3
min

Les larmes de Wangmo

Image de Pénélope

Pénélope

82 lectures

82

Il existe dans un pays lointain une ville heureuse où les habitants coulent des jours paisibles dans de belles maisons blanches aux balcons de bois sculpté. Mais chacun connaît le prix de cette douceur de vivre. On raconte que de cruels guerriers sont un jour descendus des montagnes et n’ont daigné se retirer qu’après avoir emmené la belle et noble princesse Wangmo. Personne n'eut le courage d’affronter ces fous malfaisants qui brûlaient tout sur leur passage et avaient le pouvoir d’étouffer et de pétrifier les hommes. Ils finirent par repartir très loin vers les hauts sommets, là où le feu jaillit parfois. Ils y enfermèrent la triste princesse Wangmo qui ne peut toujours retenir ses larmes et quand l’une d’elles tombe sur les roches fumantes qui l’entourent, des gaz toxiques viennent envahir les bronches, les yeux et la tête des habitants de la ville blanche.

Depuis ses quatorze ans, Tashi sait au fond de lui-même qu’il lui faudra affronter sa mission. Il ne pourrait continuer à vivre en paix avec lui-même s’il ne prenait bientôt l’ultime décision. La dernière attaque venant de ce que l’on nomme Foggyland était insoutenable. La princesse devait en verser des larmes pour que cette sale brume envahisse à ce point toutes les rues, toutes les maisons et les moindres recoins ! Des bébés sont morts, s’étouffant dans leur toux. Des vieux se sont perdus et se sont noyés dans les cours d’eau et le cœur de chacun est devenu mauvais. Aveuglés par le doute et la peur, des hommes se sont entretués. Quand les miasmes ont reculé, il restait des taches sales sur la ville : du sang, des vomissures, des crachats. Car ce qui vient de Foggyland n’est pas bon. C’est comme une maladie. L’attaque ne dure jamais longtemps mais elle revient à intervalles de plus en plus réguliers.

Tashi est prêt. Il va partir. Son grand-père et maître a développé chez lui dès son plus jeune âge, la force, l’agilité, la ruse, le courage et la résistance. Mais si Tashi est l’élu ce n’est pas pour ces qualités qu’il partage avec d’autres garçons et filles, c’est pour son sens aigu du bien-être de la communauté. Il ne fait rien pour son propre triomphe ou son unique gloire. Tahsi est l’un de ceux qui voient au-delà.

Par une nuit de pleine lune, Tashi quitta donc son logis. Il franchit le mur d’enceinte de la cité blanche, traversa les marais, puis les hautes herbes, s’enfonça dans la boue des terres argileuses pour arriver, épuisé, au niveau de la forêt sombre et menaçante. Il y passa la nuit, tourmenté par des cauchemars effrayants et repartit cette fois au milieu des pierres et des éboulis. C’est alors qu’il atteignit le domaine où personne n’était encore allé. Là où l’on respire mal, où l’on est pris de nausées et où la tête éclate. Après avoir lutté contre tous ces maux, il s’approcha d’une caverne pour s’y reposer un peu. C’est alors qu’il comprit que les réelles épreuves allaient commencer. D’immenses yeux sanglants luisaient au fond de l’obscurité. Tashi fut aussitôt prêt à se battre et s’écria : « Recule sale bête, qui que tu sois, et laisse-moi continuer ma route ! » Il fut surpris par la puissance de sa voix qu’il reconnut à peine. Puis il réalisa que ces yeux effrayants n’étaient que des charbons ardents, il jeta de la poussière jusqu’à ce que la bête soit aveuglée et disparaisse.

Il poursuivit son chemin et rencontra cette fois un tigre des montagnes qui lui barra le chemin. Tashi n’avait qu’un bâton mais il se défendit contre les assauts du tigre avec tant d’ardeur et d’agilité que le redoutable félin finit par se coucher. Tahsi en fit son allié, il monta sur son dos et en quelques sauts fulgurants, ils furent en vue de la princesse. Des bêtes immondes, des dragons et des basilics se battaient autour d’elle, ne craignant guère les roches en fusion qui attendaient les larmes de la princesse pour répandre leurs vapeurs nauséabondes. Chevauchant sa puissante monture, Tashi bondit jusqu’à la princesse qui s’évada sur le dos du tigre et disparut tandis que Tashi tentait de repousser les ignobles créatures en faisant rouler les roches en fusion. Qui Tashi dérangea-t-il alors dans les tréfonds de la terre ? Des pierres incandescentes se mirent à voler au-dessus de lui et une immense coulée de lave emporta les bêtes maléfiques.

Dans la ville blanche, on oublia la légende de Wangmo. On dit simplement qu’après un dernier sursaut, la montagne et ses occupants s’étaient endormis. Certains cependant n’oublièrent pas qu’il y avait eu parmi eux un courageux garçon nommé Tashi et on se demanda si ses larmes allaient un jour venir troubler la paix de la cité.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
82

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Pénélope
Pénélope · il y a
Merci d'avoir lu et apprécié ce texte que j'ai eu plaisir à écrire. Les appréciations et commentaires des lecteurs m'encouragent et me touchent plus qu'une classification à un concours même si ,comme pour tout le monde, ça fait plaisir de gagner. Vous savez quoi? Robin Hobb est sur ma table de chevet.
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Génial, Pénélope, vous m'en voyez vraiment ravi et j'espère que ce livre vous plaira ! A bientôt :)
·
Image de Pat
Pat · il y a
Joli et bien écrit.
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Du plaisir à vous lire . Merci.
·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote. 5 voix.
Je suis aussi en compétition avec une brume brumeuse ... :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Un conte qui oscille entre merveilleux et fantastique et que l'écriture rend très agréable. Au plaisir Pénélope !
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...ou pleurer des rivières , j'adore , toutes mes voix , Pénélope !
moi , j'ai mon " Ensuquée " si vous aimez et n'êtes pas passée ...

·
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Jolie histoire !
·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Parfaitement dans le thème et joliement écrit. J'aime donc je vote.
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Une belle percée dans la fantasy ! Le premier texte que je lis qui assume pleinement son appartenance à ce genre... Mais vous lorgnez tout de même un peu trop vers l'univers des contes avec cette princesse qui pleure des larmes magiques et c'est ce qui fait que votre histoire ne m'a pas totalement convaincu : la fantasy et le conte de fée sont des genres très proches mais trop proches justement pour faire un bon mélange, à mon avis... Ceci étant dit, votre écriture et votre univers sont sont très attirants : on a envie d'y plonger pour une grande aventure épique !
·
Image de Pénélope
Pénélope · il y a
Tout à fait d'accord avec vous. Je suis partie dans le conte de fée. Je n'ai pas suffisamment lu de fantasy pour me sentir à l'aise dans ce genre.
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Je vous conseille les chroniques de l'"Assassin royal" de Robin Hobb, auxquelles votre univers m'a tout de suite fait penser. Vous y retrouverez, notamment, ce thème d'un royaume assiégé par des guerriers sanguinaires et mystérieux, dans une atmosphère baignée de légendes et de magie...
·
Image de Pénélope
Pénélope · il y a
Merci pour votre conseil. Je note;
·