Les battements du temps

il y a
2 min
11
lectures
4

Moi qui ai toujours cru ne savoir jouer avec les lettres qu'à condition qu'elles permettent d'écrire des équations, je découvre le plaisir de jouer avec les mots. Et aujourd’hui, j’ai le  [+]

Le temps lui-même n’existe pas en tant que tel. Ce sont les choses et leur écoulement qui rendent sensibles le passé, le présent, l’avenir.
(Lucrèce - De rerum natura)


C’est quand nous percevons et distinguons un changement que nous disons que le temps s’est écoulé. Il n’y a pas de temps sans mouvement - sans changement.
(Aristote)


Aujourd’hui, nous voilà tous séparés, retranchés dans nos intimités.
Aujourd’hui, nous voilà figés, stoppés en plein élan.

Stoppée dans l’élan d’une course folle, celle d’une pente dévalée.
La vitesse était grisante.
L’accélération devint angoissante.
Je croyais qu’il n’était plus possible de m’arrêter.
Impossible de m’arrêter autrement qu’en allant dans le mur.
Crash inéluctable.

Et un jour, sous la menace virale, nous voilà tous priés de prendre nos distances.
Chacun chez soi, assignés à résidence.
S’ensuit une agitation bruyante: comment faire entrer dans nos logis ce qui occupait nos journées?
Le constat est rapidement fait: tout ce qui nous tenait loin de nos foyers ne pourra pas y entrer.
Privés de nos routines, de nos repères, nous voilà stupéfaits, figés.
Un instant le temps s’arrête.


Le silence se glisse autour de nous.
Il emmène avec lui le bruit du vent, le chant des oiseaux, le bourdonnement des abeilles.
L’air devient léger.

Ma vie devient plus légère.
La pente infernale a disparu.
Le mur a disparu.
Me voilà posée, émerveillée.
J’écoute le silence apaisant.
Je regarde le temps presque immobile, un temps sans contraintes.
Qu’il est bon de souffler.
De joindre son souffle à celui du vent.
L’éternité d’une inspiration, juste le temps de se recentrer, de se retrouver.

Doucement, nos journées cherchent alors à se rythmer.
Nous voilà amenés à fouiller nos vieux cartons.
Y retrouver des projets oubliés, des idées à peine ébauchées qui ne demandent qu’à être nourries pour s’épanouir, pour nous épanouir.

Je dépoussière des piles de livres qui n’en finissaient plus de grimper dans un équilibre incertain.
Je savoure un à un les chapitres comme je dégusterais une boîte de bons chocolats.
Le temps s’écoule doucement.
Et doucement, les piles retrouvent une assise rassurante.
Et doucement, je retrouve une assise assurée.


Jusqu’ici tout va bien...

Mais après?
Que va-t-il se passer?
Quel chemin emprunter pour ne pas glisser à nouveau sur la pente infernale, celle qui mène droit dans le mur?

Alors je lis.
Je lis et je cherche.
Je cherche une idée.
Je cherche une idée lumineuse pour éclairer mon chemin.
Je cherche un projet pour contourner le mur.
Je lis et je m'inspire.

Inspire
Respire
Vis
Je crois que j'avais oublié...

(*) Ce texte est très fortement inspiré de ma lecture du livre de Jean-Claude Ameisen "Les battements du temps" de la série "Sur les épaules de Darwin".
Délicieuse lecture.
Inspirante.
Que j'ai littéralement savourée.
J'en ai volé le titre et les deux citations en introduction.
Plutôt qu'un vol, vous voudrez bien y voir un hommage sincère.
Et si l'auteur qui m'a donné envie d'écrire et de partager mes écrits venait à tomber sur celui-ci, j'espère qu'il recevra cet hommage comme tel et ne me tiendra pas rigueur de ce que d'aucuns pourraient considérer comme un vulgaire plagiat.
4
4

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
J'ai sincèrement aimé vous lire!
J'adhère par mes voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Oclah2
Oclah2 · il y a
Merci Deba Wandji pour votre commentaire. Je pars de ce pas vers votre étoile perdue.
Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Très beau texte et j'ai beaucoup aimé les citations au début, ma voix :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Oclah2
Oclah2 · il y a
Merci Tarek Bou Omar pour votre passage sur ce texte et pour votre commentaire.
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Un très beau sur le temps qui passe!
Un plaisir de vous lire!
Bonne continuation!
Si le coeur vous dit, je vous invite à lire mon texte "Mésaventures nocturnes" en compétition pour le Prix des jeunes écritures. Pour y accéder plus facilement, vous pouvez cliquer sur mon nom en haut de ce commentaire.
Merci d'avance de passer!

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Bcp de bonnes choses beaucoup apprécié.. un texte original et bien structuré. Merci de me soutenir https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/au-commencement-etait-lamour-2 tu

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Nikolaz

Alicia Bouffay

Nikolaz habitait un appartement dans l'hypercentre, près de la place du Commerce. Les bruits de la ville le rassuraient, surtout le ting-ting des tramways quand ils approchaient d'un croisement, pou... [+]