LES INTERVIEWS IMAGINAIRES DU PRÉSIDENT MACRON PAR PIERRE DESPROGES...

il y a
2 min
16
lectures
1

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

PD
- Monsieur le Président, merci de nous recevoir en plein jetlag et de fort méchante humeur. Vous rentrez d'Inde ou des cochons de journalistes ont insinué que votre escapade privée au Taj Mahal ressemblait plutôt à Nous Deux collection People... Vous en dites quoi d'ailleurs, sur le sujet ?

EM
- Cher Pierre, ne reprenez pas à votre compte ces fausses questions de journalistes polémistes, aigris et sans doute mal b... âillonnés!
C'est indigne d'une journaliste invitée aux frais de la République en marche vers le rayonnement de la France...

PD
- Vous ne m'ôterez pas de l'idée que deux avions affrétés pour une petite balade à l'autre bout du monde doit coûter bonbon et que le retour sur investissement, c'est bouche cousue et images d'Épinal!

EM
- Je vous trouve particulièrement effronté Monsieur Desproges et cela augmente mon courroux. Si vous aussi cherchez à me nuire au travers des questions qui n'en sont pas d'ailleurs, autant écourter séance tenante notre entretien. Je ne suis pas là pour essuyer la moindre critique. En faisant l'impasse sur mes discours dithyrambiques sur l'Inde peuplée d'indiens magnifiques, à la volonté de fer et au sourire d'ange édenté.

PD
- Dont acte Monsieur le Président, mais admettez quand même que la Première dame de France qui vous arrange le noeud devant le Taj Mahal, ça fait un peu cliché, non ?

EM
- Point du tout Pierre, c'est juste une femme amoureuse qui veut que son homme soit à la hauteur de la fonction présidentielle. Soucieuse du moindre détail pour la renommée de la France...

PD
-... Dimanche ?

EM
- Plait-il...?

PD
- Rien, mon Président, je bougonnais dans mes gencives... si vous me le permettez, bien entendu!

EM
- Faites donc. Tout de même, quel peuple attachant, quel grand pays!

PD
- Vous voulez dire en superficie ? Je vous l'accorde volontiers.

EM
- Que nenni! Nous parlons de leur dynamisme, de leur courage, de l'abnégation de soi. De ce désir immense de s'en sortir, de participer au monde de demain, de conquérir de nouveaux marchés, de multiplier les accords commerciaux avec la France, pays de mon exigence. Mais vous bâillez, Pierre! Sont-ce mes propos qui vous ennuient ?

PD
- Jamais, mon Président. Je bois vos paroles mais c'est juste que j'ai oublié de prendre mes vitamines avant notre rencontre. Vous égaler sans se doper un peu m'est impossible!

EM
- Je vous le concède volontiers, Pierre. Et qu'avez-vous pensé de mes discours devant ce parterre d'indiens acquis à ma cause, sous mon charme, estomaqués par mes connaissances de leur pays ?

PD
- Que rajouter à cela ? Vous avez tout dit, Président. J'en reste coi pour ne pas dire blabla!

EM
- C'est vrai qu'il peut s'avérer fâcheux de toujours scintiller pour les ombrageux. Mais vous êtes au-dessus de cela vous, Pierre ?

PD
- Oh même très en dessous...
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de ALEXANDRIN33
ALEXANDRIN33 · il y a
Certes Stéphane mais nous n'aurions plus un contradicteur mais un adorateur patenté d'être déplaisant...
Image de Stéphane Damois
Stéphane Damois · il y a
Il serait intéressant de faire une interview "réelle" du président par PG, Pierre Gattaz !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Tri sélectif

M. Iraje

L'impact des gouttes sur le métal me ramène à la réalité. Il pleut.
Je déteste en vrac la pluie, les gens, le tri sélectif, et diverses autres petites choses sans importance, mais... [+]