Image de Paul Brandor

Paul Brandor

206 lectures

178

Qualifié

À bien des égards, son regard, bienveillant, pétillant, attestait de sa crédibilité à cette responsabilité. Il tâchait d’amuser pour déclencher le rire, cette douce acuité dans la complicité. Il se livra dans son personnage, feignit le babillage, inventa des grimaces, pleines d’audace, mima l’inattention avec attention, fit semblant, s’exprimant sans limitation et avec conviction. Personne ne resta hermétique à cet acharnement thérapeutique, ils adhérèrent, les rires fusèrent, des fous rires, pour guérir, des éclats heureux pour des corps malheureux. Il sut capter l’attention pour enlever la tension et apprécia les vivats pour ce fieffé combat.
Quand il se retrouva dans sa loge, loin des éloges, il enleva son nez rouge et se questionna. De cette douce farce restait-il des traces ? Par ces artifices avait-il vaincu l’injustice ? Un artiste est toujours un peu triste malgré sa vie d’altruiste. Mais, quand il se souvint du gamin, un pitchoun qui l’avait appelé Docteur Clown, il embrassa son nez, fallait pas chicaner... faire rire un enfant malade, quel pied de nez à la camarde.

En hommage à l’association Les Nez Rouges.

PRIX

Image de Printemps 2018
178

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Fallait du flair pour écrire tout ça !
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Un bon texte, simplement et bien mené. Un beau dévoilement.
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Merci Aurélien pour cette nouvelle visite.
Image de Kiki
Kiki · il y a
clown du rire du désir pour soigner; Très bien écrit. BRAVO. j'admire les gens qui font cela. Votre introduction dans votre profil ! j'adore... Mon mari se serait plutot "lire pour ne pas bricoler". BRAVO
Toutes mes voix.
Je vous invite à aller à l'occasion lire le poème sur les cuves de Sassenage pour une visite guidée. Merci d'avance;

Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Merci pour votre passage et votre commentaire Kiki. A bientôt dans les cuves...
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
On peut penser également à Robin Williams dans "Docteur Patch" (histoire vraie). Excellent thème, très bien traité. Mon vote
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Un grand merci Patrick.
Image de Michèle Duval
Michèle Duval · il y a
Un bel hommage à ces clowns magnifiques qui permettent à tant d’enfants d’oublier quelques instants la lourdeur d’une hospitalisation et des traitements souvent très agressifs.
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Merci pour votre passage et votre commentaire Michèle
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
La thérapie par le rire, l'art-thérapie pour sourire. Même combat. Oublier son présent. MERCI Docteur !
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Un grand merci Miraje d'avoir apprécié la consultation...
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un beau texte qui met le doigt sur le problème des enfants malades qui ont besoin plus que les autres de tendresse et dr joies.
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Merci pour votre passage et votre commentaire Virgo34
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Faire le bonheur d'un enfant malade et sont oubliées pour un temps les blessures de l'artiste... Un sourire, quelle force régénératrice !
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
merci pour votre passage et votre commentaire Geny
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
C'est le plus beau des cadeaux pour ces enfants malades ! Bravo !
Apprécierez-vous un autre amour avec "Entre les persiennes" Prix Saint-Valentin ?

Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Merci Yasmina, à bientôt sur votre texte.
Image de Sibipa
Sibipa · il y a
Un grand Merci à vous d’avoir écrit sur ces clowns magnifiques qui donnent de la joie à tous ces enfants malades, à leur famille et aussi aux soignants dans les hôpitaux. Très beau texte, vraiment !
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Un grand merci Sibipa pour votre vote et votre commentaire.

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Jérôme avait reçu bien tardivement la lettre d’Aline… Six mois après la date prévue. Six mois avec des hauts et surtout des bas. Aline et Jérôme s’étaient rencontrés à une fête...

Du même thème