Les filles des caisses

il y a
2 min
928
lectures
21
Qualifié
— Soyez gentil monsieur !... Madame était avant vous !...
Moi, Larry Dubois, cinquante-cinq ans, gérant depuis quinze ans de la station-service de l’aire d’autoroute de Nassy, obligé de me coltiner la caisse !
-... - - Je sais monsieur… je sais bien que ça fait trois quart-heure que vous attendez…
Sofia ! Sofia ! Mais pourquoi tu m’as fait ça ? Hein ? Envolée ! En plein chassé-croisé de l’été !
-... Mon employée s’est… sentie mal… la chaleur !
En plein après-midi ! En pleine bourre !
-... Oui madame… Lyon est à cent kilomètres…
Encore une chance que j’ai Clara ! Qu’elle ait bien voulu sortir de son bureau, de ses courriers, de ses dossiers, de ses chiffres, pour mettre la main à la pâte ! Comment ferais-je sans elle ?
-... Les crèmes solaires sont au bout du rayon sur votre gauche…
Sofia ! Sofia ! Pourquoi ?... Pourquoi ?... Si encore, c’était la première hôtesse de caisse à me faire ce coup-là ! Mais non ! C’est la troisième ! Trois en quinze ans ! C’est dingue !
-... Nous sommes en rupture d’atomiseur… nous avons encore des bouteilles d’eau…
La première, Nina, était encore dans la cabine extérieure, près des pompes. Vacances d’hiver. Gros trafic, mais comme aujourd’hui tout roulait bien, quand soudain, un coup de klaxon puis deux puis dix puis toute une fanfare ! Je sors. J’accours. Plus personne dans la cabine ! Au début j’ai cru que la petite s’était fait kidnapper. Gendarmes. Enquêtes. Plusieurs cas signalés en France, en Europe, aux Etats-Unis ! Et les médias qui s’en mêlent ! Rapt des femmes des stations-service ! Qui se cache derrière ce complot international ? Des terroristes iraniens pour déstabiliser la filière pétrolière de l’Arabie saoudite ? Des proxénètes russes ? Des écologistes radicaux ? Et que deviennent toutes ces femmes ? Jusqu’au jour où plusieurs d’entre elles, prises de remords, ont fait savoir que non, pas de kidnapping, juste le hasard. Le hasard d’une rencontre avec quelqu’un et une folle envie de tenter sa chance ! Comme ça ! Un prince charmant au volant ! Un siège en cuir ! Et en voiture Simone ! Et adieu Nina et Sofia !
-... No money? …
Je me suis dit : pas de seconde fois, nom de dieu ! Dans la cabine, je vais mettre une fille qui ne risque pas de se sauver avec un Don Juan du bitume. Une moche ? Une vieille ? À l’époque, le gouvernement avait mis en place un contrat aidé pour l’embauche des seniors. Va pour la vieille ! Tant pis pour les moches ! Oui, mais voilà, six mois après… adieu Rosa ! Alors là ! Nom de dieu de nom de dieu ! Pas de troisième fois ! Et d’abord, plus de cabines ! La caisse dans la boutique ! C’est à cette époque que je l’ai développée : boissons, gâteaux, rayon auto, machines à cafés, toilettes ; jusqu’à aujourd’hui avec des corners de grandes marques. Cette solution ne m’apportait que des avantages. En plus de la progression énorme de mon chiffre d’affaires, je gardais un œil vigilant sur mes hôtesses. Dès que débarquait un petit minet avec sa grande Audi, toc ! Je m’interposais. Un dandy avec sa Porsche, paf ! Je faisais barrage. Cette stratégie a bien fonctionné… jusqu’à tout à l’heure. Je ne l’ai pas vu arriver le joli cœur. Faut dire que maintenant, ils agissent masqués. Finies les grosses bagnoles et tout le bling bling qui va avec. Place aux Renault et tickets resto ! Ils ne reculent devant rien ! Et après les stations-service, les péages, les parkings, les banques, les toilettes publiques, les voilà qui nous enlèvent aussi les filles des supermarchés ! Ah les salauds ! Jusqu’où iront-ils ?
-... Et voilà votre bon d’achat…
Ça y est, je rattrape la situation. La file diminue. Ça se régule. Pourquoi ? Mais pourquoi me faire ça ? À moi ? Je suis plutôt sympa comme boss ! Clara me le disait encore hier. Clara. Ma petite Clara. Si courageuse. Si dévouée. Si belle. Si… si je n’étais pas marié…
-... Et un petit bonbon pour avoir été patient et mignon avec sa maman…
Qu’est-ce-que je dois faire ? Les enfermer dans une cage ? Ou faire comme Clara me le suggère depuis longtemps : automatiser toutes les caisses. Oui… vu la situation… il va bien falloir… Mais l’idée de racketter au prix fort les gens, en leur vendant un produit qu’ils ne veulent pas, qui pue, sans même leur offrir un petit sourire… ça me déprime. Quel sens à mon métier ?... Quelle honte pour mes enfants !... Mais bon… là… tout de suite… je ne vois pas d’autre issue. Il faut que j’en parle de suite à Clara… avant que je change d’avis…
— Clara… Clara !... Clara ?
Mais… mais… mais où est-elle nom de dieu ?...
21

Un petit mot pour l'auteur ? 28 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Juliette Makubowski
Juliette Makubowski · il y a
Une version originale de la Chèvre de Monsieur Seguin ! Brillant 🤩
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Merci Juliette ! Ca fait chaud au cœur !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
C'est fini de dire il va falloir en mettre un coup aux caisses. Fini les caissières qui se font la malle.
Et quid des caissiers transformés en Uber chips pour survivre?
bravo pour ce texte humoristique.

Pour la fin d'un monde je vous livre gratuitement par la toile https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sang-noel et vous n'êtes même pas obliger de consommer : direct poubelle et personne ne le saura.

Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Merci de votre retour aimable ! Bien à vous.
Image de B Marcheur
B Marcheur · il y a
Elle ne s'est pas barrée avec la caisse, c'est déjà ça !
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Tout n'est pas dit ! Merci !
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
les filles des caisses! heureusement qu'elles sont là hein?
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Oui ça donne un peu d'humanitude ! merci à vous.
Image de VERONIK DAN
VERONIK DAN · il y a
Les filles des caisses qui jouent les filles de l'air. Dur dur..
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Oui tout à fait ! Merci à vous.
Image de Eddy Bonin
Eddy Bonin · il y a
Bien fun, pour une lecture du dimanche soir :)
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Merci ! Bien à vous.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un beau texte bien conçu et plen d'humour !
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Merci beaucoup Keith !
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
A-t-il fait tout ce qu'il fallait pour les retenir?
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Je laisse imaginer le lecteur. Merci à vous !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Bonne idée que ces ''petites mains'' qui fuient pour voir si l'herbe est plus verte ailleurs ...Que le patron se débrouille !
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Merci Eva ! Bien à vous.
Image de N Louison
N Louison · il y a
Ah ! le progrès ...
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
... engendre d'autres mondes. merci à vous !
Image de Arthur Rogala
Arthur Rogala · il y a
J'ai bien aimé ce texte, son humour, sa narration, un bon moment de lecture !
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Merci pour votre aimable commentaire !
Image de Norsk
Norsk · il y a
Que c'est dommage qu'il en vienne à automatiser ses caisses ! Peut-être une androïde à la place ? ;-)
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
A suivre... merci à vous !
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Beaucoup d'humour ... et de sujets de réflexion.
Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Merci beaucoup ! Humour et réflexion font effectivement partie de mes lignes directrices.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un bon choix de langage en accord avec le côté rustre et fruste du personnage du narrateur.
Un portrait qui vaut le détour, ne serait-ce que pour le gérant à la caisse aux prises avec les clients.
Je clique sur j’aime et je recevrai donc les notifications de vos œuvres.
Bienvenue sur Short Edition !

Image de Sylvain Guillaumet
Sylvain Guillaumet · il y a
Merci beaucoup pour votre commentaire sincère et bienveillant ! Bien à vous.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Dorian Blake

Bruno Teyrac

Dorian Blake aimait les femmes et il était aimé d’elles, passionnément, à la folie... Il était si beau avec ses yeux gris-bleus à faire chavirer une frégate, sa démarche à la fois virile et... [+]