2
min

LES DAMES DE LA CÔTE

Image de Soseki

Soseki

43 lectures

11

« Tiens, pour une fois le TGV qui part en avance ! « 
« Pas du tout, il part à l' heure «  lui répond son voisin souriant.
Interloquée, Marion lui demande la destination de ce train , il lui répond tranquillement  : Vintimille.
Elle qui doit rejoindre Lyon  ! . »Mais, il s'arrête tout de même à Lyon ? » Non, il n'y passe pas , lui répond-t-il, toujours souriant ..Quelle horreur ! Elle se précipite vers le contrôleur le plus proche , le train commence déjà à quitter la gare.

Un contrôleur qui lui indique que le prochain arrêt sera la gare d' Aix-en-Provence. Un peu soulagée, tout de même, elle se voyait déjà débarquer à Vintimille. Sur un ton acerbe il ajoute qu'elle d oit lui payer tout de suite la surtaxe pour le trajet supplémentaire. Lyon -Aix..

A Aix-en Provence, elle attendra plus d' une heure et demie pour reprendre son voyage vers Lyon, obligée de prendre un nouveau billet Aix-Lyon...Cette gare d 'Aix sinistre, en rase campagne, pas question de profiter de l 'heure et demie d'attente pour faire un tour rapide en ville.
Le TGV arrive , elle règle ce trajet supplémentaire sans place assise .
Elle a eu ainsi tout son temps pour réfléchir à cette erreur incompréhensible : Comment a-elle bien pu se tromper de train  ?
Une seule explication, elle a confondu le quai 13 avec le quai 19, pressée qu'elle était, chargée comme un baudet, avec un sac à dos et la grande toile fragile mais bien empaquetée, qu'a peinte pour elle son amie Luce. sous le bras..... Décidément, il est vraiment urgent de changer de lunettes !

Cette toile, avec des amis ils manifestaient régulièrement pour elle un enthousiasme un peu surjoué à chacune de leurs visites, une peinture de Sorolla, dont elle avait fait une copie parfaite dans son atelier de peinture.
Marion l'avait même surnommée « Les Dames de la Côte «, un charme fou et cette transparence des tenues blanches des deux femmes.Et puis, un jour, Luce lui dit , « si tu veux, je t' en fais une copie « ...
Marion s'entend alors lui répondre « hyper sympa, mais quel travail pour toi ! « 
«  Pas du tout et puis, j 'ai vu que je peux encore m' améliorer sur les pigments « 
Marion venait d'oublier les recommandations du livre de Thomas d' Ansembourg « Cessez d'être gentil, soyez vrai ! »
Aimer un tableau chez les autres est une chose, l 'avoir durablement sous les yeux chez soi, dans un petit appartement de surcroît, une autre ! d'autant qu'elle préfère la peinture contemporaine . C' est ce qu'elle aurait dû lui répondre.

Luce se mit trés vite au travail et lui donnait régulièrement des nouvelles de son avancement..... Elle lui annonça même qu 'elle partait pour Madrid et le Prado pour revoir la peinture de Sorolla et noter très précisément les couleurs dans sa mémoire, prendre des photos. Luce ne laisse rien au hasard....

C ' est, donc, ainsi, que Marion fit un jour de printemps le trajet Lyon-Paris Aller-Retour pour réceptionner son tableau, il faut dire encore plus réussi que le premier , Luce avait superbement travaillé !
..

Gare de la part-Dieu, il pleut, il faut absolument épargner ses Dames de la Côte, donc la solution c'est le taxi, même si elle n'habite pas loin.
Bien sûr elle n'est pas la seule, la file est impressionnante, l'attente si longue, mais elle bénéficie de la gentillesse du client devant elle qui lui propose de partir avec lui, dans le même taxi. Ouf !
Elle arrive chez elle, fourbue de fatigue. Quelle journée !

Mais, un mail de Luce l'y attend, lui demandant de lui envoyer une photo de l 'installation du tableau, Marion qui se proposait de le laisser tranquillement adossé au mur de la chambre, pour un temps, comme d'autres tableaux, doit donc improviser en catastrophe, dés le lendemain, une installation provisoire dans le living et prendre sa photo. En retour elle reçoit des recommandations pour un accrochage plus esthétique.
Luce a décidément l'oeil à tout !

Pour le moment, ses Dames de la Côte, posées sur la commode de la chambre, la saluent toujours le matin, sympathiques. De plus elles plaisent beaucoup à son ami .
Cesser d'être gentil, soyez vrai..........

Thèmes

Image de Très très courts
11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
Une petite soirée lecture chez toi, je me suis invitée. J'ai peint un peu, des soucis aux mains....maintenant. Je donnais tout ce que je faisais. Au fur et à mesure, on venait me voir, il suffisait qu'on me dise "ça me plait"...je donnais. Mes enfants m'en ont fait garder trois ou quatre, ceux qui sont partis, pour certains j'ai la photo...J'aime beaucoup l'aventure du train.
J'en ai une qui y ressemble. Toulon- Florence...Nous n'avions pas fait attention qu'il y avait plusieurs gares à Florence, avec des noms différents...Nous ne sommes pas passés à la nôtre, et ensuite direct Rome...sans avoir le temps seulement de faire un tour autour de la gare. Le train pour la gare de Florence où nous devions aller partait 10 mn après notre arrivée. Billet supplémentaire...bien sûr. Mais un si beau souvenir de la Galerie des Offices...visitées deux jours, j'y aurais bien passé la semaine..".La naissance de Vénus" entre autres et sa pluie de roses...Rien à voir avec les reproductions. Je rêve d'y retourner...Je ferai attention à la gare !!!Bonne soirée et merci.

·
Image de Soseki
Soseki · il y a
merci d'être passée lire mes textes , Flore ! Oui, je comprends que se séparer de ses oeuvres , même pour faire plaisir, doit être pénible pour le peintre......l'auteur, lui,en revanche, édite mais reste le propriétaire de ses écrits ....
·
Image de Mab
Mab · il y a
cadeau qui devient une plaie
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Encombrant cadeau.
·
Image de Soseki
Soseki · il y a
oui, n'est- ce pas ? :-))
·
Image de Norbert Livet
Norbert Livet · il y a
Moi je connais la suite ! Le perforateur sur la cloison et le crochet enfin positionné
·
Image de Soseki
Soseki · il y a
gràce à toi , oui !!
·