1
min

LES MAINS SALES

Image de Magalaïka

Magalaïka

23 lectures

4

Les mains sales
J’ai fermé la porte sans bruit et, les chaussures à la main, j’ai monté l’escalier sur la pointe des pieds. J’ai tendu l’oreille en passant près de sa chambre. Son souffle était rapide et bruyant. Beaucoup trop de cigarettes et de whisky, ai-je pensé en attrapant le flacon de lait de toilette.
Il est arrivé derrière moi, sans que je l’entende.
-Tu peux frotter tant que tu veux. Aucun lait, aucun détergent n’arrivera jamais à ôter la boue et effacer le mal que tu me fais.
Je me suis forcée à soutenir son regard brillant de tristesse dans la glace. Je me suis tournée vers lui, le visage encore gonflé de l’amour et luisant de crème. Il a reculé en étouffant un cri. Il a seulement dit « ne m’approche plus jamais ».
Je suis restée longtemps à sécher l’eau qui coulait sur mon visage. Putain de démaquillant ! Il faudrait que j’en change vite. Décidément, celui-là me piquait trop les yeux.

Thèmes

Image de Très très courts
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Magalaïka
Magalaïka · il y a
MERCI beaucoup.
·
Image de Afa
Afa · il y a
Les emmurés, un autre titre pour ce court texte très parlant ? Mon vote.
·
Image de Proton40
Proton40 · il y a
Je suis complètement rentré dans votre texte de par les allusions et le non dit qui en dit tant... J'aime bien... bonne soirée
·
Image de Magalaïka
Magalaïka · il y a
Vous avez raison. Je l'ai extraite d'un texte plus long. Je pensais que toute femme comprendrait que les larmes et le rimmel ne font pas bon ménage !!!! Merci de m'avoir lue.
·
Image de Cheminot3
Cheminot3 · il y a
La scène est compréhensible en elle-même, bien qu’elle semble sortie d’un texte plus ambitieux, c’est certainement votre envie de l’écrire, ce moment effroyable n’en sera que plus intense…
·
Image de Schmitt Annie
Schmitt Annie · il y a
???????????????
·
Image de Magalaïka
Magalaïka · il y a
Je suis désolée. J'ai voulu tenter un texte court,mais visiblement il est incompréhensible sans une mise en perspective ! Je développerai ce court texte car cette scène est très importante. Il me semblait qu'elle parlait d'elle-même. Je vous remercie de m'avoir lue.
·