Image de Zébulle

Zébulle

174 lectures

30

Qualifié

Dans le compartiment vide d’un tortillard poussif, Mathilde se dit que c’est bien long quatre heures de train pour faire Marseille/Mont Dauphin. En attaquant la côte, la vieille loco crache son diesel et ralentit encore.
La nuit a éteint le paysage et allumé les néons froids. Difficile de se concentrer sur la lecture tellement ce maudit train « régional », comme on dit, bouge dans tous les sens.
Elle regarde son reflet dans la vitre et soupire. Sa jolie bouche se tord un instant en moue boudeuse... Elle aimerait être une petite chose fragile, gracieuse, une petite chose que Brassens aurait pu habiller, près de la fontaine, avec quelques pétales « la belle était si petite qu’une seule fleur a suffi. »
Elle a du charme pourtant, cette belle plante pleine de vie, même si elle en doute. Elle monte dans les Alpes pour rejoindre son amoureux.
Un sourire passe sur ses yeux en pensant à ce soir.

Le contrôleur pousse le portillon pour accéder au compartiment. On dirait un gamin déguisé avec l’uniforme de son grand frère. Mathilde lui tend son billet.
— Vous n’avez pas peur toute seule, comme ça, dans la nuit ?
— Non, vous savez, seule, je ne suis pas en mauvaise compagnie.
— Mais, c’est long quand même, encore deux heures jusqu’à Mont-Dauphin, vous devez vous ennuyer. Ça tombe bien, moi aussi, il est vide ce train !

Et le voilà qui s’installe face à elle. Il se sent irrésistible : prestige de l’uniforme, sourire enjôleur...
Tout y passe, la météo, que la montagne est belle, le service public, l’isolement de ce département...
Bavarder un peu, ma foi, ça passe le temps.
À quel moment ça a dérapé ?
— Des études ? Comme c’est intéressant ! Et votre signe du zodiaque, c’est quoi ?
Les questions perso arrivent et Mathilde donne la réplique comme au théâtre. Elle s’amuse un peu de le voir patauger comme ça, et commencer à y croire. « Vas-y coco, tu vas la pécho... »
Puis, gentiment, mais fermement, elle lui explique que son amoureux l’attend là-bas sur le quai de la gare. Il continue à blaguer tout seul, elle ne répond plus, regardant ailleurs. Normalement ça suffit. Normalement, les mâles reconnaissent quand les femelles ne sont pas disposées, et ils n’insistent pas. Mais, allez savoir pourquoi, certains humains ont cette faculté altérée.
Voilà donc notre contrôleur SNCF qui change de siège et s’installe à coté de Mathilde.
— Vous me plaisez beaucoup vous savez... On pourrait aller un petit moment dans la loco, je vous présenterais au conducteur et...
Sans terminer sa phrase, il se plaque sur Mathilde et tente de l’embrasser. Il est fébrile, il transpire. Ses mains cherchent ses seins. Il a un regard de fou.
De toutes ses forces, Mathilde le repousse, en criant « Non ! », mais il s’accroche, tentant de l’immobiliser.

Quand elle a desserré les mâchoires, et que ses dents ont libéré la joue du contrôleur SNCF, il s’est mis à saigner très fort. Mathilde a sorti un mouchoir pour cracher dedans. Elle l’a regardé partir en titubant. Il a crié « Salope » elle a murmuré « Pauvre type ».
Mathilde respirait avec difficulté, son cœur battait à tout rompre, mais elle souriait en pensant que le contrôleur allait garder quelques jours deux demi-lunes écarlates, puis violettes, puis bleues au beau milieu de sa tête de con.

PRIX

Image de Eté 2016
30

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Souhaitons-lui plutôt des cicatrices indélébiles qui refroidiront peut-être ses ardeurs !
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Un texte qui a du mordant ! J'avais presque envie qu'elle le bouffe tout cru, en version féminine d'Hannibal Lecter (sans doute parce que j'ai écrit un TTC intitulé J'ai mangé un milliardaire ;). Un bon petit moment de lecture ! Mon vote.
·
Image de Zébulle
Zébulle · il y a
miam : ça mets en appétit ! j'y vais tout de suite ! merci.
·
Image de Zébulle
Zébulle · il y a
merci !! les commentaires me touchent particulièrement : c'est la première fois que je fais lire un écrit en dehors de la maison ....en sortant du tiroir, Mathilde prend soudain une autre dimension parce qu’elle passe dans d'autres imaginaires... ça me donne envie de continuer !
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très bien écrit. J'ai beaucoup aimé. Si le cœur vous en dit "transparence" est en catégorie poésie. Mon vote.
·
Image de Zébulle
Zébulle · il y a
ha oui, c'est vrai...la colère bloque parfois le vocabulaire ! merci !
·
Image de Jean-jacques Larribal
Jean-jacques Larribal · il y a
Dommage pour "la tête de con" à la fin..non pas que je sois prude, mais un terme plus "poétique" aurait eu le même effet... Joli rythme d'écriture et beau suspens...en peu de temps !
·
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
Texte fort. Je hais les textes comme lui. Je les déteste même. Mais j'ai apprécié vous lire car vos mots font vibrer mon coeur car ils sont bien menés. Bonne chance, bravo
·
Image de Zébulle
Zébulle · il y a
Ravie de vous énerver, de vous faire hérisser le poil, de provoquer des réactions ....j'adore ! Merci !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bravo ! Je voyais un peu venir la chute mais vous avez su maintenir le suspense, ce qui n'est pas si facile.
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-coq-et-l-oie (le coq et l'oie) si le cœur vous en dit.

·
Image de Zébulle
Zébulle · il y a
Moi, je ne l'ai pas vu venir, cette Mathilde m'a complètement échappé, elle a chopé mon stylo au moment où je ne m'y attendais pas pour prendre sa revanche "saignante" sans me prévenir !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
A un moment, le texte qu'on écrit nous échappe un peu, il est vrai. Pour celui-ci, vous ne devez pas le regretter !
Merci pour cet échange.

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Sur ma page, si le cœur vous en dit : "le coq et l'oie" (poème/fable), en compétition actuellement. Merci !
·
Image de La bulle
La bulle · il y a
La bulle ! ça roule Zézé bulle continue on te suit. Mais le train de nuit ça fait un peu peur quand même !
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
on peut se demander ce qu'ils ne comprennent pas dans NON, celui-là ne devrait pas y revenir ... un texte direct et efficace ! mon vote
·
Image de Zébulle
Zébulle · il y a
merci ! ravie de susciter des réactions fortes pour ce premier texte qui sort du tiroirs aux histoires que je n'ai pour l'instant ouvert à personne...
·