Les pavillons de complaisance

il y a
2 min
35
lectures
4

Je suis venu à l'écriture très (très) tard, grâce à un forum sur le web, où j'ai rencontré des amis m'ayant encouragé à continuer à déconner. Je ne savais pas que c'était là mon univers  [+]

Dans ce jeu, Virtual Regatta, sur la liste des bateaux engagés, le drapeau national est affiché pour chaque bateau. Mais chacun peut demander à arborer le pavillon qu’il désire, et certains renient ainsi le pays de leurs ancêtres.
Aujourd’hui, je vais vous parler de choses importantes, une fois n'est pas coutume, mais si on ne met pas un frein à une dérive, une triste dérive que je constate ici, nous allons vers des tristes lendemains, des lendemains qui déchantent.

Moi, Kero, Justicier des Océans, j'ai la prétention d'être, parmi les personnalités marquantes de ce début de siècle, un de ceux qui ne veulent pas que se perdent l'honneur et la spécificité de notre pays, le pays des droits de l'homme et du cassoulet, de la choucroute et de la crêpe de blé noir. Notre doux pays, la douce France que chantait Trenet, celle qui nous a fait grandir au lait de ses grosses mamelles, qui nous a protégés et choyés, et à qui nous devons plus que la vie, notre doux pays disais-je est en train d'être vilipendé par des mercenaires, oui, je dis bien villipendé, par des reîtres sans foi ni loi, qui n'ont même pas la reconnaissance du ventre, et qui se vendent au plus offrant pourvu qu'ils aient quelques euros à se mettre dans la poche. Et vous me connaissez ? Je ne suis pas homme à parler par périphrases et à faire des allusions plus ou moins étayées ! Les coupables je vais les nommer, et les désigner à la vindicte publique, et on peut apporter le goudron et les plumes.

N° 1 : Chico. (sifflets !!! huées !!!) Oui Chico, notre meilleur skipper jusqu'à présent. Il a vendu son bateau et sa notoriété à la Norvège, moyennant quelques peaux de phoque et une norvégienne blonde apte à lui faire oublier Ortie.
N° 2 : Trapanil. (Sifflets !!! huées !!!) Trapanil vendu à la Roumanie pour une Dacia ! Il n'osait pas trop se montrer ces derniers temps, et il a changé de nom à son bateau, en lui donnant un nom moldo-valaque, Pousstoidlakeuj, ce qui veut dire à peu prés : "Je vous nique tous, bande d'enfoirés"
N° 3 : Rascale. (Sifflets !!! Huées !!!) Rascale, un des modèles offerts à notre jeunesse jusqu'à présent. Eh bien ce modèle, enthousiasmé par le Traité de Lisbonne qui a mis fin à la fronde aventuriste des Français râleurs, s'est enrôlé sous la bannière bleue de l'Europe libérale.
N° 4 : Oursinet. (Siffets !!! Huées !!!). Oui, Oursinet qui n'a pas hésité à mettre son talent et sa force au service de la Belgique, et qui navigue sous le drapeau belge une fois. Quoi ? Il est belge ? Ah bon ! Comment peut-on être belge ? Bon, à moitié pardonné...
N° 5 : Tatave. (Siffets !!! Huées !!!). Tatave s'est mis au service de Malte, sans doute veut-il accéder au titre de Chevalier de Malte, pour arborer la Croix ? Il a un peu honte, il a ressorti son vieux bateau "La Chaume for Ever" qu'il va sans doute rebaptiser "La Valette for Ever".
N° 6 : Emmanuel. (Siffets !!! Huées !!!). Marche fièrement sur les traces de Rascale, avec en plus une pensée pour le Luxembourg, paradis fiscal (qui n'existent plus pour Sarko...)
N° 7 : Curko. (Siffets !!! Huées !!!). J'ai failli l'oublier, qui se planquait en début de peloton. Lui il est à la solde de Khadafi, carrément. Ca doit sentir bon le pétrôle, mais les pétrodollars sentent moins mauvais. Il s'est dit qu'on ne verrait rien, et que son drapeau vert il le ferait passer pour celui de Saint-Etienne !!! Raté, il est démasqué.

Voila nos traitres que je vous demande de huer encore une fois. On devrait demander à Brice de les renvoyer à la frontière. Pour vous dire jusqu'où va cette mode honteuse, j'ai même vu un gars dont le bateau s'appelait Portlaf29, arborer fièrement le pavillon... brittanique !!! Portlaf29 ! Il doit y avoir des tombes qui remuent par là-bas !

Bravo aux bons patriotes qui ont su se dévouer pour les 3 couleurs !!!

Allons z’enfants de la patri-i-e..
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,