4
min

Les mémoires de Brumemêlées

Image de Stephane Gravran

Stephane Gravran

42 lectures

40

Dis Grand-père, y a-t-il des choses méchantes dans le brouillard ?
Oui et Non, laisse-moi d’abord te raconter une histoire !
D’accord papy mais fais vite, car je ne suis pas rassuré !

Ce matin-là, le royaume de Rocroquis s’était réveillé ouaté d’une brume tout à fait banale voir amicale. Sans doute, elle laissera élégamment sa place au soleil dans l'après-midi.

Cet amas de fines gouttelettes, de brumes blanches, légères et floconneuses, avait pacifiquement pris possession de la capitale Pierreciel, cité aérienne et tentaculaire aux toits dorés et étincelants, au plus modeste village côtier en passant par les multitudes petits hameaux cachés dans les vallons minuscules,

Le pays était donc caché à la vue de tous et seulement visible à quelques mètres du quant à soi. Qu'il soit humain noblement accoutré ou manant court vêtu, nain aviné ou troll acariâtre, elfe noir ou orc vert, fées loufoques ou sorcières désinhibées, chacun et chacune vaquait bruyamment à ses occupations personnelles pour gagner son fafiot quotidien par tous les moyens que lui donne sa condition et sa destinée.

Puis, vers la moitié du jour, un étrange courant d’air froid a envahi la contrée.
Les vigies de Pêche-port, ville portuaire de l’est, ont activé les sémaphores et ont sonné le tocsin pour avertir les quelques bateaux retardataires d’un danger imminent. Plusieurs bulletins météorologiques royaux ont été émis un peu partout dans la province annonçant l'arrivée de grands bancs de brouillard épais et noirs

Les propriétaires des maisonnées ravivaient en urgence les braises de l'âtre éteint la veille. Sur les places des cultes autorisés, les druides procédaient à l'allumage des foyers sacrés en frottant quelques bois secs de chênes sacrifiés. Dans la capitale, la foule, inquiète, commençait à se rassembler sur les collines environnantes pour alimenter de grands feux de joie pour éloigner les esprits malfaisants.

« Cette situation est troublante et nous devons y mettre un terme » s'exclama le roi Buhaun, pensif accoudé au balcon de ses appartements et scrutant l’horizon. Il appuya sur son hologriffe royale pour rentrer en communication avec le chambellan Antoon, premier ministre de l'état et chargé de maintenir l'ordre des choses.

« Votre Altesse, je suis bien confus de n’avoir pas encore de réponse », bredouilla le conseiller, méfiant. J'ai interrogé notre académie des sciences pragmatiques. Nos savants ne savent rien de cette brume noirâtre car c'est la première fois qu'ils observent ce phénomène... « Quelle bande d'ignares, vous allez réveiller les terreurs apocalyptiques du millénium horrifique avec votre incompétence digne de rustres globulins »

Le roi Buhaun sorti fulminant de son bureau et s'engagea au pas de course dans les couloirs vers l'aile nord du château. Il avait décidé finalement de prendre conseil auprès de Breune La sibylline, même s'il considérait que les visions de cette vieille et authentique folle étaient de la fumisterie.
« On ne sait jamais, soyons prudent, et gardons-nous de provoquer sa colère dans un moment pareil » marmonna-t-il en frappant à sa porte jaunie par les éléments. Un cri strident d’oiseau strident se fit entendre « qui-est-ce ?» Cela commence bien...

"Ma chère Breune, je suis venue vous voir pour éclaircir le mystère de cette brume noire qui s'avance. Avez-vous regardé au dehors ? Est-ce le mythique Grouillard qui annonce la fin de notre monde ?

Sans même daigner regarder son visiteur la sibylline observa sa Pierre de Clairvoyance, à la forme d'un globe oculaire bleu. L’antique et décharnée Breune annonça de sa voix stridente : Non, Monseigneur mon domaine ce sont les brumailles de notre avenir ! dit-elle sèchement, Bien que vous ne le méritiez pas, votre destinée existe encore... !
C'est un jour en dehors du temps ! La vie élémentaire est défiée par l'amalgame de rebuts de pierres noires et d'entrelacs poisseux issue d’une destruction de matière destinée à la survie de créatures vivantes, nous ne sommes pas seuls, nous allons voir des choses incompréhensibles, affreuses et dangereuses autour de nous ! J'ai dit !

« C’est tout ce qu'elle a à me prédire », la déception et la colère commençaient à lui tourner les sangs. En reprenant sa constance, le roi acquiesça et dit mielleusement :

Eh bien, ma chère, pour vous remercier, je vous ai apporté de l'extraction de fumette » mais en son for intérieur, le roi bouillonnait « Pour ce qui est de choses affreuses, j'ai déjà une piste :la marâtre de ma mie ! Pour les choses dangereuses, les armées sombres du Traître Fuligineux ! Serait-ce donc un de leurs complots pour prendre mon trône ?

S’il y a danger inconnu, et si je n'ai pas les visions pour m’aider, je dois me résoudre à faire détruire cette fumée maudite par mes sujets.
" Toi, le chambellan, apporte-moi la solution pour se débarrasser de cette purée de pois ou je te fais brumiser !

Sir, nous avons enrôlés des spécialistes du brouillard habitant la « muraille des brumes. Là-bas, on ne trouve que des marécages et des tourbières étranges et sinistres, qui permettent juste aux villageois de survivre. Inutile de vous dire que les rodeurs de tréfonds seraient bien trop heureux de nous servir pour sortir définitivement de leur immonde cloaque.

Faites donc venir ces Rôdeurs de brumes et vite !
Antoon présenta sommairement les trois personnages :

Le sieur Jehan Steervitt, Grandlutin, pisteur de brumes mais aussi coureur de gueuses, chapardeur, traducteur, grand assoiffé et amateur de fumettes mémorables. Son but est simple, il veut devenir riche à millions !

Kristelline Mélasse : l’impétueuse sorcière, enlevée à sa famille féerique par l’infâme croquemitaine Logorun et qui le neutralisa par le brouillard. Elle est toujours avide de nouveaux sortilèges qu'elle souhaite pouvoir consulter dans le livre mythélithique de Breune.

Clairobskur : Prince Orc, colosse très pointilleux sur ses origines. C’est un renégat qui a besoin d’une armée pour reconquérir le trône d’Orcmantia après l'assassinat de son père. Il a dû utiliser tous les subterfuges des brumerolles pour échapper aux nuées d’assassins chargés de le liquider.

Parfait pour ton choix, mon cher Chambellan Antoon, mais nous allons envoyer quatre héros ! tu auras le privilège de me représenter dans cette mission périlleuse dans cette brume noire."

"Abrège, papy ! Ça grouille dans la brume blanche et la brume noire me fais flipper ! Cela tombe bien, nous sommes désormais en sécurité car je vais te présenter Kristelline et Steervit ! Mon petit-fils me regarda, abasourdi par cette révélation, me prenant pour un fou. Je repris doucement :

Mes parents m’avaient emmené pour dévaliser les étalages de Noël à Londres début décembre 1952. L’apparition d’un smog persistant recouvrit la capitale d’une épaisse couverture de brumes, dont la couleur jaune-noire provoqua un mouvement de panique dans la foule.

J’avais lâché la main de mon père. C’est dans cette purée de pois que le passage entre les deux mondes s'est ouvert à mes yeux ! Moi, frissonnant, mort de trouille dans une ruelle glauque de Londres, je me suis retrouvé face à face avec ces créatures surnaturelles. J'étais tellement désemparé que j'étais prêt à croire à n'importe quoi pourvu que ces bestioles m'aident à retrouver mes parents.

Grâce aux compétences et au pouvoirs de chacun de mes amis sur le brouillard, j'ai pu retrouver mes parents. Je t’assure que tu ne peux pas être plus en sécurité qu'avec ces rodeurs de brume. Ils m'ont sauvé la vie cette nuit-là, car nombreuses furent les victimes du Smog... Pour ce peuple fantastique, ce fut le passage, éphémère mais réel à l'angoisse d'une mort ténébreuse et incompréhensible. Ce sont deux univers qui sont entrés en collision. Le roi Buhaun s’exclama à la vue du monde de destruction massive devant lui : Sont-elles déjà mortes de l’intérieur, ces créatures, pour nous infliger de telles folies ? »

Ainsi je transmis les mémoires de Brumemélée, le nom d’Elf donné par mes amis, à ma descendance.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
40

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Une porte pour traverser les mondes. C'est le plein mystère. J'aime bien tous ces noms propres bien trouvés. Je vote.
Si vous voulez traverser une autre porte, je vous invite à voir "Le loup" http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-loup-7

·
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Beaucoup de mystère dans ce texte qui dénote. Mes voix.
Mon univers si vous le souhaitez: http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-lautre-cote-31

·
Image de Manu
Manu · il y a
J'aime beaucoup la description de cette cité cosmopolite, on a l'impression que cela foisonne de partout, grâce à votre imagination et aux excentricités de vos personnages. Je vote pour vous et me permets de vous mettre le lien de ma nouvelle, si vous souhaitez y faire un tour : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ce-pays-aux-etoiles-immortelles
·
Image de Maour
Maour · il y a
Vous avez les voix de mon Petit Poucet qui attend de faire votre connaissance :)
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-veritable-histoire-du-petit-poucet
À bientôt!

·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Un texte original, pour traiter ce sujet imposé. Mes votes. Peut-être aimerez vous "L'héroïne", "Le Grandpé" ou "Tata Marcelle".
·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
Bravo, je vote.
Je suis aussi en compétition :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Joli écrit , vous avez mes voix !
Si mon royaume embrumé vous intéresse pour continuer votre voyage, c'est par ici...
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-royaume-dans-la-brume

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle histoire originale bien écrite et mystérieuse ! Mes votes ! Je vous invite à partir en “Croisière” si vous ne craignez pas la brume en mer ! Merci d’avance et bonne année !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/croisiere-2

·
Image de Christopher Olivier
Christopher Olivier · il y a
Un beau texte dans un style particulier, bien comté comme on aime les petites histoires mystérieuses.
Je vous invite à poursuivre votre quête : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/reservoir-dogs-les-chiens-du-lac-artificiel

·