1
min

Les origines du rouge-gorge

Image de Wolfram

Wolfram

11 lectures

1

Cloué à sa Croix, Notre Seigneur agonisait sur le Golgotha. Un petit oiseau qui passait par là vint se percher sur son épaule et il lui demanda :
« Seigneur, qui vous a fait cela ? »
« Ce sont les hommes, » lui répondit Jésus, « va t’en, ils seraient capables de te tuer aussi. »
« Non, mon Seigneur, je suis bien trop petit. D’ici, ils ne sauraient me voir. »
« Va t’en, » lui répéta t il, « ce spectacle n’est pas pour tes yeux innocents ! »
« Je resterai près de vous, Seigneur, et j’épongerai vos blessures. »
Malgré les faibles protestations de Jésus, le petit oiseau se mit à l’œuvre, voletant du front aux mains, des mains au flanc et du flanc aux pieds, appliquant son torse sur chaque plaie. À la fin, les plumes de sa gorge prirent une teinte rouge qui se transmit à tous ses descendants.
On les appela dès lors « rouge-gorges », car ils portent le sang de Notre Seigneur comme un sceau d’alliance sur la poitrine. Gare à quiconque fera du mal à ces petits êtres, car ils sont à jamais sous la protection du Ciel !
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,