2
min

Les baskets de ma vie

Image de Pauline Zemoon

Pauline Zemoon

604 lectures

277

FINALISTE
Sélection Jury

Recommandé

Si ce n’est l’éventualité d’un changement de président, je n’aurais jamais pensé que cette journée d’élection bouleverserait ma vie à ce point. En ce pluvieux dimanche de mai, il y a trois ans, j’enfilai avec peu d’entrain mes baskets trouées pour rejoindre le bureau de vote, à quelques minutes de sa fermeture. Le regard accusateur de mon chat, après une journée de procrastination, m’avait poussé à sortir de ma couette pour aller accomplir mon devoir de citoyen.

J’arrivai trempé et dans un état miteux à l’intérieur de cette petite école qui accueillait les isoloirs. Comme à mon habitude, j’effectuais discrètement mon rituel électoral : prendre une bonne poignée de bulletins du candidat que je ne soutenais pas pour ensuite les jeter. Superstition sans doute (surtout à quelques minutes de la fin du scrutin), mais limiter son tas de bulletins me donnait l’impression de lui ôter des voix. C’est avec cette sensation d’agir héroïquement pour le bien de mon pays que j’entrai dans le dernier isoloir vide.

Et c’est là que ma vie a changé.

Alors que j’essayais de faire rentrer tant bien que mal mon petit papier dans l’enveloppe, mon regard fut instantanément attiré vers une paire de baskets rouges aux lacets violets qui se tenait dans l’isoloir voisin. Je n’en avais jamais vu de pareilles. C’était comme un soleil, mais version baskets. Accompagnées de jolies jambes. Sur la peau nue de la propriétaire des chaussures se dessinait, au-dessus du talon, une discrète envolée d’hirondelles.

Mes baskets ne voulaient plus partir d’ici. Moi non plus d’ailleurs. Comme pour mieux l’imaginer, je prêtai l’oreille aux moindres mouvements de la mystérieuse fille aux chaussures rouges, qui semblait indécise. Et peut-être aussi un peu maladroite. Appelons cela un faux mouvement, ou le destin : ses bulletins s’étalèrent au sol et sa petite enveloppe atterrit à mes pieds.

D’un geste décidé, ma basket ridicule trouée droite et moi-même la glissions de son côté pour la lui restituer. « Merci ! ». Le son de sa voix, puis le doux éclat de rire provoqué sans doute à la vue de ma chaussure me firent à nouveau décoller. Elle rit de plus belle quand, troublé, je fis à mon tour malencontreusement tomber le tas de bulletins que je destinais à la poubelle. Il paraît que pour séduire une fille, il faut la faire rire. Mais le problème, c’est que plus elle riait, plus c’est moi qui tombait amoureux !

Il me sembla que je ramassais des milliers de bulletins... Quel crétin d’en avoir pris autant ! Les baskets rouges avaient quitté l’isoloir voisin. Après avoir enfin tout remis dans ma poche, je sortis précipitamment du mien en les cherchant du regard. Sans succès.

Je décampai de l’école en trombe. À l’autre bout de la place, je crus apercevoir ma Cendrillon aux souliers rouges tourner à l’angle de la rue.

Sans hésiter, je lui ai couru après. Elle était là, elle avançait dos à moi sous son parapluie jaune, me laissant découvrir, plus haut que ses mollets, une petite robe noire froissée et des cheveux bruns en fouillis.

Aujourd’hui, elle s’avance face à moi, avec ce sourire qui illumine mes jours depuis trois ans. Au bras de son père, elle remonte l’allée centrale de l’église Saint-Marc. Elle est magnifique... Dans sa robe blanche... et ses jolies baskets rouges.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très très court
277

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lllia
Lllia · il y a
Encore un très beau texte tu as beaucoup de talent.
·
Image de Adlyne Bonhomme
Adlyne Bonhomme · il y a
Superbe ton histoire, j'aime
Je vous invite également à voir mon poème en compétition
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/je-tresse-lodeur

·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Oh ! comme votre histoire est jolie et joyeuse... Et quelle belle émotion avec la dernière phrase du narrateur... Un excellent moment avec vous :)
·
Image de Pauline Zemoon
Pauline Zemoon · il y a
Merci Lélie ! :)
J'ai aussi beaucoup apprécié la joie de votre Chance(s), merci à vous pour ce moment, et bonne Chance(s) pour le Prix ;)

·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Merci Pauline ! Je suis très touchée par votre message et votre bon vœu ! Merci beaucoup :)
·
Image de Duduche9
Duduche9 · il y a
Très jolie histoire, bravo !
·
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Une bien jolie histoire, dans un cadre original ! J'ai un peu tiqué sur la phrase reprise de je ne sais plus quel livre à propos de rire et tomber amoureux.
·
Image de Pauline Zemoon
Pauline Zemoon · il y a
Merci beaucoup Yoann pour votre lecture et votre appréciation ! J'ai vu cette phrase très jolie écrite sur un mur à Paris, et de là est partie toute mon histoire. Je ne savais pas qu'elle était issue d'un livre, voici donc ma prochaine lecture, mille mercis !
·
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
La phrase a tourné un peu sur internet également, je n'ai même pas lu le livre moi même par contre ^^
·
Image de Jennyfer Miara
Jennyfer Miara · il y a
C'est une histoire très tendre, j'aime beaucoup :-)
Dans un autre genre, mon TTC "Le crime parfait" est en finale, n'hésitez pas à venir y jeter un œil !!

·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Un jour d'élection pour un élu du bonheur. Un acte citoyen bien récompensé grâce à une paire de basket qui va faire un petit bonhomme de chemin. J'aime. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème * sur un air de guitare* retenu pour le grand prix hiver catégorie poésie. Bonne soirée à vous.
·
Image de Barb Ara
Barb Ara · il y a
Une magnifique histoire.... Et la tenue de mariée bien originale ! Je découvre trop tard ce texte pour le concours, mais il n'est jamais trop tard pour aimer. Si l'envie vous prend de venir promener vos yeux sur mes mots, ma nouvelle "La descente" est en finale, si vous l'aimez, n'hésitez pas à la soutenir ! Et comme je ne suis pas qu'un concours, mes autres écrits attendent eux aussi la venue de vos yeux ! Bonne journée :!
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Bravo pour cette belle histoire et cette place en finale. A l'occasion, si le cœur vous en dit, mon "Gamin" est en finale et mon univers vous est grand ouvert Amicalement http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gamin-le-pont
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Une très jolie histoire d'amour
·
Image de Pauline Zemoon
Pauline Zemoon · il y a
Merci Isabelle pour votre soutien :)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Certains ronflent, d’autres rugissent, d’autres encore ronronnent. Il y en a qui grondent, qui bourdonnent ou qui sifflent. Beaucoup vrombissent, quelques-uns cliquètent, parfois claquent. ...

Du même thème