3
min

Les fantaisies oniriques de la destinée

Image de Maud

Maud

655 lectures

849

FINALISTE
Sélection Public

Elle y avait cru, il disait « c’est pour toujours », pensait-elle en fleurissant sa tombe. Elle se sentait abandonnée, vide, comme morte elle-même, depuis cet accident qui l’avait laissé plonger dans le coma durant 6 mois, son mari décéda pendant qu’elle dormait sans qu’elle puisse lui dire adieu.

Jonathan est aide-soignant à l’hôpital, dans le service ou Elisa est hospitalisée. C’est à lui qu’est dévolu la tâche de faire la toilette des patients plongés dans le coma. A la relève des soins on l’informe de l’arrivée d’une nouvelle patiente.

Jo entre dans la chambre puis s’arrête, ébahi devant cette apparition.

Depuis deux nuits, une femme vient visiter ses rêves, la patiente allongée dans ce lit est le sosie de sa visiteuse nocturne. Comment cela est-il possible ? Ainsi son inconnue répond au doux prénom d’Elisa. Jo s’approche lentement pour détailler ses traits. Il commence sa toilette en rougissant malgré son habitude, gêné de devoir dévoiler l’intimité de la jeune femme. Il se fait aussi doux que possible, transformant ainsi la toilette en un instant de douceur, caresse et tendresse. Il accompagne ses gestes de paroles apaisantes.

— Bonjour Elisa je suis Jo, votre aide-soignant, je vais faire votre toilette.
— Là je vais savonner votre bras, de haut en bas, de l’aisselle jusqu’à la main. Maintenant, je vais vous rincer, je vais nettoyer votre cou à présent, puis votre torse. Je dois vous basculer sur le côté pour laver votre dos.

Ainsi énumérant ses gestes, Jo espère que cela rassure sa patiente. Il doit poursuivre sa tâche pour d’autres patients. Avant de quitter le service il retourne dans la chambre d’Elisa.

— Bonne nuit Elisa à demain

Jo se couche tôt ce soir-là, l’image de sa nouvelle patiente imprimée sur ses rétines. Il revoit, malgré lui, la plastique magnifique de la jeune femme, ses attaches délicates, quelques égratignures et ecchymoses marquent encore son beau visage et son corps, suite aux meurtrissures subies pendant l’accident qui a coûté la vie à son compagnon. Au moins avait-elle survécu, pour l’instant, nul ne sait si elle se réveillera ni quand. Jo s’endort sur cette pensée.

Dans son rêve, il y a du soleil, une plage, et sur un transat Elisa lui sourit.

— voilà ton cocktail Elisa
— hum, merci Jo !

Leurs doigts se touchent alors qu’elle prend le verre, il ressent des picotements là où leur peau est entrée en contact. Il s’allonge à son tour sur le transat à ses côtés, ils écoutent les vagues qui roulent sur le sable là, juste devant leurs yeux. Elisa laisse retomber son bras, le dos de ses doigts effleure la main de Jo, puis leurs doigts s’entremêlent sans que leurs regards ne s’accrochent encore.

Jo reprend son service à l’hôpital, lors de la toilette d’Elisa il lui raconte son rêve précédent. Chaque nuit Jo rejoint la jeune femme dans ses songes, chaque jour il la retrouve inanimée, pourtant elle semble si vivante durant les nuits mais demeure inerte au long des jours. Dans son monde onirique, après leurs doigts, leurs lèvres se sont jointes.

Il regarde ses lèvres craquelées qu’il humidifie doucement. Il regarde les tubulures qui maintiennent en vie ce corps amaigrit et son cœur se serre. Il continue de décrire à Elisa les rêves qui se poursuivent chaque nuit dans son esprit, une vie parallèle qui lui occupe l’âme.

Une larme roule sur la joue d’Elisa.

De quel droit vient-il lui conter sa douce romance, alors que son corps se meurt et que son conjoint est parti rejoindre les anges. Jo n’a pas le droit de se laisser envahir par ces jolis songes. Il veut s’empêcher de dormir sans y parvenir, il essaye alors les somnifères pour s’assommer et annihiler ses rêves, mais rien n’y fait, et le temps passe, les mois défilent.

Chaque jour passé loin de son travail se traduit par des jours loin d’elle, il lui arrive de venir à l’hôpital sur ses temps de repos pour s’asseoir à côté de l’élue de son cœur, sous le regard réprobateur de ses collègues.

Durant son temps de congé, une nuit, se passe sans rêve, Jo est déboussolé, presque « en manque ». Une deuxième nuit sans songe le rend fou d’inquiétude, il se passe quelque chose.

Il fonce à l’Hôpital, Elisa n’est plus dans sa chambre, affolé il questionne le personnel, a-t-elle quitté ce monde ?

Il obtient enfin une réponse, court dans la nouvelle chambre et découvre Elisa les yeux ouverts. Il se précipite auprès d’elle.

— Elisa, Elisa tu es réveillée, enfin !
— Qui êtes-vous ? Où est mon mari ? Nous venons d’avoir un accident puis tout est flou dans mon esprit

Cinq mois plus tard.

Elisa s’en sort, sans aucune séquelle, physique, cognitives ou neurologique, hormis ce trou de six mois dans son existence.

Elle y avait cru, il disait « c’est pour toujours », pensait-elle en fleurissant sa tombe. Elle se sentait abandonnée, vide, comme morte elle-même, depuis cet accident... puis Jo est venu la voir tous les jours, petit à petit il lui a conté l’histoire extraordinaire de leurs nuits « ensembles » jusqu’au jour de son réveil.

Les rêves de Jo ont disparu, la nuit... puisque désormais, il peut rêver, tous les jours... avec Elisa à ses côtés.

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
849

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fergus
Fergus · il y a
Bonjour, Maud
Une belle histoire d'amour en ce jour de Saint-Valentin.
Un petit conseil, si je puis me permettre : veillez à la ponctuation !

·
Image de Maud
Maud · il y a
Ah vous m'étonnez pour la ponctuation !... pourriez-vous préciser ? Merci davance
·
Image de Fergus
Fergus · il y a
Bonjour, Maud
Deux exemples :
...plonger dans le coma durant 6 mois ; son mari décéda... (personnellement, j'aurais même utilisé un point)
... Au moins avait-elle survécu. Pour l’instant...

·
Image de Blin
Blin · il y a
De l'amour et ríen d'autre. Et cest bon, et c'est doux. Beaucoup d'elegance et de grace dans votre texte. 5 voix, bien sur
·
Image de Maud
Maud · il y a
Merci beaucoup :-)
·
Image de tepoyboy
tepoyboy · il y a
Texte haletant, je ne vous cache pas chère Maud que je suis très curieux de la façon dont Jo s'est prit pour lui raconter tous ses rêves, et très curieux aussi de savoir l'évolution d'Elisa pendant cette période et savoir ce qui l'a touché chez Jo, il aurait pu être lourd à force... Enfin c'est le sentiment qu'elle aurait pu avoir je me dis xD Mais très belle histoire vraiment :) c'est bien que sa finisse bien ;D Bravo !
·
Image de Maud
Maud · il y a
Ah... il a été très patient et très doux et lui a laissé du temps... ☺
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Amour toujours :)
·
Image de Maud
Maud · il y a
Merci beaucoup :-)
·
Image de Rafiki
Rafiki · il y a
Le titre est très bien trouvé pour illustrer cette histoire au croisement des destins, où l'amour supplante le tragique. Bravo pour cette finale. Je vote et vous souhaite bonne chance.
Je vous laisse une invitation pour "Le chant du merle" si vous avez le temps. A bientôt

·
Image de Maud
Maud · il y a
Merci Rafiki... je suis passée ☺hakuna matata 😉
·
Image de Rafiki
Rafiki · il y a
Ha merci bien ! C'est la première fois qu'on me fait la blague sur Short ;)
·
Image de Maud
Maud · il y a
Haha, jai pas pu m'empêcher 😀😃😄
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
bonne finale Maud^^+5
·
Image de Maud
Maud · il y a
Merci Bertrand ☺
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Une très belle histoire où l'amour triomphe de tout, l'amour et le soutien comme on rêverait tous d'en avoir ! Bien qu'en compétition dans la même catégorie,
votre récit ne me laisse pas insensible, alors je vous donne 4 voix ! Bonne chance Maud !

·
Image de BonnyBanana
BonnyBanana · il y a
Beaucoup de reves et de romance, ca laisse songeur:)
·
Image de Maud
Maud · il y a
Oui habituellement je n'écris pas tant de miel 😉
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
L'amour et l'attachement peuvent naître de bien des façons, s'ancrer dans des moments douloureux et se développer plus légèrement ensuite. Votre histoire conte tout cela merveilleusement bien Maud. Bravo pour cette belle place en finale !
·
Image de Maud
Maud · il y a
Merci beaucoup Claire pour ce gentil commentaire :-)
·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Je renouvelle mes voix. ***
·