LES INTERVIEWS IMAGINAIRES DU PRÉSIDENT MACRON PAR PIERRE DESPROGES - 03 AVRIL 2018

il y a
1 min
9
lectures
0

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

PD
- Monsieur le Président, merci de nous recevoir entre deux portes et trois commémorations. Mais dites-moi entre quatre yeux, ça roule comme vous voulez ?

EM
- Écoutez Pierre, ça ne va pas si mal que ça.
Le printemps arrive enfin, avec son lot de bonnes nouvelles et d'espoirs!

PD
- Le printemps 68 cinquante ans après, vous voulez dire ?

EM
- Pierre, allons cher Pierre! Je vous parle de nos courageuses réformes, de nos chantiers entrepris tous azimuts, de notre volonté à changer la France de demain. C'est déjà aujourd'hui!

PD
- Ohla, Mon Président, n'allez pas trop vite car je prends des notes pour mieux imprimer par la suite!

EM
- Mais c'est out de prendre des notes. Appuyez plutôt sur le bottom de votre mémoire et tout se passera bien, vous verrez. Faites vous confiance, autorisez-vous à essayer, quitte à vous tromper! France is back pour longtemps!

PD
- Oui mais en attendant, la France rame et regarde passer les trains sans monter dedans.
Vrai ou faux, Président ? Franchement et sans langue de cheminot!

EM
- Certains trains sont annulés oui mais regardez plutôt ceux qui roulent. Tous ces employés du rail qui s'échinent à faire partir le maximum de wagons à best... à destination!
Ce sont nos nouveaux héros, les Beltrame ferroviaires...

PD
- Oui mais il en est mort, et depuis sa veuve fait la grève de la faim, a sa vie en morceaux et plus que sa médaille pour pleurer.

EM
- Vous êtes typiquement français, Pierre.
Je ne vous le reproche pas notez bien mais bon sang, réveillez vous dans la France d'aujourd'hui. Allo, non mais chapeau! Vous vous croyez dans quel siècle ? Dans quel monde ? Seule la préhistoire vous intéresse ? Dans ce cas, partez à Lascaux et laissez-nous bosser!

PD
- Non merci, je suis très bien au Père Lachaise où personne ne vient me raconter des sornettes à dormir debout. Remarquez que je ne dis pas ça pour vous, Mon Président! Un grand technocrate comme vous, se réclamant à tout bout de champ de Paul Ricar... euh, Ricoeur ne peut être complètement mauvais!

EM
- Votre lapsus m'interroge. Je ne suis pas un ivrogne transfusé au libéralisme. Je comprends les craintes de mes concitoyens. J'entends leurs revendications, leurs attachements aux acquis sociaux. Je suis proche du peuple, tout comme Brizitte. Nous sommes nous-mêmes issus de la méritocratie républicaine, crénom!

PD
- Connais pas! C'est aussi un philosophe ?
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Big gang

Véronique Copetti

— Je me fais chier... Je me fais chier...
Dieu s’emmerdait ferme.
— Immortalité, prononça-t-il d’une voix distraite.
Il jouait au pendu avec Brahma. Le dieu hindou secoua ses quatre... [+]

Très très courts

Roule, pigeon, roule !

Xian To

J’aime rouler sur les pigeons.
Les pigeons sont des ordureries volantes, ils expriment toute la crasserie du monde, et les déchiqueter en voiture est un bienfait pour l’environnement... [+]