Les berges de l'Isère

il y a
2 min
73
lectures
83 voix
En compétition

Au bord du fleuve, j'ai planté des fleurs, au cœur d'un jardin. Là chaque jour, le guetteur des mots surgit pour donner voix à la poésie moderne, bon vent à la plume que j'envie! Enseignant  [+]

Image de 2020

Thème

Image de Très très court

Quand ma tante était venue m'annoncer la bonne nouvelle, cette année-là, je n'avais que 17ans. Grâce à un concours littéraire gagné aux éditions noctambules. Ma tante Linda venait de décrocher le premier prix, le palmarès lui-même. Nous devions passer trois mois fermes dans le château de virieu. De bonne vacances qui s'annonçaient déjà fructueuses, y a quoi de plus peinard de contempler afin le paysage isérois dans toute sa splendeur. Je sentais déjà un dépaysement total, mais je gardais la main sur le cœur. En fait, j'étais ravi de visiter cette région qui renferme beaucoup d'histoires anciennes, je me verrai dans l'obligation de les raconter à mes petit-fils, le moment venu.

Pour mieux admirer le paysage isérois, je disais à ma tante, et si nous prenions un petit bateau à la descente de la gare, afin de pouvoir longer les berges de la rivière. À part ma tante et moi, il y avait encore mon cousin Raphaël avec nous, c'était vraiment un plaisir de vivre cet instant fabuleux. Avec toute l'histoire qu'on racontait sur l'Isère, ses camps touristiques, ses oiseaux migrateurs, ses grottes, ses montagnes et autres coins plus admiratifs que les premiers. Je n'en revenais pas.

Je n'avais pas fini de penser à tout ça, quand Raphaël me fit signe de regarder à gauche, pas loin d'un champ de blé, deux chamois qui s'entrelaçaient tout près d'un buisson. Automatiquement, je fis signe au guide touristique qui conduisait l'engin, de ralentir un peu, sans insister, il stoppa net. Muni de mon appareil photo dernier cri, je me suis mis à photographier. Ma tante, elle, dormait déjà sur une banquette. Je prenais toutes les formes, des martins-pêcheurs par-ci, des bouquetins des Alpes par-là, Raphaël ne faisait que me taquiner avec son humour mythique. Je lui disais :

— T'inquiète mon gars, nous allons faire un film documentaire avec ça, et nous allons avoir beaucoup d'argent... T'inquiète pas, demain sera meilleur.

— C'est ça mon cousin, tiens ne rate pas cette chouette, elle va se poser...

Aussi rapide que le chrono, je me suis mis à les photographier et à les filmer un à un, groupe par groupe. Non loin de la berge, sur un grand arbre, nous avons découvert le milan royal, il arrangeait son plumage, et c'était le moment idéal pour un bon écran géant, ça ferait dans notre film, un héros à coup sûr. Ma tante Linda dormait toujours, quoique le voyage de l'Afrique vers l'Isère l'avait beaucoup épuisée, alors elle se contentera d'une bonne rétrospective des hostilités. Raphaël dans son coin était surexcité autant que moi.

— Quand je montrerai ce film à mon grand-père, lui disais-je, il sera fier de moi. Il sera aussi dépaysé que nous. Tu sais pourquoi ?

— Non, pourquoi...?

— Depuis tout ce temps, je lui disais que je serai grand photographe et cinéaste en même temps...

— Dis mon gars, quel sera le nom de notre film? Questionna Raphaël tout stupéfait...

— Non, t'inquiète, nous allons le nommer, les berges de l'Isère, pas mal n'est-ce-pas ?

On n'a pas fini de pialler, lorsqu'au loin, le château de virieu se dessinait à l'ombre d'une montagne, je photographiais un instant quelques busards cendrés, et hop le château. Facilement identifiable à son imposant donjon, ses tours et sa superbe porte d'entrée cloutée. La cour d'honneur, ornée des canons, ça offrait un drôle d'accueil.

— Attends... Attends, fit Raphaël en trimbalant la caméra, si nous l'appelons, notre documentaire, le château de virieu, je crois que ça sonne bien à l'oreille...

— C'est vrai tu as raison, mais Tante Linda va nous départager, hé Tante... Qu'est-ce-que vous en pensez ?
Elle cria à haute voix:

— Les berges de l'Isère.

Trois mois plus tard, nous étions toujours à l'Isère, le guide touristique passait tous les soirs nous voir, et nous proposait d'autres coins à fureter. On allumait un bon feu, et on vissionnnait image par image le film de la journée. C'était vraiment beau comme nom.

De retour en Afrique, une maison de production nous a rapidement contactés pour le contrat. Et c'est parti ainsi dans le domaine cinématographique.

En compétition

83 voix

Un petit mot pour l'auteur ? 28 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Un tout premier reportage animalier, un début de carrière prometteur, de plus bien réalisé. Bienvenue en Isère
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Effectivement Gina, et vraiment merci beaucoup pour votre soutien, à très bientôt !
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Un très bon récit sur l'Isère, mis en boîte cinématographique !
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Merci beaucoup, Daniel, oui c'est ça !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un documentaire qui invite au voyage.
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Merci M.Iraje infiniment !
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Je ne sais pas si le film a ete bon, mais la promenade valait le coup d'oeil !
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Merci également Mireille de votre gentil commentaire !
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Le sourire est sur toutes les lèvres de tant de beauté !
En lice poésie aussi...

Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Tout à fait Zouzou, le sourire est partagé !
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Votation et les miens ont été comptabilisés ahahahahaha
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
C'est ça Tnomreg, merci infiniment !
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Comme promis Jo. a voté!
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Merci Jo, c'est un honneur !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Je découvre l'Isère sous un autre angle ! Celui de votre caméra ! Mes 5 voix Boubacar !
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
C'est comme ça Felix, merci infiniment !
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
J'aime, je vote ...
Et je vous invite à découvrir mon œuvre sur les sans abris de l'Isère, ici:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chienne-de-vie-dun-sans-abri-iserois

Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Merci beaucoup Houda !
Image de Houda Belabd
Houda Belabd · il y a
Vous avez, aussi, gagné une fidèle lectrice ;)
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Merci aussi, ça me va droit au cœur !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Un très joli récit mes voix!
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Merci Fleur A de votre soutien !