Les dentiers

il y a
1 min
43
lectures
1
Papy et Mamie vivent paisiblement leur retraite et leur grand âge dans un appartement situé au premier étage d'un immeuble d'une petite ville du sud de la France . Ils sont cloîtrés dans ce logement car leurs jambes fatiguées ne leur permettent plus d'emprunter un escalier , ils sont ravitaillés par leur femme de ménage qu'ils appellent la bonne comme dans l'ancien temps . Ils sont de stature et proportions presque identiques ( détail qui a de l'importance ! ).
Ils croquent la vie à pleines dents depuis qu'ils sont tous deux équipés d'un dentier neuf , une fortune... pour le dentiste . Tous les soirs , au coucher ,c'est le même rituel , chacun fait tremper son dentier dans un verre rempli d'eau posé sur sa table de chevet .
Et , un matin , c'est le drame ! Papy avoue qu'il a perdu son dentier !
_"Quel âne ! Tu l'auras fait tomber dans la rue en te penchant à la fenêtre pour reluquer une bonne femme ! "lui dit Mamie.
_" Mais non !" répond Papy excédé.
_"Ou bien la bonne l'aura volé !"
_"Mais non !"
Et la vie reprend son cours , Mamie se moquant de Papy qui mastique longuement ses aliments avec ses gencives tandis qu'elle dévore ses repas avec son dentier tout neuf .
Les recherches du dentier dans l'appartement furent vaines et Mamie , qui tenait les cordons de la bourse , interdisait à Papy de contacter le dentiste pour un autre dentier.
_"Trop cher , tu n'avais qu'à en prendre soin !"
Quelques semaines plus tard , un véritable miracle se produisit durant une nuit !
Papy avait retrouvé son dentier qu'il sortit du verre rempli d'eau et enfourna aussitôt dans sa bouche...mais Mamie avait perdu le sien qui n'était plus dans son verre sur sa table de nuit !
-"Tu as dû le perdre en te penchant à la fenêtre pour parler avec une commère !" lui dit Papy rigolard .
_"Mais non !" répond Mamie excédée...et soupçonneuse .
Mamie ne parla plus à Papy à partir de ce jour...mais comme ils n'avaient plus rien à se dire...
A partir de cette date aussi , Papy garda son dentier jour et nuit dans sa bouche.
On n'est jamais trop prudent !
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le trou béant

Maia Acklins

La lumière du soleil fait rougir mes paupières, et je fronce les sourcils. Je sais que, bientôt, je devrai ouvrir les yeux et revenir à la réalité mais, en attendant, je profite de ces... [+]