2
min

Les filles de Skid Row

Image de Catalina Gimenez

Catalina Gimenez

1192 lectures

210

FINALISTE
Sélection Jury

Je suis invisible, pute, junkie, ma peau est sombre et mes cheveux sont noirs corbeau. J'ai vingt-deux ans, je suis une autochtone, donc invisible et je n'intéresse pas grand monde. En fait, je n'intéresse personne. Ma famille ? Les filles de Skid Row, elles sont ma famille, des paumées comme moi, mais entre paumées, on s'entraide, ça fait chaud au cœur, tu vois. Je vis dans le Downtown Eastside, et je tapine à Skid Row. C'est la rue principale, c'est là que je vis, c'est là que j'attends, c'est peut-être même là que je vais crever, va savoir... J'attends le client sur Skid Row et je me défonce sur Skid Row. Avant Downtown Eastside, je vivais à Val d'or et puis à seize ans, je me suis barrée. Ma mère, c'est une bonne mère, mais son mec, c'est une ordure. J'ai fait du stop, je voulais aller loin, à Vancouver. J'ai voyagé gratos, une petite pipe de temps en temps, parfois plus... Je suis aussi tombée sur des mecs cleans qui ne m'ont rien demandé en échange. Mais bon, ce genre de type, ça ne court pas les routes surtout quand ils tombent sur des filles comme moi. En chemin, je suis tombée sur James, c'était un junkie. On s'est mis ensemble et puis on est allé à Vancouver, destination le Downtown Eastside chez un pote qui vivait dans un squat. Je ne connaissais pas cette ville. En fait, je ne la connais toujours pas vu que je passe ma vie dans le Downtown Eastside sur Skid Row, je n'ai pas le temps de jouer au touriste... Puis un jour James a disparu, il s'est fait la malle... Peut-être bien qu'il est mort. Je n'en sais trop rien et puis, je vais te dire, il ne me manque pas... Personne ne me manque d'ailleurs. La seule chose qui me manque, c'est la came. D'elle, je ne peux pas m'en passer. Tu sais, c'est chaud ici. C'est comme la cour des miracles, il n'y a que des mortes-vivantes, des ombres, des fantômes. On se ressemble toutes, même trip, même job, même galère, même souffrance, même invisibilité. Tu connais Val d'Or ? Non ? Ben tu n'as rien perdu, c'est une ville de merde comme ici. Pourquoi je suis partie ? Ben, je suis partie parce que le mec de ma mère me baisait. Il n'arrêtait pas de me dire que j'étais mignonne. Un jour, pendant que ma mère nettoyait les chiottes des hôtels de Val d'Or, il m'a chopée et ça s'est passé dans le lit conjugal. Alors, je me suis enfuie à seize ans. Tu comprends ? Je n'ai jamais rien dit à ma mère. Je ne sais pas si elle sait. Je m'en fous, je ne veux pas savoir... Tu comprends ? Je ne sais pas pourquoi je te demande si tu comprends, parce que tu ne peux pas comprendre... Dis voir, ce que je te raconte là, tu vas l'écrire dans ton livre ? Je te cause donc tu payes. File-moi deux cents couronnes. Tu ne veux pas ? Alors file moi cent couronnes... Tu ne veux toujours pas... File-moi un ton paquet de clopes alors. Merci, tu es un mec cool.

PRIX

Image de Eté 2016
210

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Mog
Mog · il y a
C'est un sujet difficile que vous avez magnifiquement traité et qui sera toujours d'actualité, malheureusement.
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
Merci Mog!
·
Image de PrinceRakeem
PrinceRakeem · il y a
Même si le sujet abordé n'est pas le même, votre texte m'a fait penser au roman Bianca de Loulou Robert. Un compliment donc.
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
Bianca de Loulou Robert, je ne connais pas. Je vais jeter un oeil et merci encore pour la lecture.
·
Image de Bronislaw Raddov
Bronislaw Raddov · il y a
je n'ai pas trop réfléchi, votre texte parle, à moi, il me déballe pour une part mes intestins. Je considère donc que c'est un bon texte. Je lirai d'autres textes de vous car je veux un seppuku... émotionnel...
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
J'aime ça !
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un peu spécial comme thème, mais très bien écrit, talentueux, une écriture et un sujet qui ne laissent pas indifférent, je viens de découvrir en dernière minute, pardon de ne pas avoir fait attention plus tôt ! Mon vote.
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
La prostitution.... Le sort des femmes autoctones au Canada.. . Pas spécial... D'actualité...
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Soit, dont acte. De tous les temps, alors, plus que d'actualité. Je n'aurais pas rendu assez justice à votre texte en me fendant de "réaliste" comme tout un chacun. Il est plus emblématique que réaliste. Moi, je n'y étais pas, pour dire si c'est réaliste. Je ne vote pas sans y avoir mûrement réfléchi et quand je pose un vote il est motivé.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Très réaliste. Bonne chance !
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
Merci.... Vitgo34...
·
Image de Esdras Edou-Eyene
Esdras Edou-Eyene · il y a
Super texte, très réaliste, on dirait qu'il a été écrit d'une traite, de façon automatique. On y croit tellement.
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
C'est drôle ce que vous dites... C'est çà...
·
Image de Caroli
Caroli · il y a
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
Merci Caroli... Je vais de ce pas goûter à vos beignets...
·
Image de Granydu57
Granydu57 · il y a
Mon vote pour le réalisme de ce texte qui hélas nous parle d'une vie qui dérive.
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
Et oui... Merci en tout cas pour le vote... Belle journée!
·
Image de Félix Trunfio
Félix Trunfio · il y a
Très réaliste
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
Merci Félix!
·
Image de Val
Val · il y a
Ah oui ça marque ... Bravo pour ce texte poignant +1
·
Image de Catalina Gimenez
Catalina Gimenez · il y a
Val merci d'être passée!
·