4
min

Les deux mondes

226 lectures

150

Un long corps aux muscles fuselés, de fines mains rosées aux ongles bleu nuit, un visage triangulaire dans lequel s’animent deux yeux noir émeraude, c’est ainsi que se présente Brume qui vient d’avoir 2000 anam (prononcez aname). Dans le Monde Intérieur où elle vit, les humanoïdes de son espèce comptent en anam (années amour) et l’émeraude, minerai précieux, est noire. Son peuple, les Zondjés est un peuple pacifiste dont les valeurs fondatrices sont le travail, l’amour du prochain et le retrait en soi. Chez les Zondjés, les Trianglées forment avec les Carrés des couples harmonieux, où chacun est l’égal de l’autre. Lorsqu’une Trianglée choisit un Carré, une fête appelée la Cérémonie de l’Alliance, est organisée en leur honneur au clair de lunes, et les Carrés se parent d’émeraudes noires, symbole de fertilité et de bonheur. Au bout d’une dizaine d’anam, le couple doit se rendre à la fabrique à Zodjés pour y chercher un petit, Trianglée ou Carré, qu’ils élèveront dans la douceur, le respect et le retrait. La Cérémonie de l’Alliance est le seul moment de la vie de ces humanoïdes où ils communiquent ouvertement avec les autres. Tout se passe sinon dans le cercle fermé de leurs mondes intérieurs.
Brume, est jeune, honnête, désintéressée et discrète. C’est pour cela qu’elle habite encore le Monde Intérieur. Le Monde Extérieur, lui, est réservé aux matérialistes qui doivent le « mériter ». En effet, pour y prétendre, il faut passer avec succès l’examen de la «  Conversion », au préalable s’inscrire auprès du Haut-Commissariat de l’Entre-Deux-Mondes pour y être jugé pour ses pensées et sa résistance par un détecteur ultra sophistiqué. Les critères de sélection sont stricts et idéologiques, car dans le Monde Extérieur, la pensée unique est de rigueur et l’engagement à vie. Les Pachys en sont les maîtres absolus. Au terme d’une guerre intergalactique acharnée, les Pachys, humanoïdes bicéphales nés il y deux millions d’années ont conquis tous les Mondes Extérieurs de toutes les planètes connues. Leurs gouvernements hégémoniques appliquent une politique très simple : seuls les plus forts ont le droit de vivre, dans l’opulence, le confort et la recherche du plaisir. Les avantages matériels accordés aux heureux élus sont énormes. En sus du logacar, un logement volrant (volant et roulant) des plus confortables, ils reçoivent dès leur installation tous les attributs nécessaires à une vie de loisir et de plaisir. En contrepartie, ils doivent servir les Pachys, selon un calendrier établi à l’avance et se procurer toutes les ressources, nourritures et eau dans le Monde Intérieur. La surabondance et la surconsommation étant au cœur du système, on ne se préoccupe pas des moyens pour les obtenir, seul le résultat compte. Pour faire tourner le système du Monde Extérieur, certains n’hésitent donc pas à utiliser la violence pour piller les ressources du Monde Intérieur.
Brume n’est pas prête à cela. Nuage, son petit ami, essaye encore de la convaincre :
« Brume, passe l’Examen et pars avec moi sur Diogène, tu verras nous aurons une vie magnifique ! »
Mais inlassablement, Brume répond:
« Non, Nuage, je suis mieux dans mon Monde Intérieur où tout est ouate et douceur. Je n’ai pas besoin de tous ces plaisirs futiles pour être heureuse, et puis je ne saurai pas aller chercher les ressources, c’est trop dur !»
Nuage réussit brillamment la Conversion et laissa là son amie.
Des centaines d’anam passèrent avec leurs lots de confort pour les uns et de misères pour les autres car les ressources des deux mondes s’épuisaient. Les réserves volées au Monde Intérieur ajoutées aux ressources du Monde Extérieur fondaient inexorablement, menaçant le système politico-économique des Pachys. Les Zondjés travaillaient encore plus durement pour assurer leur survie... et celle des Pachys. Entretemps, brisant leurs idéaux pacifistes, les Mondes Intérieurs s’étaient armés et avaient formé des soldats. Cependant, pour rester fidèles à leurs valeurs, ils avaient veillé à fabriquer des armes rectificatrices. Ces dernières paralysaient ses cibles, permettant aux brigades télésoignantes de les évacuer pour les traiter dans leurs machines retournantes, une fois rentrés dans les Mondes Intérieurs. Ces énormes machines étaient équipées de brumisateurs dont les émanations chassaient de leurs cerveaux les idées matérialistes et hégémoniques pour les remplacer par des valeurs pacifiques et honnêtes.
Brume avait acquis une place importante dans le gouvernement inter Mondes Intérieurs. Elle présidait le Conseil chargé de sauvegarder leurs ressources, car les Mondes Extérieurs attiraient de plus en plus de Convertis. La vie facile et confortable anesthésiait les consciences de leurs habitants qui se livraient à de véritables pillages des Mondes Intérieurs pour rapporter les précieuses ressources. Le mécontentement grondait au sein du Conseil. A l’unanimité, Brume fut élue pour prendre la tête de la révolte. Fille d’un peuple pacifiste, elle répugnait d’en être arrivée là mais elle ne voyait pas d’autre issue. La confrontation entre les deux mondes était imminente.
Il fallait se préparer à une guerre surprise en terres ennemies. Tous les soldats des Mondes Intérieurs furent mobilisés et chaque armée eut pour mission d’attaquer en même temps les Mondes Extérieurs. Brume partit dans son engin interstellaire silencieux pour atterrir en pleine nuit lunaire sur Diogène. Elle avait choisi ce Monde Extérieur précisément parce qu’elle pensait qu’elle pourrait faire entendre raison à Nuage, son ami d’autrefois, haut commandant dans l’armée Diogénienne et ainsi éviter des pertes en vies humanoïdes.
Elle pénétra dans l’atmosphère de Diogène sans problème. Son engin était indétectable. Du moins le croyait-elle. A peine eurent-ils posé le pied sur le sol sec et sablonneux de Diogène, qu’un puissant projecteur embrasa la zone. Ils réussirent à parcourir une centaine de mouni (mètres), les armes paralysantes aux poings. Ni Brume ni ses soldats n’eurent le temps de les actionner, ils furent cueillis par une volée de balles crépitantes qui leur fit perdre conscience. Elle eut le temps de se dire que la mort par balle n’était finalement pas si terrible car elle ne souffrait pas.
L’effet de surprise avait été inversé. Ce furent les soldats des Mondes Intérieurs qui furent surpris et décimés en un rien de temps par ceux des Mondes Extérieurs. Les corps immobiles des soldats gisaient côte à côte sur le sol des planètes des Mondes Extérieurs, Diogène, Antinomie, Courdelaine et les autres. Les Mondes Intérieurs avaient été vaincus sans même combattre.
Les Pachys triomphaient une fois encore. Ils pouvaient reprendre leurs activités mercantiles et continuer à s’approprier les ressources des Mondes Intérieurs. L’honnêteté, le retrait, le travail étaient des valeurs mortes à jamais.

Quelques centaines d’anams passèrent, et un beau matin sur Diogène, Antinomie, Courdelaine et les autres, une chose incroyable se produisit.
Comme tous les autres premiers ministres des autres planètes Pachys, au même moment, Nuage se rendit au chevet de milliers de convalescents. Il s’attarda auprès d’un humanoïde qui se réveillait après un long voyage au pays de l’inconscience. Nuage s’assit près de lui et se présenta.
« Je m’appelle Nuage et je suis le premier ministre de Diogène. Vous avez eu un accident, vous avez dormi longtemps. Bienvenue dans le monde des vivants. »
Brume, écarquillant ses grand yeux verts, étira ses longs bras et esquissa un sourire. Elle était ravie de faire la connaissance d’un si bel humanoïde.

Ni elle, ni tous les soldats des Mondes Intérieurs ne surent qu’ils avaient combattu pour leur liberté, échoué, reçu des balles paralysantes et subi la même machine retournante qu’ils se croyaient les seuls à posséder. La brume avait envahi leurs cerveaux, effacé leurs valeurs et les avaient remplacé par les valeurs autrefois tant haïes des Pachys.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
150

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

P.s : je reviens vers vous pour un commentaire dès que possible ;)

·
Image de Marie Yvel
Marie Yvel · il y a
je ne sais pas si tu m as reconnu, mais qu importe sous mon pseudo, ton histoire etait jolie ...palmarim
·
Image de Claire
Claire · il y a
Une nouvelle bien écrite et une histoire de SF bien menée. J'ai beaucoup aimé.
·
Image de Marie Laure Méridjen-Aboulker
Marie Laure Méridjen-Aboulker · il y a
Merci Claire
·
Image de Oliv Yeah
Oliv Yeah · il y a
Le thème est traité d'une façon étonnante et originale. On se laisse embarquer... bravo
·
Image de Marie Laure Méridjen-Aboulker
Marie Laure Méridjen-Aboulker · il y a
Merci Oliv...
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Un très beau texte !
Si vous souhaitez un commentaire précis et argumenté, n'hésitez pas à demander (en précisant bien "avec" ou "sans" critique) et, de même, ne vous gênez pas pour venir commenter, critiquer ou même détester ma "Frontière de brumes"...
Tous mes vœux pour cette nouvelle année !

·
Image de Marie Laure Méridjen-Aboulker
Marie Laure Méridjen-Aboulker · il y a
Merci Richard. Je suis preneuse de vos critiques pour m améliorer, et cours vous lire. Merci.
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...une SF qui nous tient en haleine ...jusqu'au bout ! toutes mes voix
si vous aimez , j'ai écrit " Ensuquée " pour le même thèmes , merci

·
Image de Marie Laure Méridjen-Aboulker
Marie Laure Méridjen-Aboulker · il y a
Je découvre votre vote et votre message... too late pour voter mais pas pour voir lire... j y cours...
·
Image de Marie Yvel
Marie Yvel · il y a
super MARIE laure
·
Image de Marie Laure Méridjen-Aboulker
Marie Laure Méridjen-Aboulker · il y a
Merci Marie
·
Image de Béatrice Gloda
Béatrice Gloda · il y a
Oui, j'aime bien
·
Image de Marie Laure Méridjen-Aboulker
Marie Laure Méridjen-Aboulker · il y a
Merci Béatrice.
·
Image de Sylvie Pouliquen
Sylvie Pouliquen · il y a
Une nouvelle qui se lit avec plaisir.
La SF est en plus un domaine passionnant bravo

·
Image de Maour
Maour · il y a
Mes votes! Je reviendrai vous lire :)
J'espère que vous aimerez ma version du Petit Poucet.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-veritable-histoire-du-petit-poucet
Amitiés

·