. La Grèce et Athéna m'ont fait espérer un récit s'appuyant sur la mythologie, je suis donc un peu déçue . . . le monstre également aurait pu être mieux décrit. Mes encouragements cependant et au plaisir de partager d'autres lectures !
·