LES INTERVIEWS DU PRÉSIDENT MACRON PAR PIERRE DESPROGES - 10 AVRIL 2018.

il y a
1 min
5
lectures
0

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

PD
- Monsieur le Président, merci de nous recevoir entre deux confessions œcuméniques et trois commémorations laïques...

EM
- Ah ça y est, je crois que mon compte est bon! Suite à mon discours devant les Évêques de France, un tollé se déchaîne contre moi. Mais qu'ai-je donc dit d'aussi si terrible ?

PD
- C'est justement à vous de me le dire, vous semblez si remonté... dans l'estime de Dieu.

EM
- Agacé, certainement! Je suis le Président de tous les français, même si cela en défrise certains. Je suis pour l'esprit de concorde, pour la pacification des esprits, le lien entre les communautés, un trait d'union entre les différentes communautés.

PD
- Mais où trouvez-vous le temps pour tout ça.
Déjà à l'énumération de tous vos voeux, j'ai ressenti un coup de mou...

EM
- L'énergie, la volonté qui m'oblige, cher Pierre.
Les français ne m'ont pas élu pour rester les bras croisés.

PD
- Ni les jambes d'ailleurs! À ce propos, les Zadistes courent toujours à travers champs, poursuivis par 2500 gendarmes casqués, bombes lacrymos en bandoulière et matraques jusqu'aux dents. C'est aussi l'esprit de concorde... revisité ?

EM
- Pierre, vos amalgames sont grossiers. Ils avaient été prévenus de longue date. Ils veulent l'épreuve de force, ils la recherchent même...

PD
- On se croirait en Palestine, les morts en moins. Matraquage contre jets de branchages. Hurlements animaliers contre bombes lacrymo, ça n'est pas un tantinet excessif ? Et pourquoi pas les tanks et le napalm, tant qu'on y Hait!

EM
- Le respect de la loi doit être appliqué pour tous, n'en déplaise à la France Insoumise et quelques excités du bocage!

PD
- Revenons à vos déclarations au collège des Bernardins. Vous voulez vraiment créer une passerelle entre l'église et l'état ? Au risque de rallumer des querelles et des tensions que l'on croyait apaisées après celles du Mariage pour qui déjà ?

EM
- Pour tous Pierre, et c'est un principe non négociable aujourd'hui qui ne pose d'ailleurs plus aucun problème...

PD
- Vous allez vous marier alors mon Président... avec l'église ?
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !