2
min

Les Méandres Ivres

Image de Graziella

Graziella

150 lectures

138

Vous étiez un beau paysage.



Tu étais né à quelques minutes d'une étoile. C'était une étoile à l'ombre du soleil, cachée sous les draps du ciel. A quelques minutes près, tu naissais sous le signe d'une étoile. A quelques secondes près, tu évitais cette illusion de vie, tu naissais, tu mourais et tu naissais pour mourir. A quelques temps près, tu naissais tout seul, sans but et presque par ennui. Tu es presque né à ce moment-là. Tu as évité une étoile, elle se tapissait dans la toile de l'univers, elle était une étoile, toi tu venais de naitre, unique pour deux.

Tu as cru espérer ta naissance, tu n'es arrivée que par jeux de hasards. Tu as failli vivre en monosyllabe, tu es née en paire. Tu es née, ça aurait pû être bien, tu étais seule à deux, tu cherchais ton exclusif. Tu as préféré t'imiscer chez lui, une inconnu chez quelqu'un. Tu es presque devenue une paillette avant de te transformer en cendre. Tu as développé ta brume comme il a développé son esprit pour vos deux âmes.



A deux éclipses d'intervalles, vous vous êtes rencontrés.
D'abord vous avez hésité et il y a eu ça.




Tu as regardé sa force, une belle ombre d'oubli, un long langage de satin. Tu as eu peur, tu as eu honte, tu es devenu fasciné par sa nuit éclatante, tu en as oublié tes cristaux nacrés. Elle les a fait fondre.

Tu as vu comme il t'a regardé, ça t'a plu, tu t'es laissée apprivoiser, tu l'as apprivoisé. Les ombres de ton corps ondulaient et crépitaient à chacun de tes pas. La chaleur folle de tes ardeurs se perdait dans ses nuits, tes mystères frétillants faisaient chanter vos soleils.




A ce moment là, vous avez commencé à être deux.
La nouveauté d'une relation d'un à deux, c'était ça.




Vous avez chéri une vie de mille constrastes. Par conflit et par fusion, par dissonance et par union. Vous avez eu des disputes, grandes à faire enfler les astres. Mais vous avez eu des nuits d'amour, celles où vous vous êtes agrippés à la lune. Vous avez passé des nuits à vous emmêler, à devenir l'un et l'autre. C'était intrigant, c'était un puzzle de chimères. Tout était fou, vous étiez à deux, le spectre de vos ombres.

A deux vous êtes devenus torturés.
A deux, vous vous êtes perdus.




Vous avez commencé à avoir peur chacun contre chacun, plutôt que neuf attirances folles pour l'un et pour l'autre. Vous aviez fini avec cette dangereuse séduction, vous veniez de commencer votre nouvelle vie. A trop vous épier, à trop vous emboiter, vous êtes devenus des ennemis, par répulsion. Une répulsion fantôme. Vous êtes devenus une rupture, vous étiez cassés mais vous étiez enchaînés. Vous avez détesté ça. Il a fallu que vous viviez malgré tout et ça a été un combat. Vous avez avancé par secrets interposés. C'est en exposant vos galbes inouïs que vous avez, insidueusement, commencé à vous répandre l'un dans l'autre. Dans votre miroir cassé, vous vous êtes blottis l'un dans le creux de l'autre. Dans votre labirynthe, vous avez épanché vos deux acides. Vous ne vous supportiez plus dans l'obscurité de vos corps. L'entrelacement de vos deux esprits divaguait dans les méandres ivres de vos envies, avant que tout ne commence.





De deux à une division d'un, ça s'est arrêté à ce mot : schizophrénie.

Vous étiez un beau paysage...

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
138

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Artvic
Artvic · il y a
Vous avez un style bien à vous et votre récit est une une perle !😉❤️ Bravo
·
Image de Graziella
Graziella · il y a
oh, c'est un joli compliment! Merci!
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Le jeu dans les mots et le rythme sont très entraînants!
Tout ce trajet est très bien écrit et on ne décroche pas, bravo Graziella :)

·
Image de Graziella
Graziella · il y a
Merci beaucoup !! Ça me fait plaisir :)
·
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
Ah oui je suis entièrement de l'avis de Patrick, je suis moi aussi bluffée par votre écriture ! Magnifique texte, je pensais que vous parliez d'un couple, écriture qui sublime l'histoire racontée et une chute particulièrement réussie sur un sujet passionnant, un grand bravo !
·
Image de Graziella
Graziella · il y a
merci pour ce commentaire si enthousiaste!! c'est vraiment gentil
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Je vous découvre. Une écriture et un texte bluffants. Bravo !
·
Image de Graziella
Graziella · il y a
oh! merci!
·
Image de coquelicot
coquelicot · il y a
les méandres de l'amour? jusqu'à la rupture. Très beau. Si vous avez du temps, un détour par chez moi ? L'émancipation des ombres postée il y a 5 jours. Coquelicot l'Emancipation des ombres
·
Image de Graziella
Graziella · il y a
merci beaucoup coquelicot!
j'irais voir oui!

·
Image de Jacques Dejean
Jacques Dejean · il y a
Etrange écho, comme une gémellité inaboutie. C'est prenant et magnifique. Au passage je vous invite sur ma page, si vous avez une minute à perdre.
·
Image de Graziella
Graziella · il y a
comme c'est gentil merci beaucoup!!
avec plaisir :)

·
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Une musique des mots qui nous emporte dans un univers étrange et poétique...
·
Image de Graziella
Graziella · il y a
merci pour votre commentaire, je suis contente de pouvoir vous faire voyager avec mon texte :)
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
On pourrait presque le désenchanté votre texte, deux vives voix...
Vraiment magnifique !

·
Image de Graziella
Graziella · il y a
je vous remercie, c'est très gentil!!!
·
Image de JACB
JACB · il y a
Une dichotomie effrayante que vos lignes magnifient Graziella !
J'espère ne pas semer la zizanie dans votre "beau paysage" en y ajoutant cinq étoiles !
Bravo, vraiment c'est d'une poésie à la fois délicate et tourmentée qui vous chavire !

·
Image de Graziella
Graziella · il y a
oh, merci, ça me touche beaucoup!!
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Tout d'abord j'ai pensé que vous parliez de l'éclipse , de la rencontre de la lune et du soleil et de leur façon de se fondre puis de se séparer de sorte que la chute a été une surprise ! C'est bien écrit et surtout bien raconté , cette fissure de l'esprit qui se scinde en deux . Il y a une délicatesse dans l'expression qui trouble et émeut .
Une invitation à découvrir "la fontaine aux bulles" en lice également . Merci beaucoup .

·
Image de Graziella
Graziella · il y a
merci énormément de votre beau commentaire!
avec plaisir! :)

·